La langue française

Antitotalitaire

Phonétique du mot « antitotalitaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antitotalitaire ɑ̃titɔtalitɛr

Évolution historique de l’usage du mot « antitotalitaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antitotalitaire »

  • Sa figure de reporter antitotalitaire et d’écrivain visionnaire est devenue un véritable étendard. Pour beaucoup, Orwell est une vigie, un phare. Sans compter son héritage sans testament que se disputent populistes et anarchistes, conservateurs et progressistes. Une captation politique notamment opérée par une droite intellectuelle déboussolée par l’effondrement du monde d’hier, qui cherche en George Orwell – que le philosophe Jean-Claude Michéa qualifia d’« anarchiste tory » (le titre de son livre paru en 1995) et qui fut particulièrement sensible à la « décence ordinaire » des classes populaires – un support à sa rhétorique réactionnaire. Une récupération idéologique grossière, mais révélatrice des techniques de falsification du passé qu’Orwell avait lui-même débusquées, puisqu’il ne cessa de répéter que chacune des lignes qu’il avait écrites depuis 1936 l’était « contre le totalitarisme et pour le socialisme démocratique ». Le Monde.fr, Comment George Orwell est devenu un penseur visionnaire et iconique du XXIe siècle
  • Au cours des années 1970, une vigoureuse offensive contre le « totalitarisme de gauche » ébranla la vie politique française. Dans leurs livres, leurs articles et à la télévision, les intellectuels « antitotalitaires » dénonçaient, sur un ton dramatique, une filiation entre les conceptions marxistes et révolutionnaires et le totalitarisme. Issus eux-mêmes de la gauche et ne craignant qu'une faible opposition de ce côté-là, ces intellectuels ont réussi à marginaliser la pensée marxiste et à saper la légitimité de la tradition révolutionnaire, ouvrant ainsi la voie aux solutions politiques modérées, libérales et postmodernes qui allaient dominer les décennies suivantes. Capitale de la gauche européenne après 1945, Paris devenait la « capitale de la réaction européenne ». , M. S. Christofferson, Les Intellectuels contre la gauche. L'idéologie antitotalitaire en France (1968-1981)
  • Dans ce conte poétique et politique, Lucie Taieb enchâsse deux récits avec brio : une dystopie antitotalitaire à la George Orwell et un drame familial au cœur d’un foyer parfaitement lisse en apparence. La mère touille ses confitures, le père travaille et les enfants jouent près des voies de chemin de fer désaffectées. Jusqu’au jour où Oskar, l’aîné de la fratrie, assiste à une scène de lynchage et à un meurtre. Il voit le corps de « la fille qui n’est pas d’ici » noyé dans la mare, son père dans la barque, sa sœur disparaître. Oui mais personne ne veut entendre sa version des faits. Peu importe qu’elle soit vraie, elle dérange. On lui en substitue une autre. Car ici, seule « la rhétorique gouverne le réel ». Et Oskar ainsi amputé de son vécu se met à dépérir. Commerce du Levant, Livre : Les échappées, de Lucie Taieb

Traductions du mot « antitotalitaire »

Langue Traduction
Anglais antitotalitarian
Espagnol antitotalitaria
Italien antitotalitaria
Allemand antitotalitäre
Portugais anti-totalitária
Source : Google Translate API

Antitotalitaire

Retour au sommaire ➦

Partager