La langue française

Asmonéen

Phonétique du mot « asmonéen »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
asmonéen asmɔ̃eɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « asmonéen »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « asmonéen »

  • Les manuscrits de la mer Morte comportent des allusions à des personnes et à des événements correspondant à la période hellénistique et aux débuts de la période romaine de l'histoire juive. Un commentaire du livre de Nahum, par exemple, mentionne un certain Démétrios et semble faire allusion à un incident consigné par Flavius Josèphe qui a eu lieu en 88 av. J.-C. Il évoque Démétrios III, roi de Syrie, et Alexandre Jannée Maccabée, le roi asmonéen. De même, des allusions répétées à un « maître de justice » ont été selon les cas considérées comme se référant à des personnages religieux : le dernier grand prêtre juif légitime, Onias III, déposé en 175 av. J.-C., les chefs des Maccabées — Matthias, le grand prêtre, et son fils le chef militaire Juda Maccabée, Menahem, chef des zélotes, en 66 apr. J.-C. , Les manuscrits de la mer Morte
  • Le royaume hasmonéen a perdu son indépendance face aux Romains en 63 avant notre ère. Plus tard, les Romains ont gouverné l'ancien État juif - Hérode le Grand, de descendance Edomite, le plus infâme d'entre eux. Finalement, les gouverneurs romains ont régné directement sur la Judée. AlianceFR.com, L’Autorité Palestinienne détruit le patrimoine juif en Judée Samarie | Alliance le premier magazine de la communauté juive, actualité juive, israel, antisémitisme info
  • Il n’y a pas de registre historique documenté portant sur l’atelier lui-même. Le secteur autour de Gedera aurait été, selon les spécialistes, associé à un certain nombre d’implantations anciennes, notamment à Gedor, qui apparaît sur la célèbre carte Madaba de la terre sainte, et sur le Kedron de la période asmonéenne. The Times of Israël, Il y a 1 700 ans, les habitants de Gédéra savaient déjà se détendre | The Times of Israël
  • En revanche, c'est le scoop de l'évangile que Marc a écrit vers l'an 34. L'ambitieuse asmonéenne Hérodiade végétait à Jérusalem dans un mariage avec un Hérode sans avenir, fils d'Hérode le Grand. Lorsque le tétrarque Philippe de Trachonidite, autre fils d'Hérode le Grand, mourut sans descendance, le tétrarque voisin, Hérode Antipas, autre fils, se rendit à Rome pour essayer de récupérer l'héritage. C'est en faisant étape à Jérusalem qu'Hérodiade en profita pour se faire promettre le mariage bien que tous deux fussent déjà mariés. C'est à son retour que Jean-Baptiste porta publiquement son accusation : "tu n'as pas le droit d'épouser la femme de ton frère ! " AgoraVox, Histoire du Jésus de Jean-Baptiste - AgoraVox le média citoyen
  • En effet, des chercheurs considèrent le site comme une place fortifiée hasmonéenne, interprétation confortée par la présence des ruines de la tour de garde, qui dominent le site, surplombant la route qui suit les bords de la Mer Morte. JForum, Sur les traces des Manuscrits de la Mer Morte - JForum
  •  Là, Mahomet et les docteurs judéo-nazaréens qui l’entourent (les liens entre eux étaient anciens, et il est probable qu’il avait épousé une jeune femme de ce groupe, nommée Khadija ou autrement) ont une idée de génie, camoufler cette fuite en un repli stratégique pour la reconquête de la Terre (la Palestine), rappelant non seulement l’épisode égyptien de l’« Exode », mais aussi ce qu’avaient fait les Macchabées. Pour bien affirmer cette volonté agressive, ils vont jusqu’à rebaptiser Yatrib en Médine, allusion à la petite ville de Modin[31]d’où ces héros juifs, après avoir abandonné Jérusalem (167 avant J.C.) étaient repartis pour y revenir victorieux, fondant un éphémère royaume asmonéen de 163 à 135 av. J.C. Une autre façon frappante d’exalter ce repli en l’intégrant dans une stratégie offensive fut de transformer 622 en l’an I du calendrier musulman.- C’est ce repli de Jérusalem sur Yatrib (et non de La Mecque sur Yatrib, comme le prétend la vulgate officielle), où vivaient déjà d’autres judéo-nazaréens, qui fut nommé l’Hégire (= l’exode). De 622 à 634, Mahomet a sans doute fort à faire pour asseoir sa domination sur les Arabes de la péninsule. Il tente plusieurs opérations militaires, en particulier en 629 où il se fait battre à Mouta, au sud-est de la Mer morte. Ce n’est qu’en 634 que les opérations d’invasion commencent du côté de la Syrie, sous la direction de Mahomet lui-même (qui est censé être mort depuis deux ans), selon divers documents très anciens.- Ce sont les califes successeurs de Mahomet qui mettront en œuvre son plan. La prise de Jérusalem a lieu sans combat par les troupes d’Omar en 635, 636 ou 637. Omar, maître de la ville, fait déblayer l’esplanade du Temple, devenue un dépôt d’immondices et, avec ses alliés judéo-nazaréens, offre un sacrifice pour faire revenir le Messie.- Celui-ci ne se manifestant pas, les Arabes (les Qurayshites et les Ghassanides, naguère au service de Byzance, qui les ont rejoints) se débarrassent de leurs mentors, les docteurs de la foi judéo-nazaréens, et prennent à leur compte leur lectionnaire, le Coran, qu’ils font réécrire par ceux d’entre eux qui acceptent de « collaborer », pour en faire un livre sacré qui fasse pièce à celui des juifs (la Bible) et à celui des chrétiens (les Evangiles).- Cette lente élaboration (qui durera près de deux siècles) d’une religion de conquête sera la base de l’expansion islamique qui s’étendra vers la Perse et le bassin méditerranéen… AgoraVox, Les origines hébraïques de l’islam : démonstration par la prière - Agoravox TV

Traductions du mot « asmonéen »

Langue Traduction
Anglais asmonean
Espagnol asmoneo
Italien asmoneo
Allemand asmonäer
Chinois 阿斯莫尼人
Arabe أسموني
Portugais asmonean
Russe asmonean
Japonais アスモニア人
Basque asmonean
Corse asmoneanu
Source : Google Translate API

Asmonéen

Retour au sommaire ➦

Partager