La langue française

Antiréalisme

Définitions du mot « antiréalisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTI(-)RÉALISME,(ANTI RÉALISME, ANTI-RÉALISME) subst. masc.

PHILOS. ,,Doctrine opposée au réalisme.`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. 1reattest. [1838], supra; puis ds la plupart des dict. gén. du xixesiècle.
Spéc., LITT. et B.-A. [Pour désigner la réaction contre l'école réaliste] :
1. Le sens du mot « expressionnisme » n'est pas invariable. Il peut désigner une forme d'art lyrique, descriptive, quelquefois barbare, utilisant, dans le mystère du clair-obscur des déformations hardies voisines de la caricature. Chez les Allemands, ces caractéristiques se complètent d'antiréalisme; de baroque, avec appels à la statuaire nègre ou précolombienne chez les Flamands et en Hollande... Arts et litt. dans la société contemp.,t. 2, 1936, p. 1812.
P. ext., qqf. péj. Qui tourne le dos à un sain réalisme. Synon. abstraction :
2. ... quelle prodigieuse précipitation de notre littérature vers l'artificiel! Je voudrais voir les lecteurs du Progrès civique et M. Clément Vautel devant le monologue d'Émilie qui ouvre la pièce : Impatients désirs d'une illustre vengeance Dont la mort de mon père a formé la naissance, Enfants impétueux de mon ressentiment, Que ma douleur séduite embrasse aveuglément... L'abstraction, la préciosité, la soufflure, l'anti-réalisme (pour ne point dire : le factice) ne sauraient être poussés plus loin. Gide, Voyage au Congo,1927, p. 820.
Rem. L'adj. corresp. antiréel se rencontre chez Bernanos avec le sens : « Qui est sans fondement dans la réalité, qui repose sur des idées abstraites » : ,,Plaise à Dieu qu'on puisse en dire autant de vos petits employés du Sillon! comme dit Henry Vaugeois, ils « aiment l'offensive des formules nettes et des schémas précis », ils ont un « tempérament radical », ils aiment les « luttes d'idées » non de grands mots. L'égalité, la liberté et la fraternité leur semble de la théologie, de la philosophie pure, « anti-réelle ». Grattez un démocrate, vous trouverez un théologien ...`` (Bernanos, Lettres inédites, 1906, p. 1736).
DÉR.
Antiréaliste, adj.,litt. et B.-A. Qui est conforme aux principes et aux pratiques de l'antiréalisme. La synthèse antiréaliste, opposée à l'analyse réaliste. (1936, Arts et litt. dans la société contemp., t. 2, p. 3006; dér. de réaliste*, préf. anti-* ou forgé sur antiréalisme*, avec suff. -iste* à valeur adjectivale)
PRONONC. − Seule transcription ds Littré : an-ti-ré-a-li-sm'.
BBG. − Rey-Cottez 1970, t. 38, p. 357.

Wiktionnaire

Nom commun

antiréalisme \ɑ̃.ti.ʁe.a.lism\ masculin

  1. Doctrine opposée au réalisme.
    • Par la suite, avec une désinvolture extraordinaire, il déduit une « convergence des deux couples d’éléments contrastants, d’une part, réalisme ou antiréalisme (avant-gardisme, décadence), d’autre part, combat pour la paix ou la guerre» ! — (Michael Löwy, Franz Kafka, rêveur insoumis, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTIRÉALISME (an-ti-ré-a-li-sm') s. m.
  • Doctrine opposée au réalisme.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « antiréalisme »

Anti et réalisme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir anti et réalisme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antiréalisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antiréalisme ɑ̃tirealism

Évolution historique de l’usage du mot « antiréalisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antiréalisme »

  • En plus de défendre la valeur de la science, Massimi s’intéresse également à la question du « réalisme » et de « l’antiréalisme », c’est-à-dire de savoir si la science se réfère à une réalité objective. La science vise-t-elle la représentation et la compréhension d’une réalité objective, ou doit-elle simplement se contenter de décrire des phénomènes physiques, sans s’inquiéter de savoir si cette description du monde est vraie ? D’origine italienne et travaillant actuellement à l’université d’Édimbourg, en Écosse, Massimi se considère comme une réaliste et soutient, dans une position qu’elle appelle « réalisme subjectif », que le progrès existe bien en science – un concept très contesté en philosophie – malgré le fait qu’elle est inévitablement influencée par des facteurs sociaux et historiques. Pourlascience.fr, Qu’est-ce que la réalité et le progrès scientifique ? | Pour la Science
  • Quelles sont les sources de la conception relativiste de la connaissance ? Le constructivisme et l’antiréalisme en philosophie des sciences ne datent pas d’hier. Au début du xxe siècle, un Édouard Le Roy défendait des positions de ce genre, au nom de l'idée que la science est construite par l'esprit humain. Vient ensuite Gaston Bachelard, qui mêle à son travail philosophique un regard d'historien. Insistant sur le travail d’élimination des obstacles épistémologiques et de création de nouveaux concepts, il affirme que la science « construit ses objets ». Si on veut dire par là que, pour concevoir l’idée d’un certain microbe et réussir à le voir dans un microscope, il faut avoir un esprit déjà construit d’une certaine manière, c'est évidemment très important. Mais le terme d’« objet » peut vite conduire à des formulations floues : est-ce du concept « microbe » que l’on parle, ou bien du microbe lui-même ? On arrive alors à cette idée de Bruno Latour : Ramsès II est mort il y a plus de 3 000 ans, mais sa mort par tuberculose ne peut avoir eu lieu avant 1882, puisque c’est à cette date seulement que la science a construit le bacille responsable de cette maladie. C'est oublier que, si son concept a été créé par Koch, le bacille lui-même n'a eu aucun besoin de la science pour exister et pour tuer le pharaon. Il y a chez certains constructivistes une telle insistance sur la construction de l’objet scientifique qu’ils finissent par gommer le réel, en le remplaçant par sa représentation ou par les discours qu’on tient sur lui. Le Monde.fr, "Nous appelons "vrai" ce qui correspond à la réalité"

Images d'illustration du mot « antiréalisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « antiréalisme »

Langue Traduction
Anglais anti-realism
Espagnol anti-realismo
Italien antirealismo
Allemand anti-realismus
Chinois 反现实主义
Arabe معاداة الواقعية
Portugais anti-realismo
Russe антиреализм
Japonais アンチリアリズム
Basque anti-errealismoa
Corse anti-realisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « antiréalisme »

Source : synonymes de antiréalisme sur lebonsynonyme.fr

Antiréalisme

Retour au sommaire ➦

Partager