Assotter : définition de assotter

chevron_left
chevron_right

Pas de définition pour « assotter »

post online

Envoyez-nous votre définition par courriel et nous complèterons cette section : [email protected]

Phonétique du mot « assotter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
assotter asɔte play_arrow

Citations contenant le mot « assotter »

  • On eût pu s’attendre d’emblée à des mesures symboliques et fortes ; prélude à ce que dussent être les épontilles sociales de ce mandat. Hélas, la première décision qui fut annoncée, était l’inattendue hausse du prix du carburant qui venait s’ajouter à ceux déjà très élevés des denrées alimentaires de première nécessité. Ce qui eut pour effet de resserrer les pièces enlacées du nœud gordien du tissu social, au lieu qu’elles fussent énouées ! Quelle guêpe eut piqué les esprits ; de douloureuses sensations de brûlure, suscitèrent de vives réactions, pour légitime raison que cette annonce est reçue comme une irrision ; subie comme une attaque oblique contre le pouvoir d’achat, et, était de nature à aggraver une vie chère déjà vécue comme une strangulation par les populations. À supposer qu’il n’était en aucune manière dans les intentions premières de l’exécutif de relenquir à ses engagements, ce « tête-à-queue social » sema le doute dans les esprits ; jeta de l’ombre sur la sincérité sociale 6 du gouvernement, et donna l’impression qu’il tourna le dos à la dialectique sociale de ce 3ème mandat. Cette désublimation en quelque sorte, « répressive » du Mandat social, l’oblitéra, et fit apparaître qu’il lui manquât peut-être au fond, une substance médullaire qui eût permis une mise en œuvre maitrisée et apensée. Oncques, nous vîmes telle amesnance aux allures d’un « romantisme révolutionnaire » qui consiste à confondre l’action politique avec l’art consommé de l’approximation brutale. Certaines voix dont la petite mienne demandèrent en vain à l’exécutif de rendre gorge ; aturré et dénué de tous regrets, il n’en prit point le « trimard ». Que de beaux jours en perspective pour l’entripaillée « la vie chère » qui se voyant ainsi impatronisée, rode, pénètre dans les masures, en examine les aîtres, frappe, étrangle à ciel ouvert, décime à huis clos ; -qu’importe la manière !-, ne parade-t-elle pas déjà armée de sa férocité, cheveux au vent, gueules grandes ouvertes, hilare à l’idée de s’assotter, puis d’engloutir quelques nouveaux misérables assemenciés ! Nous fîmes fracas d’une improbation qui fît époque, et dont le bruit extérieur mit à quia un gouvernement inhabile qui tenta à pousse-larigot de se justifier en entonnant le menton fier, quelques explications boiteuses et aphasiques qui passèrent mal dans l’audience, et donnèrent lieux oratoires à celui, quel qu’il soit, goutât pareille lie et n’en fût point disloqué. Le Temps, Discours d’un citoyen d’Etat - Le Temps

Images d'illustration du mot « assotter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « assotter »

Langue Traduction
Corse assaltu
Basque eraso
Japonais 暴行
Russe нападение
Portugais assalto
Arabe الاعتداءات
Chinois 突击
Allemand angriff
Italien assalto
Espagnol asalto
Anglais assault
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires