La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « austéritaire »

Austéritaire

Définitions de « austéritaire »

Wiktionnaire

Adjectif - français

austéritaire \ɔs.te.ʁi.tɛʁ\ ou \os.te.ʁi.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui entraîne l’austérité économique, qui rend ou devient austère économiquement.
    • Jean-Luc Mélenchon a dénoncé, vendredi 8 décembre, après le sommet européen de Bruxelles, une Europe « austéritaire ». — (« Jean-Luc Mélenchon dénonce une Europe “austéritaire” », LeMonde.fr, 9 décembre 2011)
    • Car si le pacte intergouvernemental imposé par l’axe Berlin-Paris devait aboutir dans quelques semaines, avec son ultrarigueur budgétaire et un rôle de pare-feu accru confié au FMI, autant dire qu’il signerait une nouvelle victoire des marchés sur les peuples tout en consacrant l’Europe « austéritaire » qui nous conduit tout droit à la catastrophe. — (Jean-Emmanuel Ducoin, « L’Europe perdue… », L’Humanité.fr, 12 décembre 2011)
    • En ces temps « austéritaires », il faut se rappeler en effet que ces millions consacrés au remboursement de la dette ont été obtenus par une réduction draconienne des services à la population. — (« Le remboursement de la dette publique au Québec doit-il être une priorité? » in Argument, volume XX, no 1, automne-hiver 2017-2018, page 72)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « austéritaire »

 Dérivé de austérité, avec le suffixe -aire.
Attesté en 1990 dans La Pensée, numéros 276 à 278. [1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « austéritaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
austéritaire osteritɛr

Évolution historique de l’usage du mot « austéritaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « austéritaire »

  • Mais à quelque chose malheur est bon: on peut penser que la guerre en Ukraine et la flambée des prix de l'énergie qui s'ensuit (et qui va se poursuivre) rendra toute pression austéritaire du FMI politiquement intenable aux yeux du grand frère étatsunien et que des arrangements seront trouvés pour éviter une explosion sociale. Après quelques atermoiements, l'Argentine (avec l'excuse de la recherche d'une position commune avec ses partenaires du Mercosur, et en particulier le Brésil du très poutinophile Bolsonaro) a fini par voter la résolution de l'ONU condamnant l'agression russe en Ukraine, ce qui aura été vu d'un bon oeil à Washington... qui n'est pas que le siège du FMI... Mediapart, L'accord Argentine-FMI au Parlement | Le Club
  • L’enjeu est d’abord financier. Il existe trois voies pour équilibrer le régime : soit on augmente les cotisations, soit on baisse les pensions, soit on cotise plus longtemps. C’est le choix que nous faisons en repoussant l’âge légal de départ à 65 ans. Pas immédiatement, mais en dix ans. Ce n’est pas une mesure austéritaire, c’est une réforme de sauvegarde de notre système par répartition. Si dans un second temps les Français souhaitent aller vers la réforme de 2017, tant mieux. L’universalité des retraites est une bonne réforme. Mais il ne faut en aucun cas lier les deux. La priorité, c’est la sauvegarde financière de notre régime de retraites. l'Opinion, Laurent Saint-Martin (LREM): «Le sérieux budgétaire, ce n’est ni de l’austérité, ni de s’empêcher de dépenser quand il faut» - l'Opinion
  • Podemos est le produit de la crise de 2008. Ou plutôt, c’est la rencontre entre un contexte favorable – une crise sociale d’ampleur, des partis de gouvernement affaiblis par leur zèle austéritaire et la révélation de nombreuses affaires de corruption, un agenda politique dominé par les questions économiques et sociales – et des entrepreneurs politiques qui ont su saisir les pulsations du pays pour s’engouffrer dans la fenêtre d’opportunité. Les fondateurs de Podemos sont avant tout des stratèges et des professionnels de la communication politique. Ils sont parvenus à traduire dans l’arène électorale le message contestataire et transversal des Indignés, avec cette idée d’une opposition entre « ceux d’en bas » et « ceux d’en haut », d’un rejet des partis traditionnels et d’un programme centré sur l’assainissement démocratique, la préservation des services publics et des droits sociaux. lvsl.fr - Tout reconstruire, tout réinventer, « Podemos est confronté à la fin d’un moment populiste » – Entretien avec Vincent Dain

Austéritaire

Retour au sommaire ➦

Partager