La langue française

Atticiste

Sommaire

  • Définitions du mot atticiste
  • Étymologie de « atticiste »
  • Phonétique de « atticiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « atticiste »
  • Citations contenant le mot « atticiste »
  • Traductions du mot « atticiste »
  • Synonymes de « atticiste »

Définitions du mot atticiste

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTICISTE, subst.

HIST. LITTÉR. Auteur grec attaché à retrouver les qualités de langue et de style (notamment de sobriété) propres aux grands écrivains attiques. Lucien est un atticiste (Ac.1835-1932).
Emploi adj. Qui cultive ou rappelle l'atticisme.
Péjoratif :
Nous n'aurons pas la finesse de ces maîtres atticistes, leur ravissante causerie, leurs spirituels demi-mots. Renan, L'Avenir de la sc.,1890, p. 202.
PRONONC. : [attisist]. [t] simple ds Nod. 1844 qui transcrit [tt] pour atticisme.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1835, supra. Dér. du rad. de attique*; suff. -iste*, v. aussi atticisme; à rapprocher du gr. α ̓ τ τ ι κ ι σ τ η ́ ς « qui affectionne ou recueille les mots et locutions attiques » (Jamblique, VP, 18, 80 ds Liddell-Scott).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Adjectif

atticiste \a.ti.sist\ masculin et féminin identiques

  1. Qualifie les écrivains, et leur littérature, qui s'attachent à imiter en tout le style des écrivains attiques.
    • Mais le trait remarquable de l’éloquence française classique, et qui fonde l'étonnante impression de cohérence qu'elle inspire, c'est que les valeurs de simplicité, clarté, bon sens naturel, mises en avant par la raison géométrique, sont également les valeurs rectrices de l'éloquence classique, exemplairement atticiste. — (Michel Prigent, Histoire de la France littéraire, tome 2, Presses universitaires de France, 2006, p. 464)

Nom commun

atticiste \a.ti.sist\ masculin

  1. Écrivain qui s’étudiait à imiter en tout le style des écrivains attiques.
    • Lucien est un atticiste.
    • Mais estimer que cela fait de Luc un atticiste, c’est se donner la partie belle. — (Albert Wifstrand, L’Église ancienne et la culture grecque, 1962)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ATTICISTE. n. m.
Écrivain qui s'étudiait à imiter en tout le style des écrivains attiques. Lucien est un atticiste.

Littré (1872-1877)

ATTICISTE (a-tti-si-st') s. m.
  • Nom donné aux écrivains grecs qui s'étudiaient à reproduire dans leurs écrits les formes des auteurs athéniens.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « atticiste »

Ἀττιϰιστὴς, d'ἀττιϰισμὸς, attique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « atticiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
atticiste atisist

Évolution historique de l’usage du mot « atticiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « atticiste »

  • La science comme source d’inspiration et de réflexion peut être abordée de plusieurs manières. Il peut être question de l’intérêt ou de la fascination que des artistes éprouvent pour des concepts, des méthodes ou des principes issus des sciences exactes (ex. : compositions atticistes des peintres du XVIIe siècle, le néo-impressionnisme de Seurat, les cosmogonies de Kupka, le théorème de Pappus repris par Duyckaerts, etc.), de l’inquiétude qu’ils peuvent ressentir à l’égard des progrès scientifiques ou technologiques (Orlan, Aziz+Cucher, etc.) ou encore du désir de mener, dans le domaine artistique, des expériences proches de ce que font les physiciens ou les astrophysiciens (Paysant, Eliasson, etc.). , Art et science, regards croisés (Liège)
  • Dans un goût tout à fait différent, le classicisme culmine entre 1640 et 1660 dans cette tendance à l’antique que l’on a appelée « atticisme parisien », selon l’heureuse formule de l’historien d’art Jacques Thuillier. Ce courant se développe à l’époque de la régence d’Anne d’Autriche autour de figures comme Jacques Stella, Eustache Le Sueur ou Laurent de La Hyre, ces deux derniers étant de purs Parisiens puisque ni l’un ni l’autre n’ont fait le voyage en Italie. Le séjour parisien de Poussin entre 1640 et 1642 est décisif dans ce tournant de la peinture parisienne. Les peintres atticistes expriment dans leurs œuvres un classicisme exacerbé, ultra rigoureux, dont la quête formelle autant que spirituelle est celle de la sobriété, de la mesure et de l’harmonie. On est bien loin des effluves baroques romaines ou des grâces flamandes de Rubens. L’intérêt archéologique pour le monde gréco-romain se ressent fortement dans leurs tableaux, les coloris sont clairs et lumineux, les nez des personnages aux profils attiques, droits. C’est une peinture rationnelle, aux contours soignés, qui représente des figures hiératiques, pleines de noblesse. Des tableaux de Le Sueur et La Hyre illustrent le mieux ce « retour à l’antique ». La Règle du Jeu, Tancrède Hertzog, Le Ciel du XVIIe siècle à Carnavalet - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « atticiste »

Langue Traduction
Anglais atticist
Espagnol buhardilla
Italien atticist
Allemand attiker
Chinois 阁楼主义者
Arabe علية
Portugais atticista
Russe atticist
Japonais 弁護士
Basque atticist
Corse attico
Source : Google Translate API

Synonymes de « atticiste »

Source : synonymes de atticiste sur lebonsynonyme.fr
Partager