La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « autoentrepreneuse »

Autoentrepreneuse

Variantes Singulier Pluriel
Féminin autoentrepreneuse autoentrepreneuses

Définitions de « autoentrepreneuse »

Wiktionnaire

Nom commun - français

autoentrepreneuse \o.to.ɑ̃.tʁə.pʁə.nøz\ féminin (pour un homme, on dit : autoentrepreneur) (orthographe rectifiée de 1990)

  1. (France) (Droit du travail) Personne physique qui gère une autoentreprise.
    • Dorothée MacCallum, autoentrepreneuse de 37 ans, qui a imaginé ce produit, a reçu avant-hier un courriel de Louis Vuitton lui demandant de s’engager à cesser d’exploiter la marque Louise Bidon et de procéder au retrait total de sa demande d’enregistrement à l’Inpi (Institut national de la propriété industrielle). — (Louise Bidon ne fait pas rire Louis Vuitton, dans Le Parisien, 7 juillet 2010 [texte intégral])
    • Entretien avec Marine Hamard, autoentrepreneuse. — (Juliette Leclercq, Fougères. Elle ouvre une épicerie de vente en vrac, dans Ouest-France, 22 aout 2019 [texte intégral])
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fréquence d'apparition du mot « autoentrepreneuse » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « autoentrepreneuse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autoentrepreneuse »

  • TEMOIGNAGE// Naomi Lauga, 27 ans, est infirmière aux urgences de l'hôpital de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques depuis six ans. Entre ses gardes, elle a décidé de doubler son activité professionnelle, en devenant conseillère immobilier en autoentrepreneuse.
    Les Echos Start — « Je suis à la fois infirmière aux urgences et conseillère en immobilier » | Les Echos Start
  • Une fois retiré le coût de son abonnement téléphonique et de son assurance, il lui reste 240 € pour vivre. Sauf que Jully Vallory met de côté près de 200 € chaque mois, pour financer son projet professionnel. « Je compte ouvrir mon cabinet d’esthéticienne en tant qu’autoentrepreneuse », explique la jeune femme. Une activité qu’elle aimerait coupler avec du piercing et du tatouage, « pour casser les codes ».
    www.lechorepublicain.fr — Précarité en Eure-et-Loir : Jully Vallory, étudiante, touche une allocation de 280 € par mois - Chartres (28000)
  • C’est parce qu’elle a décidé de jouer la carte de l’écologie que Fanny Neveu, une habitante de Donges, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) s’est lancée comme autoentrepreneuse dans l’achat et la vente de vêtements d’occasion.
    actu.fr — Loire-Atlantique : Fanny rachète vos vieux vêtements, les remet en état et les revend à petits prix  | L'Écho de la Presqu'île
  • La quarantaine épanouie, Béata Urban, autoentrepreneuse à la tête de "Jardin +" depuis 2020, crée et entretient des espaces verts dans un rayon de 50 km autour de Villeréal.
    ladepeche.fr — Villeréal. Béata Urban, une paysagiste pleine de ressources - ladepeche.fr
  • Ses filles Ingrid et Bénédicte, elles, font semblant de pleurer en découvrant les résultats. « Je ne pensais pas que Macron arriverait en tête », martèle Bénédicte, autoentrepreneuse adepte des analyses du journaliste vidéaste Hugo Décrypte, qu’elle écoute tous les matins. Cette trentenaire de Montfermeil se moque du score ridicule de Pécresse, qu’elle juge « hautaine », et trouve qu’il y a trop de candidats. Les deux sœurs n’ont jamais parlé politique ensemble, et découvrent, à la sortie du bowling, qu’elles auraient aimé voir Jean-Luc Mélenchon en finaliste.
    leparisien.fr — Présidentielle : à Claye-Souilly, des électeurs désabusés et prêts à aller voter au deuxième tour - Le Parisien
  • Hélène Bon, autoentrepreneuse à Saint-Renan et Brest, consultante en parentalité et conteuse, vient d’ouvrir Paroles aux mille couleurs. Après une carrière de plus de 25 ans d’infirmière spécialisée dans la prévention, l’éducation à la santé et dans le management de structures multi-accueil, elle propose désormais des ateliers de consultation à la parentalité et la gestion du stress et intervient également dans les lieux accueillant des enfants pour des ateliers, et des animations contées.
    Le Telegramme — Saint-Renan - À Saint-Renan, Paroles aux mille couleurs accompagne parents et enfants - Le Télégramme
  • Mais attention, il ne faut pas s’y méprendre. On est très loin d’une « déménageuse ». La jeune autoentrepreneuse ne portera pas votre piano même si elle participe activement au tri. Non, Sarah Olszak propose « de regagner en respiration et en bien-être ». Une sorte d’art de vivre en réalité. « L’idée est vraiment de lever les blocages psychologiques, de revoir son rapport à l’objet, et d’aider les personnes concrètement, de leur transmettre des méthodes bienveillantes et efficaces aboutissant à la réorganisation des espaces et la mise en place de nouvelles habitudes de consommation plus durables. »
    Strasbourg : Elle crée son entreprise pour faire du rangement dans la vie des autres
  • Son coup de crayon est désormais connu de tous les passionnés de manga et de cosplay au Luxembourg voire, à n’en pas douter, de la Grande Région : Sabrina Kaufmann, talentueuse mangaka – c’est-à-dire dessinatrice de manga – et autoentrepreneuse passionnée, a su se faire une place dans le milieu avec ses dessins féminins, romantiques et doux à souhait, souvent porteurs d’une touche de fantastique.
    Le Quotidien — La Petite Sirène version manga, par Sabrina Kaufmann
  • Fini les magasins, la jeune autoentrepreneuse a installé son showroom dans un charmant petit coin, au fond de son jardin. Une...
    Villette-sur-Ain. Lassée des enseignes, une opticienne installe un showroom dans son jardin
  • Et la situation est d’autant plus inquiétante qu’elle se généralise : les autoentrepreneuses sont nombreuses à avoir enregistré un revenu quasiment nul depuis le début de la pandémie et risquent donc de ne bénéficier que d’une aide de 5 euros par jour en cas de grossesse. Pour Frédérique David, déléguée générale de la Fédération nationale des autoentrepreneurs (FNAE), la situation est injuste. « C’est toute une population qui crie au secours ! On précarise encore plus ces gens-là. »
    SudOuest.fr — Dordogne : le cri d’alarme d’une auto-entrepreneuse enceinte
Voir toutes les citations du mot « autoentrepreneuse » →

Combien de points fait le mot autoentrepreneuse au Scrabble ?

Nombre de points du mot autoentrepreneuse au scrabble : 19 points

Autoentrepreneuse

Retour au sommaire ➦