La langue française

Arcasin, arcasien

Sommaire

  • Définitions du mot arcasin, arcasien
  • Phonétique de « arcasin »
  • Traductions du mot « arcasin »

Définitions du mot « arcasin, arcasien »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARCASIN, ARCASIEN, ARCASINEUR, subst. masc.

Argot
A.− Arcasineur (plus rarement arcasin). Escroc pratiquant la mendicité à domicile ou par lettres appelées ,,arcats`` ou ,,lettres de Jérusalem`` (France 1907) :
1. ... l'audace des arcasineurs est si grande, qu'ils ne craignent pas de s'adresser à des individus qui doivent (...) connaître leurs us et coutumes; cela est si vrai, qu'un arcasineur m'adressa (...) la lettre suivante : Toulon, le 14 novembre 1835... F. Vidocq, Les Voleurs,1836, p. 246.
2. Un joli arcasineur, c'est « l'homme aux bandes » [qui mendie suivant la bande du journal que reçoit sa victime, ici républicain, là monarchiste]. G. Grison, Paris horrible et Paris original,1882, p. 8.
B.− Arcasien. Faux camarade.
3. Arcasien ou susseur ou lézard. − Mauvais camarade, faux camarade. [Raspail], Réforme pénitentiaire, lettres sur les prisons de Paris,1835, p. 2.
Faire l'arcasien. Faire le malin :
4. [L'ex-forçat] : ça n'est pas bien d'avoir voulu faire l'arcasien [le malin] avec de bons camarades! P. Féval, Le Fils du diable,1847, p. 64.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1835 arg. arcasien, supra; 2. 1836 id. arcasien/arcasineur (F. Vidocq, Voleurs, I, 7 : Arcasien, arcasineur sm. Celui qui écrit des lettres de Jérusalem); 1907, arcasin « id. », France; d'où 1847 faire l'arcasien « faire le malin », supra. Dér. de [lettre] arcasienne arg. « lettre de Jérusalem » c.-à-d. « lettre de détenu faisant espérer, en échange de quelques subsides, la découverte et la possession d'un trésor » (1835, Esn., s.v. Arcasienne) qui, étant donné son sens, remonte prob. au lat. arca (arche*) pris soit au sens de « coffre » (d'où la not. de « trésor ») soit au sens de « prison, cellule », par l'intermédiaire d'une lang. rom. où le [k] s'est maintenu. Cf. esp. et port. arcaz « coffre ». L'hyp. d'une dér. de arcasse* littéralement « celui qui monte une arcasse, un bateau » (Sain, Sources Arg. t. 2, p. 272) ne semble acceptable ni sémantiquement (arcasse n'ayant jamais eu le sens de « escroquerie, supercherie ») ni phonétiquement (le son [z] intervocalique étant inexpliqué); la forme arcasin est dér. de arcasien avec changement de suff.; arcasineur est dér. de arcasin ou plutôt, en raison de la difficulté chronol., dér. de arcasienne avec modification du rad.; suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Esn. 1966. − France 1907. − Larch. 1880. − Larch. Suppl. 1880. − La Rue 1954.

Wiktionnaire

Nom commun

arcasien \aʁ.ka.zjɛ̃\ masculin

  1. (Argot) (Vieilli) (Rare) Voleur au trésor caché. Celui qui monte un arcat.

Adjectif

arcasien \aʁ.ka.zjɛ̃\ masculin

  1. Relatif aux Arques, commune française située dans le département du Lot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arcasin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arcasin arkasɛ̃

Traductions du mot « arcasin »

Langue Traduction
Anglais arcasin
Espagnol arcasin
Italien arcasin
Allemand arcasin
Chinois 阿卡辛
Arabe أركاسين
Portugais arcasin
Russe арказин
Japonais アルカシン
Basque arcasin
Corse arcasin
Source : Google Translate API
Partager