La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « autocéphalie »

Autocéphalie

Phonétique du mot « autocéphalie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autocéphalie otɔsefali

Évolution historique de l’usage du mot « autocéphalie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autocéphalie »

  • En outre, la fragmentation du paysage orthodoxe n’est pas qu’une question de souveraineté nationale, il s’agit aussi d’une option spirituelle, voire identitaire, par rapport à la culture ukrainienne dans la vie des communautés ecclésiales du pays. Ce qui peut être caractérisé comme l’« ukrainisation » de l’Église orthodoxe avait déjà été posé au cours du concile de Moscou de 1917-1918. Celle-ci s’oppose aux tendances, notamment de « russification », portées par le régime tsariste, mais aussi soviétique. Souveraineté politique et autonomie religieuse vont de pair, mais l’acceptation d’une possible autocéphalie sur des bases locales n’était ni dans les intérêts des nazis dans les années 1940 ni dans ceux du parti communiste ultérieurement. , L’Église orthodoxe d’Ukraine : les enjeux d’une indépendance ecclésiale – Areion24.news
  • Lors de la réunion extraordinaire du saint-synode rassemblant les églises grecques, l’archevêque d’Athènes Ieronymos a reconnu officiellement l’autocéphalie de l’Église ukrainienne. La Croix, L’Église de Grèce, première à reconnaître l’autocéphalie de l’Église orthodoxe d’Ukraine
  • L’ONG grecque Union orthodoxe panhellénique va faire appel au Conseil d’État du pays en affirmant que la décision de l’Église de Grèce de reconnaître l’autocéphalie ukrainienne a été prise en violation de la loi grecque, rapporte l’Orthodoxos Typos. AgoraVox, ONG grecque : L'Église de Grèce a reconnu l'autocéphalie ukrainienne en violation de la loi - AgoraVox le média citoyen
  • Le Patriarcat de Moscou a décidé, jeudi 26 décembre, de rompre ses relations avec le Patriarcat d’Alexandrie en conséquence de sa reconnaissance de l’autocéphalie de l’Église orthodoxe d’Ukraine. La Croix, L’Église orthodoxe russe rompt ses relations avec le Patriarcat d’Alexandrie
  • Associé à l’annulation des excommunications prononcées contre le patriarche Philarète de Kiev ainsi que contre le Patriarche d’une troisième Église orthodoxe ukrainienne, le synode a ouvert la voie de l’autocéphalie, c’est-à-dire de la création d’une Église orthodoxe ukrainienne indépendante. La Croix, Pour l’Église orthodoxe ukrainienne, l’autocéphalie au bout des doigts
  • Douze mois plus tard, il apparaît que cette indépendance reconnue à l’Église orthodoxe ukrainienne à l’égard de Moscou, perturbe profondément le jeu classique des sphères d’influence. En effet, les Églises orthodoxes du monde ont réagi différemment et se sont divisées en trois blocs : les pro-autocéphalie, les anti-autocéphalie et les neutres. La Croix, Un an après le schisme ukrainien, le monde orthodoxe n’en finit pas de se diviser
  • Cependant, il n’existe pas de règles précises concernant les conditions d’octroi de l’autocéphalie. Tous les pays dont la population est majoritairement orthodoxe ont une Église orthodoxe autocéphale, les frontières des Églises autocéphales suivant souvent de facto par suite des circonstances historiques celles des États : ainsi la Roumanie (19 millions d’habitants), la Grèce (10 millions), la Serbie et la Bulgarie (7 millions), la Géorgie (4 millions). Quant au patriarcat de Constantinople, son territoire est morcelé. Il ne reste que quelques milliers de fidèles en Turquie autour de son siège. La plupart de ses évêchés se trouvent dans les îles grecques, en Crête, à Rhodes, au nord de la Grèce. Le célèbre Mont Athos fait partie de sa juridiction. Il compte également un nombre important de fidèles dans la diaspora, surtout en Amérique du Nord. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Vers une Église orthodoxe autocéphale en Ukraine
  • L’onde de choc de cette décision s’est étendue jusqu’en Bulgarie et surtout en Roumanie, où l’Église orthodoxe nourrit avec la Russie un conflit de juridiction en République de Moldavie. Une partie des orthodoxes de ce petit pays reconnaissent l’autorité du Patriarcat de Moscou, les autres celle du Patriarcat de Bucarest, dont dépend la métropole autonome de Bessarabie. Beaucoup d’analystes ont voulu croire que le précédent ukrainien pourrait ouvrir la voie à une autocéphalie moldave, seule à même de sortir le pays du conflit entre les deux Églises rivales[1]. Cela supposerait néanmoins, en indispensable préalable, que la Moldavie soit capable de dépasser les profondes divisions politiques qui la minent, mais aussi de résoudre le défi posé par les séparatistes « pro-russes » de Transnistrie. Aucune perspective de résolution de ce conflit « gelé » depuis 1991 n’émergeant à l’horizon, on peut supposer que le statu quo ecclésiastique a encore de beaux jours devant lui. Toutefois, pour parer à tout péril, le patriarche Kiril de Moscou a effectué une visite très médiatisée en Moldavie à la fin du mois d’octobre, se rendant dans la capitale Chișinău, mais aussi à Balti, Comrat et Tiraspol, chef-lieu de la république autoproclamée de Transnistrie. , Balkans : les Églises orthodoxes ressentent l’onde de choc de l’affaire ukrainienne – Religioscope
  • Le patriarche de Constantinople Bartholomée a signé ce samedi le tomos d'autocéphalie de la nouvelle Église ukrainienne. Il a ainsi entériné la décision du «concile de réunification» rassemblé le 15 décembre à Kiev. , Le patriarche de Constantinople entérine l’autocéphalie de l'Église ukrainienne - Sputnik France

Traductions du mot « autocéphalie »

Langue Traduction
Anglais autocephaly
Espagnol autocefalia
Italien autocefalia
Allemand autozephalie
Chinois 独立
Arabe ذاتي الرأس
Portugais autocefalia
Russe автокефалия
Japonais 自頭症
Basque autocephaly
Corse autocefalia
Source : Google Translate API

Autocéphalie

Retour au sommaire ➦

Partager