La langue française

Automutilatrice

Définitions du mot « automutilatrice »

Wiktionnaire

Nom commun

automutilatrice \o.tɔ.my.ti.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : automutilateur)

  1. (Psychiatrie) Malade mentale ayant une tendance à l'automutilation, mutilation effectuée à son encontre.
    • L’ancien élève « en grande difficulté », la surdouée aux aptitudes sociales peu développées, l’asthmatique, ou encore l’automutilatrice sont les cas extrêmes d’un très large éventail de personnalités individuelles. — (Documents, volume 63, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « automutilatrice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
automutilatrice otɔmytilatris

Évolution historique de l’usage du mot « automutilatrice »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « automutilatrice »

  • C'est cependant dans le cadre d'une autre enquête que Piotr Pavlenski a été placé en garde à vue quelques heures plus tôt ce samedi. L'artiste russe de 35 ans connu pour ses performances violentes et automutilatrices est soupçonné d'avoir blessé deux personnes à coups de couteau au cours d'une altercation le soir du 31 décembre dans l'appartement parisien de la compagne de Juan Branco. Un possible conflit d'intérêt, qu'il appartient désormais à l'ordre des avocats de Paris de trancher. Le Figaro.fr, Affaire Griveaux : l'ordre des avocats de Paris ouvre une enquête déontologique sur Juan Branco
  • PORTRAIT - Cet opposant au régime russe dénonce la censure et la répression en multipliant les performances subversives et automutilatrices. Le Figaro.fr, Piotr Pavlenski, artiste radical
  • A N-I-H : L'apparition de diverses symptômes psychiques chez l'enfant et l'adulte doivent alerter. Ainsi, des troubles du sommeil, de l'humeur, de la concentration, de la mémoire ou de l'apprentissage, de l'appétit, du comportement sont signes que quelque chose ne va pas bien. Adopter une attitude régressive, automutilatrice, souffrir d'addictions, de maladies chroniques, de psychosomatisation, de phobie scolaire ou sociale attestent également d'un mal-être profond. , Parents : attention au "burn-out familial" ! - Terrafemina
  • Mais le monde de Klingsor, même s’il apparaît d’abord comme un diable pyromane et joueur, n’est pas même l’illusion d’une échappatoire : dans la scène des Filles-Fleurs surtout, on ne voit ici que l’envers du monde enchanté des fantasmes masculins (celui que promet Brünnhilde aux futurs pensionnaires du Walhalla, celui des vierges du paradis musulman) : emballées dans une matière plastique, automutilatrices, hagardes, elles reçoivent dans ce spectacle une existence réelle, et réellement émouvante, de victimes et non de simples instruments maléfiques. , Parsifal vu par Calixto Bieito à Stuttgart « La Scène « ResMusica
  • À bientôt 40 ans, Hélène ­Grimaud a déjà une longue carrière derrière elle. Entrée à 13 ans dans la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire de Paris, cette Aixoise trouva une sorte de rédemption dans la musique, qui permit à l'adolescente automutilatrice de canaliser son mal de vivre. Ses premiers disques, à 17 ans, font tendre l'oreille : une telle maturité artistique, un tel sens de la sonorité, un tel univers poétique, on avait affaire à une artiste. Le Figaro.fr, Hélène Grimaud,entre piano et effet de mode
  • Vieux psychiatre, je suis atterré de constater la fausseté du débat actuel sur le traitement de l'autisme. Je n'entrerai pas dans cette polémique stérile. Aucun enfant autiste n'est traité par la "psychanalyse" chacun le sait. Aucun enfant autiste n'est l'objet de la "cure type" analytique. Deux points sont à souligner de manière formelle : 1 - Il n'y a pas d'autisme en général, la variabilité est la règle dans cette pathologie. La tendance à dénommer "autisme" la plupart des "troubles envahissants du développement" constitue un abus de terme. Au sein même des troubles autistiques, la variabilité est considérable : certains enfants ont un langage, une capacité à utiliser les techniques courantes d'apprentissage scolaire, d'autres n'ont pas de langages, d'autres présentent des troubles graves du comportement, notamment des tendances automutilatrices. Cette diversité n'apparait nulle part dans toute cette littérature polémique. 2 - Le vrai scandale se trouve dans l'abandon d'un nombre considérable d'enfants autistes : pas de structure d'accueil, pas de soins ou des soins au "compte goutte" compte tenu de la saturation des moyens existants. On parle (le gouvernement ?) d'un énième "plan autisme". Que sont devenus les précédents ? Pourquoi faut-il si longtemps (plusieurs années dans mon expérience de psychiatre) pour dénicher une place pour un jeune patient (le problème est encore plus aigu pour les adultes et j'ai accompagné personnellement, co L'Obs, Autisme et psychanalyse : les psys se défendent

Traductions du mot « automutilatrice »

Langue Traduction
Anglais self-harm
Espagnol autolesiones
Italien autolesionismo
Allemand selbstbeschädigung
Chinois 自残
Arabe إيذاء النفس
Portugais auto-mutilação
Russe причинять себе вред
Japonais 自傷
Basque auto-kalteak
Corse autogannu
Source : Google Translate API

Automutilatrice

Retour au sommaire ➦

Partager