La langue française

Arécoline

Définitions du mot « arécoline »

Trésor de la Langue Française informatisé

Arécoline, subst. fém.Alcaloïde qu'on retire de la noix d'arec utilisé en médecine et en médecine vétérinaire. (1894, A. et J. Bouchardat, Nouv. formulaire magistral, p. 258 : bromhydrate d'arécoline; suff. -oline, v. -ol et -ine).

Wiktionnaire

Nom commun

arécoline \a.ʁe.kɔ.lin\ féminin

  1. (Chimie) Alcaloïde à noyau pyridine, extrait de la noix d’arec (Areca catechu). C'est un agoniste des récepteurs muscariniques de l’acétylcholine. Ce produit est aussi utilisé en médecine vétérinaire comme anthelminthique.
    • On filtre et on évapore à un petit volume et l'on ajoute un excès de baryte caustique ; l'arécoline est mise en liberté ; on l'enlève par agitation avec l'éther. — (E. Jahns, Sur les alcaloïdes de la noix d'arec, in Bulletin de la Société chimique de Paris, Volume 2, Éd. Masson 1889)
    • La seule voie rationnelle d'administration de l'arécoline est la voie buccale, seule capable d'assurer le contact du médicament avec des parasites à localisation intestinale et non hématophages. — (Les Cahiers de médecine vétérinaire, page 202, Éd. Specia., 1964)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « arécoline »

(Vers 1880)Du nom de l'arbre qui fourni la graine dont on l'extrait : l'areca catechu, ou palmier à bétel. Cette molécule fut en premier nommé arécane par un certain Bombélon, puis "redécouverte" et nommé définitivement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arécoline »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arécoline arekɔlin

Évolution historique de l’usage du mot « arécoline »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arécoline »

  • - Une petite dose d'alcaloïdes, intégrant la partie active de la chique de bétel qui est constitué principalement d'arécoline : ce parasympathomimétique est la base d'une réaction physiologique généralement plus complexe ; , Chique de bétel (Pinlang) — Chine Informations
  • Il ne s’agit pas de grignoter des noix pour décrocher du tabac. Mais la découverte en question pourra donner lieu à un substitut nicotinique « miracle » : un dérivé de la noix d'arec, l'arécoline, stimule les récepteurs cellulaires mêmes du cerveau responsables de la dépendance à la nicotine tout en épargnant les autres types de récepteurs de la nicotine. Bref, de "simples noix" pourraient contribuer à l’arrêt du tabac, montre cette étude présentée à la 253è Réunion nationale de l’American Chemical Society. santé log, ADDICTION au TABAC : Et si l'on remplaçait la nicotine par des noix d'arec ? | santé log
  • Un composé des noix d'arec, l'arécoline, stimulerait les récepteurs cellulaires du cerveau responsables de la dépendance à la nicotine, selon les résultats d'une étude présentée à la 253è Réunion nationale de l'American Chemical Society. Elles pourraient donc être utilisées en substitut dans le sevrage tabagique et cela sans effets secondaires. Topsante.com, La noix d'arec contre le tabagisme ? - Top Santé

Traductions du mot « arécoline »

Langue Traduction
Anglais arecoline
Italien arecolina
Source : Google Translate API

Arécoline

Retour au sommaire ➦

Partager