La langue française

Athérogène

Phonétique du mot « athérogène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
athérogène aterɔʒɛn

Évolution historique de l’usage du mot « athérogène »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « athérogène »

  • Impact sur le cholestérolPar son rôle dans l’inhibition de l’oxydation des LDL, le chocolat noir réduit le pouvoir athérogène de ce mauvais cholestérol. Plusieurs protocoles expérimentaux ont démontré un puissant effet antiagrégant plaquettaire du chocolat, comparable à celui obtenu par la prise de 100 mg d’aspirine et persistant pendant 6 heures. L'Orient-Le Jour, Le chocolat, « nourriture des dieux » et des cœurs ? - L'Orient-Le Jour
  • Beaucoup de preuves épidémiologiques montrent que la Lp(a) est une lipoprotéine pro-athérogène et cela pour 4 raisons: , Risque athérogène ou infarctus
  • Une étude internationale baptisée Prominent (2) conduite dans 24 pays et sur une population de 10 000 patients à haut risque cardiovasculaire caractérisé (diabète de type 2 associé à une dyslipidémie athérogène) et pris en charge par un traitement de référence incluant une statine, est actuellement en cours. Au 1er juillet, 7 543 patients avaient déjà intégré le protocole. "La communauté scientifique attend avec impatience les résultats de l’étude Prominent qui permettront de déterminer si les bénéfices du SPPARM-alpha se concrétisent cliniquement par une réduction du risque cardiovasculaire", a ainsi déclaré à l’occasion de cette conférence de presse le Pr Peter Libby (Université d’Harvard, Boston). Les résultats de cet essai devraient être publiés en novembre 2022. egora.fr, Le pémafibrate, nouveau traitement de la dyslipidémie athérogène | egora.fr
  • Le risque cardiovasculaire est en partie attribuable à une dyslipidémie athérogène caractérisée par une augmentation des triglycérides, des LDL petites et denses et une baisse du HDL. Si la baisse du LDL cholestérol obtenue grâce aux statines est le principal facteur de réduction des maladies cardiovasculaires, il persiste néanmoins, chez les patients ayant un syndrome métabolique, un risque cardiovasculaire important. Les essais randomisés utilisant les fibrates n’ont pas montré d’effet de réduction du risque des événements cardiovasculaires majeurs chez les diabétiques mais une réduction statistiquement significative du risque cardiovasculaire a été observée dans les sous-groupes ayant une dyslipidémie athérogène. De plus, les méta-analyses des essais sur les fibrates indiquent qu’en cas de dyslipidémie athérogène, une réduction des événements cardiovasculaires peut être attendue des fibrates. egora.fr, Syndrome métabolique : le fénofibrate, en complément des statines, réduit les événements cardiovasculaires | egora.fr
  • "La dyslipidémie correspond à une modification qualitative ou quantitative d'un ou plusieurs paramètres des lipides sériques. La dyslipidémie athérogène correspond à une ou plusieurs des anomalies suivantes : hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie, diminution du HDL-cholestérol, augmentation du LDL-cholestérol." "Modalités et dépistage et diagnostic biologique des dyslipidémies en prévention primaire", Anaes, Octobre 2000. , Les Dyslipidémies
  • C'est au titre de sa prétendue efficacité dans l'abaissement du taux de glycémie des personnes qui en consommaient que le benfluorex (son nom générique) a été remboursé, dès 1976, par la Sécurité sociale. « Le Mediator agit au carrefour des métabolismes lipidique et glucidique. Il combat ainsi plusieurs facteurs fondamentaux liés au risque athérogène », expliquait alors doctement la notice rédigée par son fabricant. Le Point, Mediator : derrière la tromperie des malades… l'arnaque à la Sécu - Le Point
  • Du point de vue de la santé humaine, aucune étude n'a démontré sa nocivité. Dans les faits, l'huile de palme est riche en acides gras saturés (50 %), en majorité de l'acide palmitique, qualifié "d'athérogène en cas d'excès" par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (ANSES). Lorsque sa consommation dépasse les 8 % des apports énergétiques, il favorise les dépôts graisseux sur la paroi des artères, augmentant ainsi le risque d'obstruction. Cependant, les experts rappellent cependant que le problème n'est pas tant l'huile de palme, qu'une alimentation déséquilibrée où les graisses saturées sont en excès — qu'elles proviennent de la charcuterie, du fromage, ou de l'huile de palme. Science-et-vie.com, Faut-il bannir l'huile de palme ? - Science & Vie
  • Le développement de l'athérome artériel consiste en la formation, dans la paroi des artères de calibre moyen et gros, de plaques dites plaques d'athérome : elles durcissent les parois des artères et en rétrécissent le calibre. Les facteurs de risque de l'athérome sont le tabagisme, l'hypertension artérielle et l'hypercholestérolémie athérogène (LDL-cholestérol). L'athéromatose artérielle est le mode de vieillissement des artères ; c'est un processus très progressif, mais considéré à ce jour comme peu ou pas réversible. Une plaque d'athérome ne se contente pas de durcir et rétrécir le calibre d'une artère : elle peut être libérée de la paroi artérielle et aller migrer en aval pour obstruer une petite ou parfois une moyenne artère (ischémie ou arrêt de la circulation dans un territoire artériel d'aval ; dans le cerveau, c'est un accident vasculaire cérébral ischémique). Atlantico.fr, Se mettre au marathon après 45 ans, bonne ou mauvaise idée ? | Atlantico.fr
  • > Le HDL cholestérol, couramment appelé "bon cholestérol", représente la partie antiathérogène du cholestérol, c'est-à-dire qu’il intervient contre le dépôt de cholestérol dans les vaisseaux. aufeminin, Cholestérol : quel régime anti-cholestérol adopter ?
  • Bonjour J'ai lu que l'oxydation du cholestérol était athérogène, et ceci étant favorisé par la petite taille des particules de lipoprotéines qui le transportent. Qu'en pensez vous ? NB : les matières grasses saturées (beurre) augmenteraient la taille de ces lipoprotéines, donc en diminuant l'oxydation et la dépose du cholestérol, ne formerait pas de plaque et at augmenteraient le HDL. Topsante.com, Enquête de santé : 3 questions à Marina Carrère d'Encausse - Top Santé
  • Il faut se concentrer sur les facteurs réels. Ensuite il y a beaucoup plus simple que de se concentrer sur l’huile de palme. Quel est l’acide gras qui est les plus athérogène aujourd’hui ? Ce sont les acides gras trans et les acides gras trans de l’industrie, pas ceux qui sont fabriqués par les bactéries dans le rumen des vaches, mais ceux qui sont fabriqués par hydrogénation à haute température en présence de nickel des acides gras pour prolonger leur durée de conservation. Ces acides gras trans on peut aussi en fabriquer dans sa poêle si on fait chauffer les huiles à trop haute température. Ces acides gras, qui sont très athérogènes, on peut s’occuper de nos pratiques culinaires, de nos pratiques industrielles, de la façon dont on fait la régulation des acides gras dans ce pays. C’est plus pourvoyeur de danger qu’une hypothétique consommation d’acides gras saturés. Contrairement aux acides gras saturés (dont certains ne sont pas athérogènes), dans les acides gras trans issus de l’hydrogénation des huiles par chauffage, il n’y a que des acides gras athérogènes. Quand on prend une margarine dans laquelle il y a des acides gras trans il y a forcément des acides gras athérogènes et ils le sont très fortement. Dans les acides gras saturés, il y a une disparité des effets, certains sont beaucoup plus athérogènes que d’autres et donc il faut être prudent quand on condamne tous les acides gras saturés. Le comble de ce rapport c’est qu’il affirme que les réglementations incitent à supprimer les acides gras trans par des acides gras saturés, alors que cette substitution est bénéfique. Contrepoints, Limiter la consommation d’huile de palme ? L’avis d’un expert | Contrepoints
  • Il est donc préférable de respecter un apport de 3 portions par jour et il est maintenant prouvé que les matières grasses qu’ils apportent ne sont pas athérogènes. Docdusport, Le randonneur: un omnivore modéré - Docdusport
  • Des mouvements tectoniques sont en train de se produire dans les recommandations médicales concernant l’alimentation humaine. En France, cette disruption passe inaperçue car elle n’est pas décodée tant les paradigmes anciens sont répétés et ressassés comme des leitmotivs. Un exemple : la phrase obligatoire au sujet de l’alcool qui n’est plus pédagogique et dont on peut se demander si elle n’est pas devenue contre-productive. Il en est de même pour les graisses saturées, puisqu’en plus ces graisses s’avèrent être neutres du point de vue du risque cardiovasculaire. En réalité, le système des recommandations en France est très rigide et il se trouve conforté dans sa rigidité par les business d’opportunité qui en vivent grâce aux mentions : allégé, 0%, sans OGM, sans viande, sans graisse animale… En revanche, la question des acides gras trans dans les préparations de produits alimentaires est toujours soigneusement évacuée, alors que ces graisses trans sont athérogènes et même cancérigènes. Atlantico.fr, Gras, sucre, cholestérol : oubliez presque tout ce que vous ont dit les autorités de santé (et surveillez seulement vos calories) | Atlantico.fr
  • Polyphénols, caroténoïdes, vitamines A, C et E réduisent l’oxydation des LDL et limitent ainsi leur pouvoir athérogène. Les polyphénols ont en plus des propriétés vasodilatatrices. Santé Magazine, Alimentation : 6 clés pour faire baisser son cholestérol | Santé Magazine
  • Dans la filière omégas-3, il sont plusieurs. Le chef de fil est l’acide alpha-linolénique ou ALA. Les deux autres, DHA (acide docosahexaénoïque ou acide cervonique) et EPA (acide eicosapentaénoïque ou acide timnodonique) sont tout aussi importants. Ces acides gras ont pour particularité d’être anti-dépresseurs, anti-inflammatoires, anti-agrégation plaquettaire (anti-athérogène, anti-thrombotique), anti-triglycéridémiants, anti-tachycardie et sont tout indiqués en cas de troubles visuels et de dépression. Ils ont pour autres qualités d’élever le HDL, le cholestérol considéré comme bon et d’abaisser le « mauvais », le LDL. Lepape-Info, Tous les aliments pour faire le plein d’omégas 3 | Lepape-Info
  • Toujours à propos des œufs, c'est l'occasion de rappeler que leur cholestérol (exogène, par définition) n'a qu'une très faible incidence sur la cholestérolémie (concentration du sang en cholestérol) et qu'au contraire le jaune d'œuf est fort riche en caroténoïdes qui sont proches de la vitamine A : ils sont des antioxydants puissants et contribuent à prévenir les maladies cardio-vasculaires, certains cancers et les maladies de l'œil liées à l'âge (cataracte et dégénérescence maculaire liée à l'âge ou DMLA). Il faut donc revoir notre suspicion très exagérée concernant le pouvoir athérogène des œufs qui sont en réalité pauvres en graisses saturées (les vraies graisses dangereuses). Atlantico.fr, Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition | Atlantico.fr
  • J-C.F. : Dans son communiqué du 23 novembre 2009, les dirigeants de Genfit annonçaient que chez les patients présentant une dyslipidémie athérogène (Plasma Triglycérides >150mg/Dl et HDL - Cholestérol <40mg/dL), le GFT505 apportait une réduction de 21 % des triglycérides et une augmentation de 9% du taux de bon cholestérol (HDL-C), et que ces effets métaboliques étaient comparables avec les meilleurs compétiteurs (fibrates) du GFT505. Ils ajoutaient que " ces bénéfices (...) positionnent déjà GFT505 comme le premier représentant d’une nouvelle classe thérapeutique agissant sélectivement et simultanément sur deux récepteurs nucléaires distincts ". Cette communication a interpellé la communauté scientifique car les résultats annoncés pour le GFT505 étaient en fait inférieurs à ceux déjà obtenus chez le même type de patients avec des médicaments compétiteurs déjà disponibles de longue date, et même commercialisés sous forme de génériques. En effet, par exemple, le Fénofibrate donne chez les mêmes patients une réduction de 43,2 % des triglycérides et une augmentation de 18,8% du taux de bon cholestérol (Farnier et al, Eu Heart J. 2005, 26:897). Le Bézafibrate donne une réduction de 32 % des triglycérides (Ruotolo et al, JACC Vol. 32 No. G Novembre 15, 1998 : 16.48-56) et une augmentation de 17,9% du taux de bon cholestérol (The BIP Study Group Circulation : Volume 102(1)4 July 2000 pp 21-27). C’est aussi l’avis d’une quarantaine d’experts internationaux reconnus qui ont signé un document réfutant les arguments avancés par Genfit (arguments qui ont été élaborés par deux des salariés de la société). En outre, le Bézafibrate agit simultanément sur les mêmes récepteurs nucléaires que ceux annoncés pour le GFT505 (PPARa et PPARd), ce qui démontre que le GFT505 n’est pas " le premier représentant d’une nouvelle classe thérapeutique agissant sélectivement et simultanément sur deux récepteurs nucléaires distincts ". , Une épidémie de NASH menacerait la France. Vraiment ? - Atoute.org
  • 1 / Les seuls acides gras athérogènes (constamment associés à un sur risque de maladie coronaire) sont les acides gras trans et ils ne sont pas totalement éradiqués de la sphère industrielle. Margarines, poisson panés,  pâtisseries ou  autres produits industriels peuvent contenir des huiles végétales partiellement  hydrogénées ce qui signifie des acides gras trans. Regrettons une fois de plus l’asymétrie d’information au détriment des consommateurs puisqu’ils ne sont pas étiquettes en tant que tels et que leur poids n’est pas précisé. Atlantico.fr, Pourquoi les graisses saturées ne représentent pas forcément le danger pour notre santé qu’on a longtemps redouté | Atlantico.fr
  • Autre avantage du médicament selon le laboratoire Servier, la lutte contre le "risque athérogène". Le Mediator aiderait, en effet, l'organisme à se protéger de certains amas graisseux responsables de problèmes de circulation sanguine.  LExpress.fr, En 1980, Servier vantait les vertus amaigrissantes du Mediator - L'Express

Traductions du mot « athérogène »

Langue Traduction
Anglais atherogenic
Espagnol aterogénico
Italien aterogenica
Allemand atherogen
Chinois 致动脉粥样硬化
Arabe تصلب الشرايين
Portugais aterogênico
Russe атерогенный
Japonais アテローム発生
Basque atherogenic
Corse aterogene
Source : Google Translate API

Athérogène

Retour au sommaire ➦

Partager