La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « autoforgerie »

Autoforgerie

Définitions de « autoforgerie »

Wiktionnaire

Nom commun - français

autoforgerie \o.to.fɔʁ.ʒə.ʁi\ féminin

  1. Fait d’imiter sa propre écriture en y introduisant volontairement des erreurs.
    • C’est ce document qui, découvert déchiré dans une corbeille à papiers, avait été utilisé pour inculper Dreyfus d’autoforgerie, c’est-à-dire de falsification de sa propre écriture. — (Élisabeth Busser, « Gaston Darboux, l’artiste géomètre », Tangente no 179, novembre-décembre 2017, page 43.)
    • Lorsqu’une autoforgerie est comparée avec des signatures habituelles et non modifiées du signataire, il est normal de relever des différences graphiques souvent importantes et c’est pourquoi l’expert doit examiner des documents rédigés (et non signés) de la personne en cause afin de déceler tous les éléments qui pourraient lui permettre d’établir l’authenticité d’une telle signature modifiée. — (André Münch, L’expertise en écritures et en signatures, Éditions du Septentrion, 2000, page 123.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « autoforgerie »

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Date à préciser) Dérivé de forgerie, avec le préfixe auto-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autoforgerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autoforgerie otɔfɔrʒœri

Autoforgerie

Retour au sommaire ➦

Partager