La langue française

Artificialité

Définitions du mot « artificialité »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARTIFICIALITÉ, subst. fém.

Néol., rare. Caractère de ce qui est artificiel :
1. ... Ce qui dans des intelligences moins originales que celles de Corneille et de Racine devait fatalement produire une artificialité, un manque de spontanéité... K. Thieme, Essai sur l'hist. du vers fr.,1916, p. 25.
2. Zola, a écrit M. André Messager, ne pouvait manquer d'être frappé par l'artificialité, le « convenu », la forme lâchée des livrets d'opéra. M. Le Blond (Zola, Théâtre,Paris, Bernouard, t. 2, 1929, p. 709).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1916, supra ex. 1. Dér. du rad. du lat. artificialis (artificiel*); suff. -ité*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

artificialité \aʁ.ti.fi.sja.li.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est artificiel.
    • L’autorelecture a conduit l'écrivain à un projet de déconstruction implicite de son propre texte qui, à distance, surgit dans toute son artificialité. Nous pouvons donc en conclure que la lecture, et à plus forte raison la re-lecture, sont des activités qui visent à une prise de conscience approfondie, une révélation des significations impliquées par l'énoncé. — (Marie-Denise Boros Azzi, La problématique de l'écriture dans Les Faux-monnayeurs d'André Gide, Lettres modernes Minard, 1990, p. 109)
    • Cette artificialité de la culture actuelle serait à l’origine du mouvement qui pousse chacun maintenant à aller ailleurs pour voir la « vraie vie des autres », pour vivre des expériences vraies. — (Marc Laplante, L’expérience touristique contemporaine: fondements sociaux et culturels, éditeur PUQ, 1996)
    • Avec cette attitude de retrait, de réflexion et de critique sur l’artificialité des représentations médiatiques, il coupe avec la tradition européenne, inaugurant un style d’engagement à l’américaine dans un monde qui s’internationalise. — (Lydie Pearl, Corps, sexe et art : dimension symbolique, Éditions L’Harmattan, 2001)
    • D’où ceci : la production bourgeoise avec son univers est de plus en plus extérieure et aliénée, non seulement dans ces dispositifs de sécurité, mais aussi en sa qualité de pionnière Cette production repose sur un entendement marqué par la division du travail, par la distribution abstraite des tâches ; et cette artificialité est aussi bien dissociée de l’homme vivant pris comme un tout que des connexions « naturelles » de la chose traitée. — (Ernst Bloch, L’Angoisse de l’ingénieur, 1985 ; traduit de l’allemand par Philippe Ivernel, 2015 ; p. 12)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « artificialité »

(Date à préciser) Dérivé du latin artificialis avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « artificialité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
artificialité artifisjalite

Évolution historique de l’usage du mot « artificialité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « artificialité »

  • 8. Aujourd’hui les trois mois sont arrivés à terme. J’ai gagné mon pari et la démonstration faite de l’artificialité totale du marché puisque sur les 400 collectionneurs sollicités pas un d’entre eux ne s’est déclaré acheteur. ArtsHebdoMédias, Fred Forest n'a pas la banane ! - ArtsHebdoMédias
  • Racontant l'enfance fantasmée du premier ministre canadien William Lyon Mackenzie King, le film se présente comme un pari esthétique, où l’artificialité le fait ressortir du lot. Radio-Canada.ca, Trois prix pour The Twentieth Century du cinéaste winnipégois Matthew Rankin | Radio-Canada.ca
  • Au-delà de ces références évidentes à Strehler, c’est définitivement une impression de déjà-vu qui prime : des gestes, des attitudes codifiés hérités d’une longue tradition de mise en scène mais qui semblent aujourd’hui d’un autre temps. James Gray assume en effet l’artificialité du théâtre, et ne cherche aucunement l’illusion théâtrale : les personnages sont le plus souvent face public, les planches ont une importance capitale dans le décor qui autorise les chanteurs à passer de la scène à la salle, le rideau est levé par Figaro au début du spectacle… La notion de quatrième mur est absolument étrangère à cette production qui souffre, par là-même, d’un manque de naturel et de continuité dans l’action dont on n’a plus vraiment l’habitude. , Les Noces de Figaro (streaming) - Paris (TCE) - Critique | Forum Opéra
  • C’est tout à fait ça. Très intéressant sur l’artificialité de ce qui apparaît a priori naturel: le cours d’eau. On ne peut naviguer que sur des canaux creusés depuis deux à trois siècles dans la mesure où débit, courant et variation de niveau empêchent de le faire sur des cours d’eau naturels comme notre imaginaire pourrait le faire en se remémorant David Crockett ou Fenimore Cooper. Les écluses régulières de même nous rappellent que sur des espaces a priori d’altitude constante, les variations existent. Le Figaro.fr, Thomas Daum: «Il y a la splendeur des paysages ruraux sculptés au fil des temps»
  • Si les joutes verbales tourbillonnantes, éructant des opinions définitives et nourries par la grande expérience théâtrale des acteurs, participent largement à la portée politique du film, c’est surtout en déployant de nombreux outils visuels que Spike Lee déroule sa narration. Non seulement il alterne pellicule et numérique, mais il varie aussi les formats, passant du 1:33 au scope avec élégance et pertinence – ce n’est pas la première fois qu’il s’y essaie mais c’est sûrement sa plus grande réussite. DA 5 BLOODS affiche une vraie richesse visuelle, surtout lorsque l’artificialité s’invite par des collages ou par la réappropriation de l’imagerie du Black power. Résonnent sans cesse les discours de Martin Luther King ou de Malcolm X, visant à discuter la présence afro-américaine au Vietnam. DA 5 BLOODS gagne à être remis en perspective avec MIRACLE À SANTA ANNA, trop souvent considéré mineur dans la filmographie de Spike Lee : en 2008, quand le réalisateur s’intéresse aux Buffalo Soldiers envoyés combattre les fascistes en Italie, il révèle chez les Noirs américains une terrible amertume. À l’étranger, ils sont respectés comme de « vrais Américains » quand dans leur propre pays, leur citoyenneté est contestée, leurs droits bafoués. C’est ce que leur souffle au creux de l’oreille Axis Sally, speakerine allemande de la propagande qui tente de les retourner contre leur propre camp. Douze ans plus tard, une séquence-miroir met en scène Hanoï Hannah, speakerine vietnamienne, interrogeant les Afro-américains sur leur dévouement à un pays qui ne les aime pas. Au pays, les manifestations pour les droits civiques conscientisent des millions de Noirs et questionnent leur sacrifice au nom de la domination des Blancs. Les deux films racontent en creux vingt-cinq ans de politisation du ressentiment afro-américain contre leur pays. Ainsi, interroge-t-on d’autant plus ce que sont devenus nos quatre soldats, produits d’une politique raciale complexe, voire inextricable. En contre-point, David, jeune professeur en « African-American studies », observe cette génération déchirée entre l’amour pour sa patrie et la haine de son pays. Il sera la mémoire et l’héritage pour que personne n’oublie. Et DA 5 BLOODS de devenir, sous ses allures de spectacle guerrier, un grand film témoignage. Bluffant. Cinemateaser.com, DA 5 BLOODS : chronique - cinemateaser
  • Il est difficile de parler de la mise en scène ou de l’esthétique de ce film, car elle n’est pas une, elle tient plutôt de la mosaïque, du patchwork, du costume d’Arlequin, car se côtoient ici les lumières des clips des années 90, avec ses couleurs saturées qui bavent sur l’image, et le style animé des mangas. À cela viennent s’ajouter des séquences extrêmement réalistes qui se rapprochent plus d’un cinéma vérité qui assume pourtant totalement une part d’artificialité. Ce mélange de styles témoigne de la France des années 90 et des jeunes qui ont grandit dans les cités à cette époque et qui sont aujourd’hui devenus adultes. Abus de Ciné, Critique film - JUNGLE JIHAD - Abus de Ciné

Traductions du mot « artificialité »

Langue Traduction
Anglais artificiality
Espagnol lo artificial
Italien artificiosità
Allemand künstlichkeit
Chinois 人为的
Arabe اصطناعية
Portugais artificialmente
Russe искусственность
Japonais 人工
Basque artifizialtasuna
Corse artificialità
Source : Google Translate API

Artificialité

Retour au sommaire ➦

Partager