La langue française

Appétent

Sommaire

  • Définitions du mot appétent
  • Étymologie de « appétent »
  • Phonétique de « appétent »
  • Évolution historique de l’usage du mot « appétent »
  • Citations contenant le mot « appétent »
  • Images d'illustration du mot « appétent »
  • Traductions du mot « appétent »
  • Antonymes de « appétent »

Définitions du mot appétent

Trésor de la Langue Française informatisé

APPÉTENT, ENTE, adj.

[En parlant de la bouche ou des lèvres] Qui manifeste une appétence instinctive :
1. Au-dessus de ses épaules rondissantes et bavantes sur la chaise, sans cou, une figure épaisse avec des yeux enfouis sous des lunettes vertes, le nez de bouc et appétant d'un François Ier, la bouche comme une écuelle baveuse, mal dessinée, dans les tons gris et sales de cette barbe faite tous les huit jours. E. et J. de Goncourt, Journal,1859, p. 537.
Au fig. Qui a de la convoitise, qui désire vivement. Âme appétente :
2. ... toutes les passions appétentes (...) ne sont que les expressions diverses de cette extension du besoin d'être actif, extension que nécessairement l'on cherche à diriger dans des voies heureuses ou spécieuses. Dans les passions appétentes sont compris tout désir, toute ardeur, tout amour; la joie, l'enthousiasme, l'orgueil, l'ambition, la volupté, le goût des arts, le desir de la science, le besoin de penser, la générosité, l'audace, la confiance, le fanatisme, l'amour des prestiges séducteurs, des rêves immortels, toutes les illusions heureuses; et jusqu'à la passion des liqueurs spiritueuses, de ces moyens enivrans qui rendent à l'imagination tout le charme de son délire, et aux sensations cette force victorieuse de toute considération réprimante. Senancour, Rêveries,1799, p. 36.
PRONONC. ET ORTH. − Dernière transcription ds Littré : a-ppé-tan, fém. tan-t'. On trouve la graph. appétant (supra ex. 1).
ÉTYMOL. ET HIST. − xvies. « qui désire vivement » (Amyot, Prop. de table, II, iii ds Gdf. Compl. : Elles [ces choses-là] sont indigentes et appetentes de ce qui leur est propre), attest. isolée, repris fin xviiies., supra. Empr. au lat. appetens, part. prés. de appetere « désirer vivement » (Cicéron, Manil., 7 ds TLL s.v., 287, 48).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Adjectif

appétent \a.pɛ.tɑ̃\

  1. Qui manifeste une appétence instinctive.
  2. (Figuré) Qui a de la convoitise, qui désire vivement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPÉTER. v. tr.
Désirer vivement par instinct, par inclination naturelle, indépendamment de la raison. Il n'est guère usité qu'en termes de Physiologie. L'estomac appète les aliments.

Littré (1872-1877)

APPÉTENT (a-ppé-tan, tan-t') adj.
  • Qui a de l'appétence.

    Par extension, qui a de la convoitise. Cette race appétente et brutale, impie et superstitieuse, About, la Question romaine, portrait d'Antonelli.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « appétent »

Voy. APPÉTER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin appetentia « appétence, envie, désir ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « appétent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
appétent apet

Évolution historique de l’usage du mot « appétent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « appétent »

  • “Un déménagement aux Emirats n’a rien d’appétent pour l’international anglais, qui a un an pour son contrat de 110 000 £ par semaine.” (C’était l’orthographe de The Express). Breakingnews.fr, Jesse Lingard à Arsenal: démystifier les rumeurs de transfert
  • Dans les Pyrénées-Atlantiques, les attaques de cirphis sont connues depuis 50 ans. La chenille, qui se nourrit de graminées, peut causer des dégâts très importants sur maïs et surtout sur prairies, notamment celles à base de dactyle, très appétent pour le cirphis. En quelques jours, la prairie peut être ravagée ! « Le département a des facteurs favorables au cirphis, un climat chaud et humide l’été, de l’herbe et du maïs qui permettent les pontes et l’alimentation des chenilles, explique Marie-Claude Mareaux, conseillère herbe et fourrages à la chambre d’agriculture des Pyrénées-Atlantiques. Des flux migratoires en provenance d’Espagne sont également possibles. » Les dégâts sont donc assez récurrents. « Et depuis quelques années, la fréquence des très fortes infestations augmente. 2017 et 2018 ont été des années de fortes attaques. En 2018, malgré la sécheresse, on estime que 25 000 ha de prairies ont été touchés, avec un coût de compensation des pertes de fourrages évalué à 12,5 millions d’euros. En 2019 des attaques importantes ont à nouveau été constatées au Pays-Basque et dans le Béarn.» Depuis 2002, un réseau de surveillance mis en place par la chambre d’agriculture permet d’évaluer le risque à l’échelle des petites régions. Dix-sept pièges sont relevés une fois par semaine de fin juillet à début novembre. Des avertissements assortis de recommandations techniques sont diffusés via le site de la chambre d’agriculture, la presse agricole, les coopératives, les radios locales, le BSV et un groupe Facebook (Prairies.64) créé en 2018. Réussir lait, Ravageurs : Mobilisation générale contre les cirphis | Réussir lait
  • Les attaques de cirphis sont connues depuis 50 ans dans les Pyrénées-Atlantiques. La chenille, qui se nourrit de graminées, peut causer des dégâts importants sur maïs et surtout prairies, notamment celles à base de dactyle, très appétent pour le cirphis. En quelques jours, la prairie peut être ravagée. « Plusieurs facteurs sont favorables au cirphis sur le département, un climat chaud et humide l’été, de l’herbe et du maïs qui permettent les pontes et l’alimentation des chenilles, explique Marie-Claude Mareaux, de la chambre d’agriculture. Des flux migratoires en provenance d’Espagne sont aussi possibles. » Les dégâts sont donc assez récurrents. « Et depuis quelques années, la fréquence des très fortes infestations augmente. En 2017 et 2018, il y a eu de fortes attaques. Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons, Trouver une solution contre les cirphis | Réussir Pâtre : Le média des éleveurs de moutons
  • Ce qui ne devient plus appétent pour la vache, c'est quand c'est trop haut. La plante favorise alors plus la graine. C'est moins énergétique pour le rendement laitier.  Eric Odienne, éleveur laitier depuis 30 ans France 3 Normandie, Pour une agriculture productive et durable, un sommet européen à Lisieux
  • Le colza est très appétent. « Il faut être très vigilant sur ses fils de clôture. En cas de casse, l’ingestion risque d’être très importante ». Pas de risque de piétinement sur les parcelles, la période de pâturage et les sols portants sont propices à la technique. Cerise sur le gâteau, le ray-grass d’Italie couvrira le sol pendant l’hiver, limitant ainsi l’érosion. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Le colza refait les pâtures | Journal Paysan Breton
  • Faire avaler un médicament à son chien peut s'avérer compliqué, surtout si le comprimé en question n'est pas fait pour être appétent ! Il existe également des médicaments liquides à donner à la pipette ou en gouttes, ou encore sous forme de pâte, pas forcément plus faciles à administrer selon la réticence du chien. Binette & Jardin, Comment donner un médicament à un chien ?

Images d'illustration du mot « appétent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « appétent »

Langue Traduction
Anglais appetizing
Espagnol apetitoso
Italien appetitoso
Allemand appetitlich
Chinois 开胃的
Arabe فاتح للشهية
Portugais apetitoso
Russe аппетитный
Japonais 食欲をそそる
Basque appetizing
Corse apetitivu
Source : Google Translate API

Antonymes de « appétent »

Partager