La langue française

Autocréation

Sommaire

  • Phonétique de « autocréation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « autocréation »
  • Citations contenant le mot « autocréation »
  • Traductions du mot « autocréation »

Phonétique du mot « autocréation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autocréation otɔkreasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « autocréation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autocréation »

  • Dans ce cadre, elle est allée ce vendredi à la rencontre de deux structures d’accompagnement à l’autocréation d’emplois à Charleroi : la couveuse d’entreprises SACE installée dans le bâtiment de Charleroi Entreprendre à la caserne Tresignies et l’ASBL "Je Cree mon job", dont le siège est situé en centre-ville. En Wallonie, douze opérateurs sont actifs dans ce secteur : tous les ans, elles informent 800 femmes, réalisent 380 diagnostics de projets et encadrent 380 candidates, parmi lesquelles plus de 80 démarrent leur activité.  , Droits des femmes: la ministre Morreale en visite à Charleroi - DH Les Sports+
  • « Home Organizer », un nouveau métier que la Brainoise de 45 ans débute suite à une formation à l’autocréation d’emploi dispensée par l’ASBL CréaJob. Avec l’envie de voler rapidement de ses propres ailes. Le Soir Plus, Braine-l’Alleud: Virginie Demulder vous aide à ranger votre maison - Le Soir Plus
  • A deux jours de la Journée internationale des femmes, Job’In, une structure d’aide à l’autocréation d’emploi (Saace) active en provinces de Liège, Namur et ouest du Brabant wallon, partage un constat intéressant sur l’entrepreneuriat féminin : les femmes représentent désormais la majorité (52 %) des demandeurs d’emploi accompagnés. Des organisations comparables comme Azimut ou Créajob affichent des statistiques assez proches. La donnée est intéressante quand on sait que la gente féminine ne représente qu’environ un tiers du total des indépendants en Belgique, ou 30 % des entrepreneurs en phase de démarrage (« starters ») en Europe. Le Soir Plus, Les demandeuses d’emploi se tournent plus vers l’entrepreneuriat - Le Soir Plus
  • Romain Treffel — Sonorilon est née de la prise de conscience de la possibilité de produire des livres pour beaucoup moins cher que les maisons d’édition traditionnelles. Je me suis aussi rendu compte, en étudiant le marché français de l’édition, que le nombre de projets proposés était incroyablement élevé par rapport au nombre de projets acceptés : il y a donc statistiquement un grand nombre de supers projets qui sont refusés, et cela d’autant plus que leur sélection est tout sauf une science. Enfin, plus fondamentalement, je crois que nous assistons à l’évanescence de la frontière entre l’auteur et l’éditeur. Certains diront qu’il s’agit d’autoédition, mais Sonorilon fait plutôt de l’autocréation : si l’entreprise a vocation à éditer, elle crée elle-même le contenu quand elle en a l’idée. Business & Marchés | Tendances entrepreneuriales et lifestyle, Start-up: Sonorilon veut dépoussiérer les maisons d'édition
  • L’autocréation de notre vie onirique et des archétypes illustre cette prouesse de ces « inconscients bigarrés » qui nous renvoient à cette dimension première de l’inconscient phylogénétique qui plonge ses racines dans le génome et qui réagit tant à l’épigénome qu’aux influences du monde extérieur. Clicanoo.re, [clicazot] Et si le vivant auto-créait ses archétypes ? | Clicanoo.re
  • Une dame appelle : très vite, Liliane trouve sa fiche dans le CRM. Elle a déjà appelé la semaine passée, en recherche d’un financement pour lancer une conserverie artisanale. Éligible à des solutions de micro-crédit, elle dispose d’une ébauche de plan financier. Liliane lui parle de la possibilité de se faire accompagner par une structure d’accompagnement à l’autocréation d’emploi. Il en existe douze en Wallonie, dont plusieurs près de chez elle. La dame ne connaît pas. Liliane lui explique ce que peuvent faire pour elle ces « couveuses d’entreprise » et le concept semble l’intéresser. Un mail suivra pour donner toutes les coordonnées nécessaires. , Une journée au 1890 - La Libre
  • Pour autant, les exemples de réinsertion par l’autocréation de son emploi sur les territoires moins favorisés sont légion : au-delà des critiques qu’on peut leur adresser, les grandes entreprises dites de plate-forme (Uber, Deliveroo, etc.) offrent par exemple à certains habitants de zones économiquement pauvres (le département de la Seine-Saint-Denis, par exemple) des opportunités d’activité (de chauffeur, de livreur), et les subventions de Pôle emploi peuvent permettre d’acheter l’automobile ou le matériel nécessaire pour se lancer. The Conversation, Pôle emploi premier « business angel » de France ? Tant mieux !
  • Au départ, Job’in était un projet-pilote inspiré d’expériences anglaises : favoriser l’autocréation d’emploi par une série de conseils à la fois financiers, juridiques et commerciaux. Aujourd’hui, Job’in compte 28 collaborateurs sur 7 antennes et a vu passer 25.000 personnes en 20 ans aux différentes séances d’information. Sur une période de 3 ans, le taux de pérennité des entreprises est de 82 %. Sur les 2000 entreprises aidées par Job’in, 61 % sont toujours en activité et ont généré 1000 emplois supplémentaires. En Wallonie, les 12 structures similaires ont contribué à la création de 5200 entreprises. Le Soir, 2000 entreprises créées avec Job’in - Le Soir
  • Création d’entreprises : les MRE très actifsEn matière de création d’entreprises, 3.750 nouvelles entreprises ont vu le jour, soit une augmentation de 5% par rapport à l’année précédente, ce qui dénote de la vitalité et de l’esprit d’autocréation d’emplois estimés à 16.722 emplois. Par rapport au nombre global d’entreprises créées, le guichet de Meknès arrive en tête avec 1.630 entreprises, soit 43% du total. Il est suivi du guichet de Fès avec 1.461 entreprises créées soit 39% du total. La répartition des entreprises créées par le CRI en 2017 par secteur d’activité révèle une dominance des secteurs du commerce et des services divers avec une part égale de 36% des entreprises créées. Ces secteurs sont suivis du BTP qui représente 21% des entreprises créées. Concernant la forme juridique, 63% des entreprises sont créées sous la forme juridique SARL et près de 36% sont sous la forme personne physique. La majorité des entreprises créées par le CRI en 2017 appartiennent à des Marocains soit 99%. En effet, 47 entreprises (1%) ayant transité par le centre ont été créées par des étrangers. Par rapport à la nationalité, les Français dominent les créations d’entreprises réalisées par des étrangers avec une part de 28% (13 entreprises). Ils sont suivis par des italiens avec une part de 17% (8 entreprises). Le nombre des entreprises créées par les MRE en 2017 a atteint 194 entreprises, 45% d’entre elles appartiennent au secteur des services divers, 25% au secteur du commerce et 24% au secteur du BTP. Près de 96% de ces entreprises portent la forme juridique SARL. Il est à souligner que le nombre des entreprises créées par des femmes s’est établi à 334 entreprises (9% du total des entreprises créées par le CRI en 2017). LesEco.ma, Banco pour Fès-Meknès - LesEco.ma
  • Le candidat devra notamment prouver l’existence d’un marché potentiel permettant la viabilité et le développement de son projet. Il devra aussi démontrer qu’il a suivi une formation en gestion d’entreprise ou avoir bénéficié d’un accompagnement à l’autocréation d’emploi. "On veut cibler les métiers en pénurie, dans le secteur de la construction, du commerce ou des soins de santé par exemple", explique le député bruxellois. L'Echo, Le MR propose un plan Airbag pour les indépendants bruxellois | L'Echo
  • La hiérarchie sociale pouvait ainsi inverser la valeur réelle de la femme, non pas en dénigrant ses qualités spécifiques (en quoi l'affection serait-elle pire que la violence ? le pragmatisme que la spéculation ? la beauté que le béton ?) mais en les définissant comme l'expression involontaire d'une nature persistante. Seules la violence (de la liberté), la spéculation (de l'idée) et la substantifique moelle (de la vérité) seraient proprement humaines en ce qu'elles permettraient, détachées des liens, des réalités, des corps, de prétendre à l'autocréation, à la manière du Dieu biblique qui se donne forme (“Dieu créa l'homme à son image”). leplus.nouvelobs.com, Qu'est-ce qu'une femme ? - le Plus
  • ...mais alors, qu'est-ce qui nous pousse si fort, à être nous mêmes, jusqu'au sens unique d'être pêcheur ? Y aurait-il donc, une autre voie d'être propre, saint, aimé et chéri de dieu, sans plus que nous soyons hommes ? une simple décision, de demander pardon. Clé universelle qui ouvre la Miséricorde de dieu, chemin unique en Christ, entre lumière d'elle même et autocréation d'elle même, entre mâle et femelle, entre lui et sa création. Le Figaro.fr, L'éphéméride de ce mercredi 17 avril
  • Mais tout ça n’aurait peut-être pas vu le jour sans l’aide d’ALPI : « Actions Locales pour Indépendants ». ALPI est une structure d’accompagnement à l’autocréation d’entreprise. Depuis près de 20 ans, elle permet aux personnes désireuses, de se lancer en tant qu’indépendants. La structure assure aux entrepreneurs un suivi individuel. , ALPI aide les futurs indépendants - RTC Télé Liège
  • En 1997, l'asbl Job'In créée en 1997 a pour mission de promouvoir l'autocréation d'emplois. En 20 ans plus de 2000 entreprises ont ainsi vu le jour , Edition du 01/12/2017 - RTC Télé Liège
  • Cette autocréation nécessaire explique pourquoi les phrases générales évoquées dans les guides de développement personnel ou même certains ateliers ont rarement d'effets à long terme. En revanche, lorsque la personne se parle à elle-même en des termes positifs qui n'appartiennent qu'à elle, lorsqu'elle a vraiment cherché en quoi pouvait résider ses forces, cela lui permet d'obtenir de meilleurs résultats, ainsi que cela a été démontré chez des sportifs pendant l'épreuve, notamment des tennismen. , Du bon usage de la pensée positive
  • "On est tout entier dans l'apparence. Notre corps façonne notre identité", explique David Le Breton. Dans la bouche de Douglas, cette idée d'"autocréation au monde" se traduit par de la fascination : "Le corps est une machine extraordinaire."  LExpress.fr, La nouvelle folie du muscle - L'Express Styles
  • Le logiciel DCIM permet de simuler scénarios de type « What-if ? » et suggère les emplacements potentiels des nouveaux équipements sur les plans en 2D ou 3D. Il modélise aussi les effets projetés de l’installation de nouveaux appareils sur l’alimentation et le refroidissement. Les utilisateurs peuvent créer des plans d’étage à partir de dessins Visio ou AutoCAD existants, ainsi qu’à partir de la bibliothèque d’éléments, en utilisant à la fois la fonction glisser-déposer et l’autocréation. La gestion des changements peut s’effectuer automatiquement ou l’utilisation de lecteurs de codes à barres ou d’étiquettes RFID.  LeMagIT, DCIM : le point sur les solutions logicielles des différents fournisseurs
  • Transition économique et industrielle: transition vers l’économie circulaire, régénératrice et zéro déchet, développement de secteurs économiques d’avenir tels que le digital, les biotechnologies, la bioéconomie, la silver economy, l’intelligence artificielle, la modernisation de l’industrie; prise en compte de nouveaux modèles économiques et de nouveaux modes d’organisation du travail démocratiques (comme les coopératives), respectueux des travailleurs, des droits des consommateurs et de la planète; lutte contre les inégalités de genre et soutien à l’autocréation d’emploi (renforçant l’ancrage économique local). Communes, régions, Belgique, monde, sports – Toute l'actu 24h/24 sur Lavenir.net, PS et Écolo dévoilent les lignes directrices de leur projet et invitent les députés à le jauger
  • « La tache » (2002) 1998, en pleine affaire Monica Lewinsky. Lorsqu’on l’accuse injustement d’être raciste, le professeur de lettres classiques Coleman Silk voit sa vie basculer, viciée par la petitesse de l’homme… Le tout raconté par Nathan Zuckerman, double fictionnel de Roth. « C’est le chef-d’œuvre de Philip Roth ! s’exclame Philippe Jaworski. “La Tache” dément ce que certains reprochaient à l’écrivain : son antisémitisme, sa misogynie… Mais, surtout, on est secoué par ce rêve d’autocréation, cette impossibilité de parvenir à exister dans une identité stable, cette perpétuelle remise en question par le monde ou les hasards. » Il est difficile de sortir indemne de ce roman qui fait étrangement écho à notre actualité… , Les 5 meilleurs livres de Philip Roth
  • - l’autocréation des demandes et la récupération des résultats jusqu’au dossier patient via le SGL , EDP Biologie - La référence professionnelle du monde la Biologie Médicale
  • Le sexe n’a jamais quitté son incohérence intrinsèque. À mi-chemin entre farce et tragédie, les représentations auxquelles il nous a habitués donnent libre cours à des affichages néo-réalistes moins improvisés qu’il n’y paraît. Connue sous l’identité erratique d’une évadée du sommeil paradoxal, son énigme s’épaissit à mesure qu’on la perce. Le sexe est un jumper. Un suicidaire vertigineux. Un otage de la résurrection. Une étoile répétant sa propre mort jusqu’à ce que naissance s’ensuive. Il y a fort longtemps que les protagonistes du Colisée médiatique ont quitté la page des faits divers pour prendre place à l’intérieur du Panthéon inversé. Harvey Weinstein a cessé d’être Harvey Weinstein à l’instant même où ses accusatrices étaient éventrées, vidées, puis enfilées telles des sirènes auxquelles on n’aurait pas pris la peine d’arracher la tête avant de se glisser dans leur peau miroitante. Paralysée au pied du faciès de vieux lion cabossé d’un prédateur panoramique, madame Tout-le-monde cherche à remonter le temps jusqu’à l’âge d’or d’une innocence qui n’a jamais été. Le nourrisson est un fauve sans pitié. Un dévorateur de mamelon. Un braillard tyrannique. Un esclavagiste doublé d’un misogyne. Tapie dans l’herbe sèche du slogan féménien, l’idée, au fond, que les femmes seraient des innocentes nées, est une gifle qui résonne comme elle raisonne : bien mal. Ne méritant pas qu’on lui accorde tout le crédit qu’elle préempte de par son stationnement sous le préau de la Cour de justice, n’étant qu’un dogme récréatif gravé dans la stèle de nos amours fragmentées, une mésinterprétation biblique à l’effet boomerang, prêtant deux fois à rire et trois fois à pleurer. L’Homme du premier, deuxième ou énième sexe, n’est pas plus un tueur-né qu’un saint embryonnaire. C’est un être de pouvoir. Un être doté du pouvoir de se hisser à hauteur d’Être. Il appartient à chacun de nous de savoir se situer sur l’échelle proactive de l’autocréation, sachant que nous n’avons aucun moyen de nous soustraire aux morsures crépusculaires de cette aube perpétuelle. La Règle du Jeu, David Isaac Haziza, Philip Roth – Here and not there - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Attachée à l’instabilité subversive qu’elle débusque dans la production artistique féministe et ses propositions oppositionnelles – ses subjectivités sous-représentées qui revendiquent la nature fictive du soi et cultivent l’autocréation photographique pour refigurer des identités inassignables –, Abigail Solomon-Godeau sonde et ébranle les notions d’autorité, d’auctorialité, de subjectivité. Réflexive, sa prose dense et subtile fait des motifs étudiés (les effets de transitions, de translation, d’ambivalence, de réappropriation) le fondement de sa posture éthique. , La norme photographique - La Vie des idées
  • L'asbl s'appuie sur la législation sur les SAACE (structures d'accompagnement à l'autocréation d'entreprise) pour proposer aux étudiants un cadre légal pour le lancement ou le testing de leurs projets. Le Soir, Be Young Boss stimule les étudiants entrepreneurs - Le Soir
  • En partenariat avec la Ville de Huy et la Région wallonne, qui financent respectivement le projet à hauteur de 20 000 et 120 000 euros chacune, l’ASBL MCH entend donc diminuer le nombre de cellules commerciales vides, désaffectées ou en rotation permanente, mais aussi favoriser la pérennisation des commerces, développer la mixité commerciale, privilégier les projets d’autocréation d’emploi et les activités innovantes, sans oublier l’amélioration de l’attractivité du pôle commercial du centre-ville de Huy, et ce de façon à inverser la tendance de lente érosion de ce dernier. Les causes étant principalement la migration des commerces en périphérie, les loyers trop élevés et la problématique d’accessibilité et de mobilité vers les commerces du centre-ville. , Huy: redynamiser les commerces - La Libre
  • Le transclasse est la preuve en acte de l’existence d’une mobilité et d’une plasticité des êtres, y compris dans les conditions les plus défavorables. Il ruine aussi bien une vision essentialiste de l’homme, consistant à croire qu’il est prédéterminé de manière fixe et immuable, qu’une vision existentialiste lui octroyant naturellement le statut de sujet libre. La non-reproduction ne présuppose ni la négation des déterminismes ni la réintroduction subreptice d’un libre arbitre. Elle n’est pas une autocréation du moi, mais une co-production sociale du milieu d’origine et du milieu d’évolution, en tant qu’elle n’advient qu’avec ou contre eux. Elle implique qu’un individu, en transit entre deux classes, se fraie un passage, et soit tour à tour façonnant et façonné par les mondes qu’il traverse et qui le traversent. Elle met ainsi en jeu une interaction et ne saurait se réduire au parcours solitaire d’un homme volontaire. Atlantico.fr, Transclasses : le secret de ceux qui parviennent à échapper à leur milieu social | Atlantico.fr
  • Parce que la psychanalyse est la seule discipline de l’époque qui aborde la construction psychique et sexuelle des femmes, Simone de Beauvoir se doit d’utiliser ces concepts et de les mêler avec ceux de l’existentialisme sartrien. Par conséquent, elle se débat dans une contradiction permanente mais féconde entre les deux horizons théoriques suivants : la psychanalyse d’une part, en tant que celle-ci dénude désirs et phantasmes du sujet en vue de sa libération, et l’éthique existentialiste d’autre part, transparence, refus du déterminisme et entière liberté du sujet sartrien qu’aucun inconscient ne peut vouloir obscurcir, dévier ou contrer. C’est par fidélité à ces valeurs que Beauvoir se refuse à appliquer à elle-même la grille psychanalytique du ‘biographique’, du "biologique" ou de l’inconscient car elle ne veut pas sortir de l’idée de choix chère à l’existentialisme. Prenons l’exemple de sa conception négative de la maternité, qu’Eliane Lecarme-Tabone aborde dans son article. La maternité est pour Beauvoir le "fait" immanent de l’espèce ou encore la "fécondité absurde de la femme" dans laquelle elle laisse opérer en elle la "Vie" qui la submerge. A cette vie toute puissante, s’oppose la "gestation" symbolique que l’existentialisme propose et qui est une autocréation permanente du sujet, arraché aux destins de toutes sortes. Ce clivage dans la pensée entre esprit et corps, création et procréation, reflète, en outre, son clivage intime : son corps de femme (contingent car inférieure dans la hiérarchie philosophique) séparé de son esprit "d’homme". Ses amours (homosexuelles) contingentes à côté de son "mariage" spirituel et nécessaire avec Sartre. Ses livres, attributs phalliques de son esprit-homme (dans lesquels elle s’incarne, tout comme le petit garçon s’est incarné dans son pénis) contre les affects du cœur et de l’existence qu’elle transfigurera dans ses romans à défaut d’épancher. Elle dira d’elle-même : "Je me flattais d’unir en moi un cœur de femme, un cerveau d’homme". La question de la jouissance et du désir liée à celle de la temporalité est aussi une des clefs pour accéder à la relation ‘passionnelle’ que Beauvoir entretient à la psychanalyse. En fait, il s’agit de penser un nouveau "sujet" avec les outils sartriens et de dépasser Freud. Elle reproche à la psychanalyse d’aller chercher ses explications dans le passé du sujet, ce qui empêche l’accomplissement de nouveaux désirs qui a pour condition le dépassement des vieilles identifications ou aliénations, comme l’explique Pierre Bras, coordinateur de l’ouvrage. , La passion psychanalytique selon Beauvoir - Nonfiction.fr le portail des livres et des idées
  • En « catastrophiste éclairé », Jean-Pierre Dupuy, professeur à l’Université de Stanford, s’insurge contre un monde sans transcendance, pris sous la coupe d’une technoscience, fondée sur le contrôle de la nature et la soumission de l’humain. Il craint qu’à terme « la capacité d’auto-organisation et d’autocréation de structures complexes ne pourrait plus rien devoir à l’homme ni à la nature. Ce sera la fin de la rareté, la fin du travail et la fin des échanges ». Le futurologue et spécialiste de la robotique, Hans Moravec, pourtant peu suspect d’antipathie à l’égard du courant transhumaniste, affirme du haut de son autorité qu’un cyberhumain superintelligent représenterait un grave danger pour l’humanité. Aussi conseille-t-il aux institutions de s’assurer une coopération indéfectible des industries de la robotique, intimement convaincus qu’à terme l’homme est voué à disparaître. Une espèce vivante ne survit pratiquement jamais à une rencontre avec une espèce concurrente supérieure. Aussi bien, les humains ne résisteraient pas à la pression des post-humains. Pour Dominique de Gramont, auteur de Le christianisme est un transhumanisme (Les Editions du Cerf. 2017), « le bon sens fait cruellement défaut aux robots et la capacité de calcul ne livre pas le dernier mot de la psyché humaine » Si un ordinateur, est capable de se mesurer à l’intelligence d’un humain et de résoudre des problèmes mathématiques plus vite que l’homme, aussi puissant soit-il, sa puissance de calcul est incapable de comprendre l’évolution des rides, du vieillissement de la peau, et de reconnaître un visage. « La peau du visage, décrit Emmanuel Lévinas, dans Ethique et Infini (Fayard. 1982), « est celle qui reste la plus nue, la plus dénuée../… Dès que le visage de l’autre apparaît, il m’oblige » Le site des initiatives citoyennes, La tragique disparition d’homo sapiens - Le site des initiatives citoyennes
  • Le couple a eu le coup de foudre pour le bâtiment, sauvant du même coup une nichée tardive d’hirondelles. Via le service Créa-Job, une structure d’accompagnement à l’autocréation d’emploi agréée par la Région wallonne, il a réalisé une étude de marché et en a conclu à la viabilité d’une épicerie de village qu’il a logiquement appelée « Le panier de l’hirondelle ». Le Soir, L’épicerie de village qui sent bon le terroir - Le Soir
  • La part prise, au bout de la longue déprime collective d'après 1968, au regroupement qui va s'exprimer dans la Charte 77 fait de Havel un personnage central. Pour une bonne part, c'est lui qui anime et oriente, malgré un long séjour en prison (1977-1983), cette lutte qui, à partir de revendications très ponctuelles, démontre point par point l'inhumanité du régime. La Charte ne cesse, si l'on peut dire, de capitaliser le lent recul de celui-ci ; elle donne le sens positif d'un retour de la vie aux petites tolérances (dans les ordres littéraire, religieux, économique) que le régime doit consentir, elle est une barrière contre le cynisme, elle empêche que les allégements ne portent la population à trouver acceptable l'absence de libertés garanties. Son combat, essentiellement critique et moral, débouche brusquement sur la politique vers la fin de 1988, quand il suscite l'adhésion croissante des foules pragoises. Alors, la persévérance minoritaire, ironique et exténuante se révèle avoir été la semence de l'espoir collectif. Un second emprisonnement (de janvier à mai 1989) fait, enfin, de Havel le symbole de la conscience civique recouvrée. S'il est devenu ce symbole, c'est parce que, de toute son existence, il n'a jamais été en phase avec le régime, et qu'à celui-ci il ne doit rien. Et il apparaît, au bout du compte, à la fois comme juste et logique que cette existence où la persévérance morale est alliée au sens stratégique du joueur d'échecs ? on pense à Soljénitsyne déstabilisant l'appareil littéraire soviétique ? culmine aujourd'hui dans le rôle assumé de rassembleur de la nation. Quand on considère la courbe de cette vie, qui de la marginalité littéraire va à l'autorité morale et à l'autorité politique, rien de plus saisissant que l'impression d'une cohérence d'autant plus forte que surprenante, où chaque étape engendre la suivante grâce à un apprentissage accompli, à travers une autocréation du personnage.   LExpress.fr, Vaclav Havel : de la prison au Château - L'Express
  • 10Spécialiste de l'ironie romantique, Judith SPENCER envisage l'œuvre baudelairienne comme autosubversion de l'Homme-livre. La double crise existentielle et poétique de la modernité conduit Baudelaire à une ironie autodestructrice qui se situe à la fois sur le plan esthétique et sur le plan éthique. Sur le plan esthétique, la Poésie s'autodétruit par le dévoilement de son propre fonctionnement, dans une dialectique permanente entre autocréation et autodestruction (Selbstschöpfung et Selbstvernichtung, selon les termes de Friedrich Schlegel). Sur le plan éthique, Baudelaire subvertit la communication et la relation au lecteur : il marque sa distance au profanum vulgus en même temps qu'il affirme sa fraternité dans une adresse ironique. Il souligne l'amoralité de la Poésie mais caractérise paradoxalement les Fleurs du mal comme « misérable dictionnaire de mélancolie et de crime » : l'éthique est exclue du domaine de l'esthétique en même temps qu'elle est enchâssée en elle – comme dans la vie. Le poème est miné par des forces destructrices qui nient ce qui semble se poser et qui sont l'analogie des forces du mal érodant la volonté humaine. Inversement, selon la théorie du dolorisme esthétique, la dissonance de la vie est modérée par l'harmonie esthétique : le poète doit révéler le malheur de l'homme moderne tout en le contournant par la perfection de la forme ; il transmute la dissonance empirique en harmonie esthétique. , Pour une histoire des représentations du livre et de la lecture. Une galerie de portraits d'Hommes au(x) livre(s) à travers les siècles (Acta Fabula)
  • J’évoquerai pour commencer la critique, non pas de l’Occident sui generis, mais des effets d’aveuglement et de cruauté induits par une certaine conception – je dirais coloniale – de la raison, de l’humanisme et de l’universalisme. Cette critique se distingue de celle qui fut faite en son temps par les courants existentialiste, phénoménologique et poststructuraliste dans la France de l’après-guerre. Certes, la problématique de l’autocréation et de l’autogouvernement est sa préoccupation majeure. Mais sa démarche ne s’inscrit pas entièrement dans la problématique de la « mort de Dieu » selon Nietzsche. Elle se démarque, sur plusieurs plans, de l’idée sartrienne de « l’homme sans Dieu » qui prend la place laissée vide par le « Dieu mort ». Elle ne souscrit presque pas au thème foucaldien selon lequel « Dieu étant mort, l’homme est mort aussi ». camer.be, L’historien camerounais Joseph-Achille Mbembe élu à la prestigieuse Académie Américaine des Arts et de la Sciences :: CAMEROON

Traductions du mot « autocréation »

Langue Traduction
Anglais self-creation
Espagnol auto-creación
Italien auto-creazione
Allemand selbstschöpfung
Chinois 自我创造
Arabe خلق الذات
Portugais autocriação
Russe самосоздание
Japonais 自己創造
Basque auto-sorkuntza
Corse autocreazione
Source : Google Translate API
Partager