La langue française

Aplysie

Sommaire

  • Définitions du mot aplysie
  • Étymologie de « aplysie »
  • Phonétique de « aplysie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aplysie »
  • Citations contenant le mot « aplysie »
  • Traductions du mot « aplysie »

Définitions du mot « aplysie »

Trésor de la Langue Française informatisé

APLYSIE, subst. fém.

ZOOL. Mollusque gastéropode à corps nu, répandu dans toutes les mers du globe. Synon. pop. lièvre de mer :
1. ... dans l'aplysie, animal marin très-semblable aux limaces, mais respirant par des branchies qui forment une espèce de buisson sur le dos, et qui sont recouvertes par un opercule particulier; le cerveau est placé comme dans le limaçon; mais les filets qui entourent l'œsophage produisent deux ganglions, un de chaque côté, qui sont réunis eux-mêmes par un filet mince. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 2, 1805, p. 304.
2. C'était un véritable chagrin pour moi d'écraser sous mes pas les brillants spécimens qui jonchaient le sol par milliers, les peignes concentriques, les marteaux, (...) les strombes ailes d'anges, les aphysies, ... Verne, Vingt mille lieues sous les mers,1870, p. 160.
PRONONC. − Seule transcription ds Land. 1834 : a-pli-zî.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1805, supra. Du lat. sc. aplysia (1767, Linné, Syst. Nat., éd. 12, 1072 ds Neave, Nomenclator zoologicus, s.v.) empr. au gr. α ̓ π λ υ σ ι ́ α attesté ds l'Anthologie Palatine au sens de « saleté » (7, 377 ds Bailly) p. réf. à l'aspect de ces mollusques (cf. α ́ π λ υ τ ο ς « non lavé, sale »), cf. l'emploi par Théophraste pour désigner une sorte d'éponge (Histoire des plantes, 4, 6, 10 ds Bailly); la forme aphysie (supra ex. 2) est prob. due à aphysia, forme donnée par erreur pour aplysia chez Linné (Neave, op. cit., s.v. aphysia).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 27.
BBG. − Bouillet 1859. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

aplysie \a.pli.zi\ féminin

  1. (Malacologie) Lièvre de mer.
    • Les neurophysiologistes ont examiné une bestiole qui s’appelle aplysie. Je ne sais pas si c’est un céphalopode ou un mollusque qui vit dans les eaux du port de Marseille ou quelque part sur les rivages de la Provence. Ils ont constaté qu’il n’y avait que six ou huit neurones dans le système nerveux de cet animal, et ils ont dit : « Enfin ! Il n’y a que six ou huit neurones ! Nous allons enfin comprendre comment fonctionne le système nerveux ». — (René Thom, Prédire n’est pas expliquer, chapitre 2, 1991)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aplysie »

(Date à préciser) Du latin aplysia (« sorte d’éponge »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aplysie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aplysie aplizi

Évolution historique de l’usage du mot « aplysie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aplysie »

  • Sur le plan scientifique, ces résultats confortent l'intérêt de l'aplysie comme modèle du cerveau humain et notamment pour la compréhension des maladies neurodégénératives. Merci, gentil Lièvre de mer... Futura, Nous réfléchissons à peu près comme le lièvre de mer...
  •  Neurobiologiste, membre de l'Académie des Sciences, lettres et arts de Marseille, le professeur François Clarac se propose de revenir, lors d'une nouvelle conférence organisée par cette vénérable institution, sur l'étonnante découverte réalisée peu avant la Seconde guerre mondiale par Angélique Arvanitaki. Cette jeune étudiante en neurophysiologie qui travaillait alors à l'Institut de biologie marine de Tamaris, dans le Var, avait eu en effet la géniale intuition de s'intéresser à l'aplysie, ce gros mollusque méditerranéen, plus connu sous l'appellation de "lièvre de mer". LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Conférence : l'histoire étonnante de l'étudiante qui avait soulevé un lièvre... de mer | La Provence
  • L'équipe travaille actuellement sur la stimulation des ganglions de cette aplysie pour les transformer en télécommandes susceptibles de contrôler la marche avant et arrière du robot. Il est également question de tester des versions organiques ainsi que de diverses configurations géométriques afin d'obtenir un mouvement le plus efficace possible. Futura, Ce robot « biohybride » est issu de la bouche d'un lièvre de mer
  • C’est un peu cet héritage que ressuscite l’équipe de UCLA, en utilisant un autre modèle animal, l’aplysie. David Glanzman et ses collègues sont partis d’un apprentissage classique, conduisant à renforcer un réflexe de contraction de son siphon et de sa branchie : on parle de sensibilisation à long terme. Ils ont ensuite prélevé de l’ARN chez ces animaux, et l’ont injecté chez des mollusques « naïfs ». Ils ont constaté que, vingt-quatre heures plus tard, le comportement de rétraction de ceux-ci était renforcé, à condition qu’on ne bloque pas la capacité de l’ARN à interagir avec l’ADN. Le Monde.fr, Un étonnant « transfert de mémoire » chez la limace de mer

Traductions du mot « aplysie »

Langue Traduction
Anglais aplysia
Espagnol aplysia
Italien aplysia
Allemand alysia
Chinois 海ly
Arabe أبليسيا
Portugais aplísia
Russe aplysia
Japonais アメフラシ
Basque aplysia
Corse aplysia
Source : Google Translate API
Partager