La langue française

Armadille

Sommaire

  • Définitions du mot armadille
  • Étymologie de « armadille »
  • Phonétique de « armadille »
  • Évolution historique de l’usage du mot « armadille »
  • Citations contenant le mot « armadille »
  • Traductions du mot « armadille »

Définitions du mot armadille

Trésor de la Langue Française informatisé

ARMADILLE1, subst. fém.

HIST. Petite flotte que le roi d'Espagne entretenait pour protéger ses possessions d'outre-mer; p. méton. chacune des frégates légères qui la composait :
Ils [les Mores des Philippines] font ces expéditions dans des bâtimens à rames très-légers; les Espagnols leur opposent une armadille de galères qui ne marchent point, et ils n'en ont jamais pris aucun. Voyage de La Pérouse,t. 2, 1797, p. 338.
PRONONC. : [aʀmadij]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la 3esyllabe du mot; Barbeau-Rodhe 1930, une durée longue. Les dict. hist., à l'exception de Land. 1834, Besch. 1845 et DG transcrivent le mot avec [λ] mouillé.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1699 « petite flotte espagnole » (G. Dampier, Voyages aux terres australes, à la Nouvelle Hollande, etc., faits en 1699, Rouen, 1723, t. 1, p. 42 ds Boulan, p. 62 : Ils venoient de Carthagene, escortez d'onze armadilles). Empr. à l'esp. armadilla « id. », attesté dep. 1609 (C. de Chaves, Vocabulario de germania d'apr. Gili t. 1), dér. de armada « armée navale ». V. armada.
BBG. − Boulan 1934, p. 62. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Pissot 1803. − Will. 1831.

ARMADILLE2, subst. fém.

A.− Mammifère d'Amérique du Sud, dont le corps est recouvert de plaques cornées, et pouvant s'enrouler en boule. Synon. tatou :
La nature a mis dans les monts éoliens des Antilles un quadrupède qui n'a point du tout de poil : c'est l'armadille, couverte d'écailles, qui roule sur ses talons en se mettant en boule comme un cloporte. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 222.
B.− P. anal. Genre de crustacés isopodes, du genre cloporte.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. généraux.
MÉD. Sirop de cloporte employé comme diurétique et pectoral.
Rem. Attesté ds Guérin 1892, Nouv. Lar. ill. et Quillet 1965.
ÉTYMOL. ET HIST. I.− 1598 zool. armadillo « tatou » (R. Regnault, Hist. nat. et moralle des Indes, tant Or. qu'Occ. Composée en Cast. par Ioseph Acosta et trad. en Fr. par R. Regnault Cauxois, Paris 1598, F. 199 rods Arv., p. 64 : Et comme les dantes sont deffendus par la force et durté de leur cuir, ceux qu'ils appellent armadillos le sont aussi par la multitude des escailles qu'ils ont); 1615 armadille (P. Yves d'Évreux, Suitte de l'Hist. des choses plus memorables aduenues en Maragnan es annees 1613 et 1614, Paris 1615, éd. F. Denis, Leipzig et Paris 1864, p. 136, ibid.). II.− 1838 zool. « sorte de crustacé » (Ac. Compl. 1842). I est empr. à l'hisp. -amér. armadillo « id. » attesté dep. le xvies. d'apr. Al. t. 1, dim. de armado « armé », part. passé de armar, parce que la carapace de cet animal fait penser à une armure. Il est une extension de sens de I due à la carapace dure du crustacé.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.
BBG. − Arv. 1963. − Bouillet 1859. − Boulan 1934, p. 62. − Dumas 1965 [1873]. − Littré-Robin 1865. − Mots rares 1965. − Nysten 1824. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun 1

armadille \aʁ.ma.dij\ féminin

  1. (Histoire) (Marine) Petite armée navale.
    • Malgré l’Europe, la distance, la Flotte que l’on sait, quasi-fantôme, on lui consent douze bons navires de guerre et 800 soldats de France. S’y ajoute, à sa demande, une armadille d’Espagne, avec son mille hommes d’équipages, en plus du pouvoir d’engager, indépendamment des milices coloniales et, bien sûr, de ses «coureurs des bois», tout ce qu’il veut en flibustiers, c’est-à-dire en «libres faiseurs de butin». — (Claude Marc Bourget, « LUMIÈRES ET RÉACTIONS SUR LE MOYNE D’IBERVILLE » in ÉGARDS n°12 du 21 juin 2006)

Nom commun 2

armadille \aʁ.ma.dij\ masculin

  1. (Zoologie) Synonyme de tatou.
    • L’Indien arrive et saisit l’animal par la queue qui est fort longue ; l’armadille ouvre ses écailles et les serre si fort contre les parois de sa tannière, que l’Indien lui arrache plustôt la queue que de l’en faire sortir ; dans ce cas le Chasseur le chatouille avec un bâton ou avec le bout de son arc, et aussi-tôt il serre ses écailles et se laisse prendre sans peine. — (Hist. naturelle de l’Orénoque, par Gumilla, tome III, page 226 ; cité par « Buffon dans Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du cabinet du roi » tome X.)

Nom commun 3

armadille \aʁ.ma.dij\ masculin

  1. (Zoologie) Sorte de cloporte (Armadillidium vulgare).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARMADILLE (ar-ma-di-ll', ll mouillées) s. f.
  • 1Flotte qu'entretenait le roi d'Espagne pour fermer aux étrangers l'accès de ses possessions dans le nouveau monde.
  • 2Frégates légères qui faisaient partie de cette flotte.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARMADILLE, animal quadrupede, mieux connu sous le nom de Tatou. Voyez Tatou. (I)

Armadille, s. f. (Marine.) on appelle ainsi un certain nombre de vaisseaux de guerre, comme six ou huit, depuis 24 jusqu’à 50 pieces de canon, qui forment une petite flotte, que le roi d’Espagne entretient dans la nouvelle Espagne pour garder la côte & empêcher que les étrangers n’aillent negotier avec les Espagnols & les Indiens. Cette flotte a le pouvoir de prendre même tous les vaisseaux Espagnols qu’elle rencontre à la côte sans permission du roi.

La mer du Sud a son armadille de même que celle du Nord ; celle-ci réside ordinairement à Carthagene, & l’autre à Callao qui est le port de Lima.

Armadilles ; c’est aussi une espece de petits vaisseaux de guerre, dont les Espagnols se servent dans l’Amérique. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « armadille »

(Petite armée navale) (Siècle à préciser) De l'espagnol armadilla (« petite armada »).
(Tatou) (Siècle à préciser) De l'espagnol armadillo.
(Cloporte) (Siècle à préciser) Par analogie du cloporte carapaçonné comme le tatou.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. armadilla, diminutif d'armada (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « armadille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
armadille armadj

Évolution historique de l’usage du mot « armadille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « armadille »

  • Le cloporte, ou armadille vulgaire, ingèrent et deviennent parfois les hôtes involontaires d'un ver parasite appelé acanthocéphale. Business Insider France, Ces 9 animaux peuvent réellement devenir des zombies comme dans 'The Walking Dead' ou 'Game of Thrones'

Traductions du mot « armadille »

Langue Traduction
Anglais armadilla
Espagnol armadilla
Italien armadilla
Allemand gürteltier
Chinois 犰狳
Arabe أرماديلا
Portugais tatu
Russe armadilla
Japonais アルマジラ
Basque armadilla
Corse armadilla
Source : Google Translate API
Partager