La langue française

Aréner

Définitions du mot « aréner »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARÉNER, verbe.

ARCHIT., vx. Baisser; s'affaisser sous son propre poids. Ce plancher s'est aréné (DG), clocher qui arène ou qui s'arène.
PRONONC. − Dernière transcription ds DG : à-ré-né.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 1504 « éreinter, briser les reins à » (Rém. aux habit. de Gironcourt, Arch. Meurthe, Trés. des chart. de Lorr., lett. pat., vol. B. 9, fo167 ds Gdf. : Commençarent a chasser lesdites bestes et les frapper de graves coups de perches et bastons en façon telle qu'il y en eust plusieurs arrennees); b) mil. xvies. « fatiguer (les reins) par trop de poids » (Ronsard, Hymnes de Henry II, IV, 9, Hymnes, L. I ds Hug. : S'ils portent le harnois Une heure sur le dos, ils ont l'eschine arnée [...]); 2. 1676 intrans. archit. (A. Félibien, Des Principes de l'archit., de la sculpt., de la peint. et des autres arts qui en dépendent, Paris, J.-B. Coignard : Arener. Se dit d'une poutre ou d'un plancher qui baisse & s'affaisse par trop de charge). Dér. de rein* (FEW t. 10, p. 249b); préf. a-1*; cf. a. fr. esrener (xiies. esréné subst. « homme aux reins déformés ou paralysés » Sept Sages, éd. A. Keller, 2037 ds T.-L. : Et si verrés un esrené, un contrait) maintenu comme terme région. (G. Sand, François le Champi ds Jaub. : Cette pauvre fille est esrenée de fatigue); le sens 2, qui s'explique si on le rapproche du sens attesté ds l'ex. de Ronsard, peut d'autre part être rapproché de l'emploi de rein comme terme d'archit. (dep. 1491 « parties d'une voûte comprises entre la portée et le sommet », Bethune ap. La Fons, Gloss. ms. Bibl. d'Amiens ds Gdf. Compl.).
BBG. − Chabat 1881. − Mots rares 1965.

Wiktionnaire

Verbe

aréner \a.ʁe.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’aréner)

  1. (Architecture) (Vieilli) Baisser, affaisser sous le poids.
  2. (Pronominal) (Architecture) (Vieilli) Baisser, s’affaisser sous son poids.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARÉNER (a-ré-né) v. n.
  • Baisser ; s'affaisser par trop de pesanteur. Ce plancher est aréné. On dit aussi s'aréner.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARÉNER. Ajoutez : - ÉTYM. Mot fait comme érener des patois (voy. éreinter), de rein : baisser en forme de rein.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aréner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aréner arene

Citations contenant le mot « aréner »

  • A l’image de Mody N’Diaye, président du Groupe parlementaire de l’opposition, le Premier ministre n’a pu convaincre beaucoup de députés sur l’efficacité de ses stratégies. Pour honorable N’Diaye, les mesures envisagées par le gouvernement sont nécessaires, mais pas suffisantes. « Aujourd’hui, nos compatriotes veulent savoir quelles sont les dispositions prises par le gouvernement pour circonscrire voire aréner carrément ce phénomène parce que l’heure est très grave. Ce que vous venez de dire, ne nous rassure guère », a soutenu Mody N’Diaye. , Centre du Mali : le Premier ministre lance un ultimatum aux milices – Malijet

Traductions du mot « aréner »

Langue Traduction
Anglais arena
Espagnol arena
Italien arena
Allemand arena
Chinois 竞技场
Arabe الساحة
Portugais arena
Russe арена
Japonais アリーナ
Basque arena
Corse arena
Source : Google Translate API

Aréner

Retour au sommaire ➦

Partager