La langue française

Apothicairesse

Sommaire

  • Définitions du mot apothicairesse
  • Étymologie de « apothicairesse »
  • Phonétique de « apothicairesse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « apothicairesse »
  • Citations contenant le mot « apothicairesse »
  • Images d'illustration du mot « apothicairesse »
  • Traductions du mot « apothicairesse »

Définitions du mot « apothicairesse »

Wiktionnaire

Nom commun

apothicairesse \a.pɔ.ti.kɛ.ʁɛs\ féminin (pour un homme on dit : apothicaire)

  1. (Religion) Religieuse qui prépare les remèdes pour les malades de son couvent.
    • D’un trait, il avait délimité les frontières et interdit à l’apothicairesse qu’elle me méprisât, de même qu’il avait rétabli l’ordre, rappelé les valeurs de chacune, indiqué que nous étions au service des malades. — (Dominique Ponvianne, La Fille d’Arachne, 1988)
  2. (Désuet) Épouse d’un apothicaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

APOTHICAIRESSE (a-po-ti-kê-rè-s') s. f.
  • Religieuse qui prépare les remèdes pour les malades de son couvent.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « apothicairesse »

(Date à préciser) Dérivé de apothicaire avec le suffixe -esse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « apothicairesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apothicairesse apɔtikɛrɛs

Évolution historique de l’usage du mot « apothicairesse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apothicairesse »

  • Apothicaire ou pharmacien ? Vers 1260, l'« apotecaire » prépare et vend des drogues ; en 1314, la « farmacie » désigne une purgation à l'aide d'un médicament. Vers 1530, l' « apothicairesse » est une religieuse qui prépare les remèdes des malades de l'hospice. Puis, en 1575, la « farmacie » est devenue la science des remèdes et des médicaments. Enfin, vers 1730, l'apothicairerie ou la pharmacie (on emploie les deux termes) correspond à l'officine où l'on prépare et conserve les drogues, remèdes et médicaments.   Futura, Découvrez l'histoire des apothicaires
  • Dès la fondation de l’hôpital, un jardin de simples dans la cour procurait beaucoup de médicaments, car à l’époque, on se soignait surtout avec les plantes. Il était géré par la sœur la plus expérimentée en soins pharmaceutiques: l’apothicairesseLe Soleil, Un jardin historique intra-muros | Horticulture | Maison | Le Soleil - Québec
  • Bon nombre d'augustines étaient infirmières. Certaines étaient pharmaciennes. Le musée rapporte que la soeur apothicairesse était le pivot de l'hôpital. À partir de plantes et d'herbes importées d'Europe ou cueillies dans le jardin du Monastère, elle préparait médicaments, sirops, tisanes, pommades et onguents. Radio-Canada.ca, Visite guidée du Monastère des augustines | Radio-Canada.ca

Images d'illustration du mot « apothicairesse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « apothicairesse »

Langue Traduction
Anglais apothecary
Espagnol boticario
Italien farmacista
Allemand apotheker
Chinois 药剂师
Arabe صيدلية
Portugais boticário
Russe аптекарь
Japonais 薬剤師
Basque botikari
Corse apotecari
Source : Google Translate API
Partager