La langue française

Arbalétrière

Sommaire

  • Définitions du mot arbalétrière
  • Étymologie de « arbalétrière »
  • Phonétique de « arbalétrière »
  • Évolution historique de l’usage du mot « arbalétrière »
  • Citations contenant le mot « arbalétrière »
  • Traductions du mot « arbalétrière »

Définitions du mot arbalétrière

Trésor de la Langue Française informatisé

ARBALÉTRIÈRE, subst. fém.

A.− ARCHIT. Meurtrière étroite en forme de croix qu'on ménageait dans les murailles des châteaux forts pour lancer des traits d'arbalète :
Quant aux (...) ouvertures en croix, on [les] considère ordinairement (...) comme destinées au tir (...) de l'arbalète. Quelques archéologues [les] nomment (...) arbalétrières. Mérimée, Ét. sur les arts du Moy. Âge,1870, p. 257.
B.− MAR., vx. Emplacement d'une galère où se tenaient les soldats pour combattre.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. − Seule transcription mod. ds Pt Rob. : [aʀbaletʀijε:ʀ]. 2. Forme graph. − Rob. et Pt Rob. écrivent arbalétrière. Quillet 1965 enregistre parallèlement : arbalétrière ou arbalétière. 3. Hist. − Prononc. sans yod de passage ds Land. 1834 et Littré, avec yod ds DG (cf. arbalétrier). Ac. Compl. 1842 emploie comme vedette d'une part arbalestière, d'autre part arbalestrière. Besch. 1845 donne uniquement arbalétière (Nouv. Lar. ill., s.v. arbalétrière, renvoie à arbalétière). Lar. 19eenregistre arbalétrière (et signale : ,,on disait aussi arbalétière``). Cf. aussi Littré, Guérin 1892 (qui, s.v. arbalétière, renvoient à arbalétrière) et DG; Pt Lar. 1906 admet : arbalétrière ou arbalétière.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1174 (B. de Ste Maure, Ducs Normandie, II, 3987, Michel ds Gdf. : Mangoneaus drecent e pereres, E mult firent arbalesteres, Barres, lices, retenemenz); 1300 (Helias, Richel. 12558, fo6d, ibid. : Et s'il est hom la sus qui mete fors sa ciere Arbalestrier trairont de lor arbalestriere). Dér. de arbalestre, forme anc. fr. de arbalète*; suff. -ière*.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Chabat 1881. − Morier 1961.

Wiktionnaire

Nom commun 1

arbalétrière \aʁ.ba.le.tʁi.jɛʁ\ féminin

  1. Ouverture pour tirer avec l’arbalète.
    • Une fenestre ou arbalestriere par où la clarté leur venait d’une tour. — (Charles du Fresne, sieur du Cange, Glossarium mediae et infimae latinitatis arbalista, (XIVe siècle))
  2. (Marine ancienne) Lieu d’une galère, d’où les soldats combattaient.

Nom commun 2

arbalétrière \aʁ.ba.le.tʁi.jɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : arbalétrier)

  1. (Rare, surtout trouvé dans la littérature médiévale-fantastique) Femme remplissant le rôle d’arbalétrier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARBALÉTRIÈRE (ar-ba-lé-tri-è-r') s. f.
  • 1Ouverture pour tirer avec l'arbalète.
  • 2 Terme de marine ancienne. Lieu d'une galère, d'où les soldats combattaient.

HISTORIQUE

XIVe s. Une fenestre ou arbalestriere par où la clarté leur venait d'une tour, Du Cange, arbalista.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arbalétrière »

(1174) Dérivé de arbalestre, forme ancienne de arbalète et -ière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arbalétrière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arbalétrière arbaletrjɛr

Évolution historique de l’usage du mot « arbalétrière »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arbalétrière »

  • La nuit tombait déjà lorsque, après une épuisante journée à dos de vigogne, nous sommes parvenus aux marches de la ville d’Ycixik. La steppe prend fin sur la verticalité d’une immense falaise de calcaire blanche, trouée d’arbalétrières, qui barre l’horizon. Une lourde porte de granit, en contrebas de la paroi crayeuse, s’orne d’une bouche à trois lèvres, symbole du royaume depuis la nuit des temps. Puis, il nous faut gravir un interminable escalier rectiligne, creusé dans la roche, qui conduit jusqu’à la surface de la sierra, et à la ville d’Ycixik aux cent tourelles. France Culture, Ycixik, la ville où la langue bouge sans cesse

Traductions du mot « arbalétrière »

Langue Traduction
Anglais crossbow
Espagnol ballesta
Italien balestra
Allemand armbrust
Chinois
Arabe القوس والنشاب
Portugais besta
Russe арбалет
Japonais クロスボウ
Basque balezta
Corse ballesta
Source : Google Translate API
Partager