La langue française

Autodidacte

Sommaire

  • Définitions du mot autodidacte
  • Étymologie de « autodidacte »
  • Phonétique de « autodidacte »
  • Évolution historique de l’usage du mot « autodidacte »
  • Citations contenant le mot « autodidacte »
  • Traductions du mot « autodidacte »
  • Synonymes de « autodidacte »

Définitions du mot « autodidacte »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUTODIDACTE, adj. et subst.

Personne qui s'est instruite par elle-même, sans maître.
Péjoratif :
1. Ils le [l'art de diviser] traitent volontiers de mœurs d'école. Avec raison, d'ailleurs, l'école ayant pour but de nous instruire des méthodes de l'esprit, chose fort peu banale, que nous n'apportons nullement en naissant, et dont manquent presque toujours ceux qui n'ont point passé par elle (voir les autodidactes). Mais le littérateur moderne se veut autonome et méprise par principe tout ce qui peut s'enseigner. Benda, La France byzantine,1945, p. 60.
Rem. Néol. pour DG; enregistré ds Ac. 1932.
Rare. [Suivi d'un compl. déterminatif désignant le domaine, la matière, etc., qui est l'objet d'étude de l'autodidacte] :
2. [Bernard à Angélique] C'était [sa mère] un peu une autodidacte du socialisme. Vialar, La Chasse aux hommes,Les Fins dernières, 1953, p. 73.
PRONONC. : [ɔtɔdidakt] ou [otɔ-]. Également [oto-] (Dub.). Cf. auto-1.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Adj. a) 1557 « (d'un inanimé) qui s'apprend sans maître » (Dupuyherbaut, De penitence, 124 a ds Barb. Misc., 27, no10 : Pauvreté, disoit le philosophe, est une philosophie autodidacte c'est à dire qui s'apprend de soy et sans precepteur...); b) 1580 « (d'une pers.) qui s'est instruit de lui-même » (L. Joubert, Annotations sur Guy de Chauliac, 13 ibid. : Plusieurs sont devenus savants par la seule lecture, lesquels on nomme pour cela autodidactes en grec); 1735 autodidactos (Bibl. Britannique, V, 381, ibid. : Ainsi Autodidactos dit un homme qui s'enseigne lui-même...); 2. 1826 subst. (Mozin-Biber t. 1). Empr. au gr. α υ ̓ τ ο δ ι ́ δ α κ τ ο ς, adj. « qui s'est instruit lui-même, qui n'a pas eu de maître » (Odyssée, 22, 347 ds Bailly) et « qui s'apprend de soi-même, sans maître » (Denys d'Halicarnasse, ibid.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 121.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Goblot 1920.

Wiktionnaire

Adjectif

autodidacte \o.to.di.dakt\ masculin et féminin identiques

  1. Qui s’est instruit soi-même.
    • Auteur autodidacte.
    • (...) en présentant une lecture transversale – et nécessairement subjective – de la vie et de l’œuvre de Simenon en sa qualité de romancier autodidacte. — (Danièle Latin, « Simenon l’autodidacte », page 375 in Littérature, langue et didactique : Hommages à Jean-Louis Dumortier (dir. Julien Van Beveren). Presses universitaires de Namur, 2015)
  2. Qualifie une formation acquise sans directeur d’études.
    • Il ne revint en Autriche que pour un épisode souvent commenté en mauvaise part, le conseil de révision. Il avait cherché à s’y dérober. Lâcheté ? Souci de ne pas interrompre une formation autodidacte d’architecte ? — (François Delpla, Hitler, page 33. Éd. Grasset, 1999)
  3. (Rare) (Désuet) Se dit de ceux dont les actes résultent de l’instinct et non d’une connaissance acquise.
    • Les animaux tels que l’abeille, le castor, l’hirondelle, etc., sont autodidactes, parce que tous leurs actes, tous les mouvements qu’ils exécutent découlent de l’instinct dont la nature seule les a doués. — (Maurice La Châtre (dir.), Le dictionnaire universel : panthéon littéraire et encyclopédie illustrée, tome I (A-H), page 459. Administration de librairie, 1853)

Nom commun

autodidacte \o.to.di.dakt\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui s’est instruite elle-même.
    • Les autodidactes foisonnent. On lit tout ce qu'on trouve. On crée d'innombrables publications populaires des chefs-d’œuvre. On apprend un instrument de musique seul. — (Jean Vilar, De la tradition théâtrale, L'Arche, 1955. Cent ans de théâtre)
    • Comme la physique en révolution vers 1905 eut besoin d’un autodidacte de génie nommé Einstein pour dépasser ses contradictions, on sait aujourd’hui qu’il en fut de même pour la nouvelle peinture française après ses percées des années 1860 et 1870 et qu’elle le trouva en Cézanne. — (Pierre Daix, Pour une histoire culturelle de l’art moderne : tome 1, De David à Cézanne, page 259 (chapitre XXI, « Cézanne ou le style », éditions Odile Jacob, 1998)
    • Comme Darwin, c’est en autodidacte qu’il obtient en 1844 son baccalauréat en lettres, celui de sciences mathématiques en 1846, puis la licence de mathématiques dès 1847, enfin sa licence de physique en 1848. Exemple saisissant par rapport à notre époque où la filière resserrée des cursus scolaires est considérée comme l’unique chance de réussite. — (Jean-Marie Pelt, La cannelle et le panda : les grands naturalistes explorateurs autour du monde, page 137, chapitre 22 (« Jean Henri Fabre et les trois coups de poignard »), éditions Fayard, 1999)
    • La guerre de 1914 était responsable de quelques lacunes dans le vocabulaire de mon père, qui les transmit à plusieurs générations. Il nous disait par exemple qu’un autodidacte est un monsieur qui conduit lui-même son automobile ou que la grande surprise se manifeste par un justaucorps subit. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 59)

Forme de verbe

autodidacte \o.to.di.dakt\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de autodidacter.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de autodidacter.
    • Le grand frère fraîchement déjonqué s’autodidacte le français — (Enrique Andreu Sanchez, Merlancolie, Publibook, 2002, page 64)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de autodidacter.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de autodidacter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de autodidacter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUTODIDACTE. adj. des deux genres
. Qui s'est instruit soi-même. Auteur autodidacte. Il s'emploie surtout comme nom. Un, une autodidacte.

Littré (1872-1877)

AUTODIDACTE (ô-to-di-da-kt') s. m.
  • Celui qui apprend sans maître.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « autodidacte »

Αὐτοδίδαϰτος, de αὐτὸς, soi-même, et διδάσϰειν, enseigner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1580) Du grec ancien αὐτοδίδακτος, autodidaktos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autodidacte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autodidacte otodidakt

Évolution historique de l’usage du mot « autodidacte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autodidacte »

  • Soyez autodidactes, n'attendez pas que la vie vous donne des leçons. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Cet artiste autodidacte de 34 ans aurait dû exposer durant Escale à Sète. Rencontre.  midilibre.fr, Sète : en attendant une exposition de tableaux de Simon Descamps... - midilibre.fr
  • Être autodidacte, c’est être libre. De Carla Bruni / Evene.fr - Janvier 2007
  • Grammaire. Système de pièges délibérément préparé pour faire trébucher l'autodidacte, tout au long du chemin sur lequel il progresse vers la distinction. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du Diable
  • Ce qui distingue l'autodidacte de celui qui a fait des études, ce n'est pas l'ampleur des connaissances, mais des degrés différents de vitalité et de confiance en soi. De Milan Kundera / L’insoutenable légèreté de l’être
  • Méfiez-vous des autodidactes, surtout lorsqu'ils se vantent de l'être ! De Antonio Machado / Juan de Mairena
  • Seuls les bons professeurs forment les bons autodidactes. De Jean-François Revel / Mémoires
  • 18 sculptures et 100 dessins de Léopold Chauveau sont présentés au musée d’Orsay pour plonger les visiteurs dans un monde fantastiques peuplé de créatures  hybrides, maladroites et  attachantes. Parallèlement à son activité de médecin, embrassée par obligation familiale mais qu’il n’apprécie guère, Léopold Chauveau s’est réfugié en autodidacte dans un univers artistique étrange, aussi singulier qu’original.  Il s’initie à la sculpture vers 1905 et  modèle essentiellement des monstres  toujours empêtrés, surpris d’être de ce monde. Avec son regard de chirurgien, il invente des mécanismes physiques  improbables, bancales, des postures étranges. Certaines créatures rappellent un peu les gargouilles  médiévales, d’autres semblent avoir subi des influences japonaises.  En dessin, Léopold Chauveau  adopte un trait synthétique, précis et incisif pour représenter ses personnages dans un style naïf, dans des décors simplifiés mais explicites. À partir des années 1920, il imagine des paysages monstrueux : étendues antédiluviennes et désertiques où évoluent des monstres  biomorphes  qui se plient à des activités étranges. Il a aussi illustré de grands classiques- L’Ancien et le Nouveau Testament, les Fables de La Fontaine- dont il a parfois revisité le texte comme pour le Roman de Renard. Il a également crée des histoires fantastiques d’animaux et d’enfants. Au début des années 1930,  il manifeste son antifascisme dans le récit illustré, Le Bouffon Babriot, qui conte avec humour noir, la montée  sur le trône d’un bouffon doté de bon sens, qui renverse la hiérarchie militaire et prône la paix. Et toutes ces réalisations sont exposées et explicitées, dans l’exposition du musée d’Orsay. , L’expo de la semaine : « Au pays des monstres »
  • L’artiste peintre Flodo signe sa première exposition de peinture. Cette artiste autodidacte a choisi la peinture comme moyen d’expression, faisant appel à ses sens et permettant d’exprimer différemment ses émotions. Pour elle, peindre est loin de tout démarche consciente. Après avoir essayé différentes techniques, la peinture à l’acrylique s’est révélée comme une évidence. Pour l’artiste, cette technique correspond à la spontanéité du geste qui la traverse ; une couleur, un aplat qui sèche vite et les couleurs et les matières se superposent et se croisent formant un tout satisfaisant. Dans une palette restreinte de couleur, elle explore la géométrie, les diagonales qu’elle inscrit dans le mouvement que son geste lui dicte, hors de tout espace euclidien. Ces tableaux sont abstraits, elle peint ce qu’elle ressent avant tout. Ces œuvres sont à part, captent délibérément les émotions et gardent en elles ce mystère de l’instant. Pour le détail de ses œuvres : www.flodo.art , Exposition des peintures de l artiste Flodo : Exposition Peinture a Dijon

Traductions du mot « autodidacte »

Langue Traduction
Anglais self-taught
Espagnol autodidacta
Italien autodidatta
Allemand selbst beigebracht
Chinois 自学成才的
Arabe العصاميين
Portugais autodidata
Russe самоучка
Japonais 独学
Basque autodidakta
Corse autodiducatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « autodidacte »

Source : synonymes de autodidacte sur lebonsynonyme.fr
Partager