La langue française

Aspalath

Définitions du mot « aspalath »

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ASPALATH, aspalathus, (Hist. nat. bot.) cette plante, que quelques-uns appellent erysisceptum, est un gros buisson ligneux & épineux, qui croît le long du Danube, à Nisaro & à Rhodes. Les Parfumeurs s’en servent pour épaissir leurs parfums. Le bon est pesant, rougeâtre ou pourpre sous l’écorce, rend une odeur agréable, & est amer au goût. Il y en a une espece blanche, ligneuse & sans odeur : il est échauffant & astringent : on en ordonne la décoction en gargarisme pour les aphthes, pour les ulceres, &c. M. Herman & d’autres pensent que l’aspalath n’est autre chose que le bord du cytise : il nous vient de la Morée : il est résineux & fleurit à-peu-près comme la rose. On en fait cas à la Chine. On en tire une huile essentielle, d’une odeur si semblable à celle de rose, qu’on peut donner l’une pour l’autre ; on ne les reconnoîtra qu’au plus ou moins de force dans l’odeur : l’huile essentielle de rose est la plus forte. Les Anciens l’appelloient Rhodium lignum : mais on ne sait s’ils ont voulu dire qu’il venoit de Rhodes, ou qu’il avoit l’odeur de la rose.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « aspalath »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aspalath aspalat

Traductions du mot « aspalath »

Langue Traduction
Anglais aspalath
Espagnol aspalath
Italien aspalath
Allemand aspalath
Chinois 芦笋
Arabe اسبلات
Portugais aspalath
Russe aspalath
Japonais アスパラス
Basque aspalath
Corse aspalatu
Source : Google Translate API

Aspalath

Retour au sommaire ➦

Partager