La langue française

Aouniste

Sommaire

  • Phonétique de « aouniste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aouniste »
  • Citations contenant le mot « aouniste »
  • Traductions du mot « aouniste »

Phonétique du mot « aouniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aouniste aunist

Évolution historique de l’usage du mot « aouniste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aouniste »

  • Le logo du groupe parlementaire aouniste. Photo Ani L'Orient-Le Jour, Pour les députés aounistes, la réunion de Baabda est une ''bonne opportunité'' - L'Orient-Le Jour
  • Le groupe parlementaire aouniste a appelé mardi le gouvernement de Hassane Diab à faire montre de "plus de fermeté" face à l'envolée du dollar face à la livre libanaise et la contrebande frontalière et à accélérer ses négociations avec Fonds monétaire international (FMI), saluant par ailleurs les efforts du chef de l’État Michel Aoun pour "unifier le pays". L'Orient-Le Jour, Les députés aounistes appellent le gouvernement à ''plus de fermeté'' face à l'envolée du dollar et la contrebande - L'Orient-Le Jour
  • Le groupe parlementaire aouniste a appelé mardi à une accélération des négociations entre le gouvernement libanais et le Fonds monétaire international (FMI) autour d'un soutien financier pour aider le Liban à sortir de sa crise économique et financière. L'Orient-Le Jour, Les députés aounistes appellent à une accélération des négociations avec le FMI - L'Orient-Le Jour
  • La téunion du groupe parlementaire aouniste. L'Orient-Le Jour, Les aounistes mettent en garde contre ''les objectifs politiques suspects'' visant à faire échouer la contestation - L'Orient-Le Jour
  • Depuis plusieurs semaines, Chamel Roukoz, député du Kesrouan et gendre du président de la République Michel Aoun, dont il semble s’éloigner de plus en plus, multiplie les apparitions publiques et poursuit son matraquage contre la politique du sexennat et le système en place. S’étant identifié dès le début au mouvement de contestation du 17 octobre, cet ancien officier de l’armée, qui a annoncé son divorce de manière irrémédiable avec le groupe parlementaire du Liban fort (aouniste), qui lui avait servi de plateforme électorale durant les dernières législatives sans qu’il ne bénéficie pour autant des voix aounistes, avance ses pions lentement et méthodiquement. L'Orient-Le Jour, Face à Bassil, Chamel Roukoz passe à la vitesse supérieure - L'Orient-Le Jour
  • Le député et ancien ministre Elias Bou Saab (Courant patriotique libre, aouniste) a indiqué lundi que l'hôpital libano-canadien de Sin el-Fil, qu'il a mis à disposition du ministère de la Santé, pouvait servir de "plan B" pour l'accueil des patients atteints de coronavirus.  L'Orient-Le Jour, Bou Saab : l'hôpital libano-canadien à la disposition du ministère de la Santé comme ''plan B'' - L'Orient-Le Jour
  • Des inconnus ont lancé un cocktail Molotov contre le bureau du Courant patriotique libre (CPL, aouniste) à Kab Élias, dans la Békaa, rapporte le parti. L'incident, qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, a provoqué un incendie qui est toutefois resté limité et a endommagé la porte du bureau. Le parti aouniste a déploré, dans un communiqué publié dimanche "les attaques répétées contre les bureaux" du CPL, soulignant qu'il n'allait pas répondre à ces attaques "comme certaines le voudraient".  L'Orient-Le Jour, Un cocktail Molotov lancé contre le bureau du CPL à Kab Élias - L'Orient-Le Jour
  • La grogne au sein du groupe des militaires retraités qui s’étaient rassemblés il y a quelques mois de manière un peu spontanée lors du mouvement du 17 octobre ne date pas d’hier. Le 12 octobre dernier, près de 600 personnes, dont Chamel Roukoz, d’autres anciens militaires ainsi que des dissidents aounistes avaient fustigé, à l’occasion de la commémoration du 13 octobre 1990 (date de l’éviction du palais de Baabda de Michel Aoun, alors chef du gouvernement de transition), un « État en échec, gouverné par des bandes », dénonçant, dans un discours lu par le général à la retraite Hanna Makdissi, une « corruption inimaginable » dans un « pays misérable tenu par des charognards depuis 30 ans ». « Une meute de politiciens, parmi eux des enfants, jouent avec le destin du pays et de leurs administrés. Ils ont conclu des marchés douteux, amassé de l’argent, dévoyé les administrations avec la logique des obligés et mené le pays à la faillite », avait-il ajouté dans une allusion claire au chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, deuxième gendre du chef de l’État. L'Orient-Le Jour, Au Liban, les militaires retraités passent à l’action politique - L'Orient-Le Jour
  • Le chef de l’État et le camp aouniste font de nouveau le forcing pour faire adopter le projet. L'Orient-Le Jour, Le spectre de la centrale de Selaata plane sur le gouvernement - L'Orient-Le Jour
  • Un groupe de manifestants a ensuite rencontré le président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), le juge Souheil Abboud, pour lui signifier l’importance de voir les nominations avalisées le plus vite possible. Après un parcours laborieux, la liste des nominations judiciaires est parvenue sur le bureau du président de la République Michel Aoun, qui a refusé le 8 juin d’y apposer sa signature, se prévalant de son pouvoir constitutionnel de ne pas le promulguer. Selon certains observateurs, le camp aouniste considère que le train des permutations a injustement traité les juges qui lui sont proches, accusant le CSM d’avoir réparti les postes judiciaires en fonction d’équilibres politiques et confessionnels dont ont bénéficié les autres composantes politiques à son seul détriment. L'Orient-Le Jour, Manifestation pour réclamer la validation des nominations judiciaires - L'Orient-Le Jour
  • Dans une tentative de donner l’impression de mettre sur les rails les réformes exigées par la communauté internationale, le cabinet Diab a nommé les quatre nouveaux vice-gouverneurs de la Banque du Liban, dont les noms avaient déjà fuité. Il s’agit de Wassim Mansouri (chiite, proche du mouvement Amal), Salim Chahine (sunnite, soutenu par le Premier ministre), Bachir Yakzan (druze, gravitant entre le Parti socialiste progressiste et le Parti démocratique libanais) et Alexandre Moradian (arménien-catholique, soutenu par le CPL). Rappelons que les États-Unis avaient fait entendre qu’ils soutenaient le maintien à son poste de Mohammad Baassiri, sunnite proche de l’ancien Premier ministre Saad Hariri. Le Conseil des ministres a également nommé Christelle Wakim et Chadi Hanna, tous deux grecs-orthodoxes soutenus par le courant aouniste, respectivement commissaire du gouvernement près la BDL et membre de la commission spéciale d’investigation au sein de la Banque centrale. L'Orient-Le Jour, Le gouvernement se soumet aux desiderata de ses parrains politiques - L'Orient-Le Jour

Traductions du mot « aouniste »

Langue Traduction
Anglais aounist
Espagnol aunista
Italien aounist
Allemand aounist
Chinois 声音主义者
Arabe عوني
Portugais aounist
Russe aounist
Japonais aounist
Basque aounist
Corse aounistu
Source : Google Translate API
Partager