La langue française

Arrérager

Sommaire

  • Définitions du mot arrérager
  • Étymologie de « arrérager »
  • Phonétique de « arrérager »
  • Évolution historique de l’usage du mot « arrérager »
  • Traductions du mot « arrérager »

Définitions du mot arrérager

Trésor de la Langue Française informatisé

ARRÉRAGER, verbe intrans.

DR. [En parlant d'une pension, d'une rente]
A.− Être en retard de paiement. Il ne faut pas laisser arrérager ses rentes, ses pensions (Ac.1835-1932).
Rem. Arrérager s'emploie le plus souvent à l'infinitif.
B.− Emploi pronom. S'arrérager.Rester dû après échéance :
D'après une règle traditionnelle, « aliments ne s'arréragent pas ». On entend par là que le créancier qui n'a pas demandé le payement d'un terme de la pension à l'échéance, ne peut pas le réclamer plus tard. Nouv. rép. de dr., Paris, Dalloz, t. 1, 1962, s.v. aliments, 49.
Rem. Mot attesté ds les princ. dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
PRONONC. : [aʀeʀaʒe].
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1283 dr. (Ph. de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, éd. Beugnot, 65, 8 ds T.-L. : se les parties... requierent delai dusqu'a autre jornee en autel estat, li sires ne lor doit pas veer, s'il n'est ainsi que le querele touque le segneur et qu'il ne fust arrieragiés de son droit por le delai des parties, si comme se li ples est d'aucunne coze dont li sires ne pot faillir a avoir amende ou autre gaing de celi qui ara tort). Dér. de arriérage, arrérage*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Barb. Misc. 28 1944-52, pp. 327-329. − Kuhn 1931, p. 104. − Mots rares 1965.

Wiktionnaire

Verbe

arrérager \a.ʁe.ʁa.ʒe\ intransitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’arrérager)

  1. (Droit) Être en retard dans ses paiements.
    • Il ne faut pas laisser arrérager ses rentes, ses pensions.
    • Il ne faut pas se laisser arrérager.
    • La règle aliments ne s’arréragent pas signifie qu'en droit, l’obligation alimentaire ne s’applique qu’à partir du moment où le bénéficiaire potentiel la réclame et qu'ainsi, on ne peut réclamer de la nourriture rétrospectivement.
    • Un grand amour ne s’arrérage pas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARRÉRAGER. v. intr.
Être en retard de paiement. Il ne faut pas laisser arrérager ses rentes, ses pensions. Il ne faut pas se laisser arrérager.

Littré (1872-1877)

ARRÉRAGER (a-ré-ra-jé) v. n.
  • S'arriérer, être en retard de payement. Il ne faut pas laisser arrérager ses rentes. Il ne faut pas se laisser arrérager.

HISTORIQUE

XIIIe s. S'il n'est ainsi que le [la] querele touque le segneur, et qu'il ne fust arrieragiés de son droit, par le delai des parties, Beaumanoir, LXV, 8.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arrérager »

Arrérages.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du mot arrérages, de même origine que arrière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arrérager »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arrérager areraʒe

Évolution historique de l’usage du mot « arrérager »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « arrérager »

Langue Traduction
Anglais arrears
Espagnol atrasos
Italien mora
Allemand verzug
Chinois 欠款
Arabe المتأخرات
Portugais atrasados
Russe задолженность
Japonais 延滞
Basque arrears
Corse arretrati
Source : Google Translate API
Partager