La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « arrière-main »

Arrière-main

Définitions de « arrière-main »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARRIÈRE-MAIN, subst. fém.

I.− Vx. Le revers de la main.
SP. (Jeu de paume). Coup porté avec le revers de la main. ,,J'ai gagné la partie par un beau coup d'arrière-main, elliptiquement, par un bel arrière-main.`` (Ac.1932).
Rem. L'Ac. fait ce mot masc. dans l'emploi au jeu de paume. Il en est de même pour Littré : ,,le mot devient ici masculin parce que arrière-main est pour coup de l'arrière-main``. Toutefois, ce mot est fém. dans la loc. avoir l'arrière-main belle : ,,jouer bien du revers de la raquette ou du battoir`` (Ac. 1932).
II.− Partie postérieure des animaux de selle, par opposition à l'avant-main; proprement, la partie de l'animal située à l'arrière de la main du cavalier :
1. Un petit cheval andalou à la tête forte, au profil de mouton, aux mêmes piaffements précieux que la jaca que je monte ici, qui jamais ne trotte mais galopaille, avec de folles actions de l'avant-main, tandis que l'arrière-main reste placide... Montherlant, La Petite Infante de Castille,1929, p. 653.
2. − C'est une carne de remonte, avait-il dit [le marquis à Angèle], un méchant bourrin osseux, vachard et dont l'arrière-main est celle d'un lièvre. C'est ça votre crack? Vialar, La Chasse aux hommes,La Bête de chasse, 1952, p. 14.
3. Michelotti connaissait la région... − Derrière cette crête, il y a Sainte-Claire : trois pelés et un tondu, mais ils ont de beaux petits mulets. Des bêtes courtes; des turcs. La seule chose : ils ont l'arrière-main mal disposée; habitués à la terre lourde. Giono, Bonheur fou,1957, p. 355.
Rem. Attesté au masc. ds Ac. 1835, Besch. 1845, Lar. 19e, Littré (,,le mot est ici masculin parce que arrière-main est pour train derrière la main du cavalier``), Ac. 1878, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., DG, Pt Lar. 1906 et Lar. encyclop. En revanche, Ac. 1932 et Rob. le font du fém. À en juger par la docum. d'ex., les aut. l'emploient régulièrement au fém. (cf. ex. 2, 3 et Vialar, La Mort est un Commencement, La Carambouille, 1949, p. 254; Id., L'Éperon d'argent, 1952, p. 114).
PRONONC. : [aʀjε ʀmε ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1172-75 loc. adv. arriere main « (en donnant un coup) en arrière » (Chr. de Troyes, Chevalier Charrette, éd. W. Foerster, T.-L. : Orte vëons si antrepris Qu'arriere main gietes tes cos, Si te conbaz derrier ton dos), seulement en a. fr.; 2. xvies. subst. revers d'arriere main « coup donné du revers de la main » (Carloix, VIII, 38 ds Gdf. Compl. : Pour jouer son jeu a part et user d'un terrible revers d'arriere main sur son ennemy); 3. 1751 subst. masc. (Encyclop. : arrière-main c'est tout le train de derriere du cheval). 1 composé de la prép. a. fr. ariere « derrière »; 2, 3 composé de arrière-* et de main*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Barb. Misc. 22 1938-43, pp. 211-214. − Mots rares 1965.

Wiktionnaire

Nom commun - français

arrière-main \a.ʁjɛʁ.mɛ̃\ féminin

  1. (Vieilli) Coup du revers de la main au jeu de paume.
    • J’ai gagné la partie par un beau coup d’arrière-main, (Elliptiquement): Par un bel arrière-main.
  2. (Élevage, Art vétérinaire) Partie postérieure du cheval.
    • Les défectuosités de l’arrière-main.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARRIÈRE-MAIN. n. f.
Coup du revers de la main. Dans ce sens, il n'est guère usité qu'au jeu de Paume. J'ai gagné la partie par un beau coup d'arrière-main, elliptiquement, par un bel arrière-main. Par extension, Avoir l'arrière-main belle, Jouer bien du revers de la raquette ou du battoir. En termes de Manège et d'Art vétérinaire, il signifie Partie postérieure du cheval, par opposition au corps et à l'avant-main. Les défectuosités de l'arrière-main. Des arrière-mains.

Littré (1872-1877)

ARRIÈRE-MAIN (a-riê-re-min) s. f.
  • 1Le revers de la main. S'il a reçu un soufflet de l'avant-main ou de l'arrière-main, Pascal, Prov. 14.

    En termes de jeu de paume, avoir l'arrière-main belle, bien donner le coup du revers de la main.

  • 2 S. m. Au jeu de paume, coup de revers de la main. Gagner la partie par un bel arrière-main. (Le mot devient ici masculin, parce que arrière-main est pour coup de l'arrière-main).
  • 3 Terme de manége. Le traïn de derrière du cheval. (Le mot est ici masculin parce que arrière-main est pour train derrière la main du cavalier).

    Au plur. Des arrière-mains.

HISTORIQUE

XIIIe s. Au passer que le Sarrazin fist, Mons. Jehan li dona ariere main d'une espée parmi les bras, Joinville, 277.

XVIe s. M. de Guyse n'a voulu accepter aulcun commandement en l'armée, pour jouer son jeu à part, et user d'un terrible revers d'arriere-main sur son ennemy, Carloix, VIII, 38.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arrière-main »

De main, avec le préfixe arrière-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arrière-main »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arrière-main arjɛrœmɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « arrière-main »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « arrière-main »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « arrière-main »

Langue Traduction
Anglais hindquarters
Espagnol cuartos traseros
Italien posteriore
Allemand hinterhand
Chinois 后躯
Arabe الخلف
Portugais quartos traseiros
Russe задняя часть
Japonais 後部
Basque gibelaldea
Corse posteriori
Source : Google Translate API

Arrière-main

Retour au sommaire ➦

Partager