La langue française

Antirationaliste

Sommaire

  • Définitions du mot antirationaliste
  • Phonétique de « antirationaliste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antirationaliste »
  • Citations contenant le mot « antirationaliste »
  • Traductions du mot « antirationaliste »

Définitions du mot « antirationaliste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTIRATIONALISTE, adj. et subst.

PHILOSOPHIE
I.− Emploi adj. [En parlant d'une tournure d'esprit, d'une idée, etc.] Qui s'oppose à la connaissance rationnelle pour se tourner vers des procédés intuitifs d'appréhension du monde concret :
Une grande méfiance envers les procédés intellectuels et une confiance presque aveugle dans les formes spontanées et intuitives de la connaissance entraînent une forte réaction à la fois antirationaliste et antihumaniste. Ceci se traduit sur le plan social par une incroyable floraison de doctrines plus ou moins messianiques qui reposent sur les nouveaux dieux créés par la Révolution et l'épopée napoléonienne : la nation, la race, l'humanité, le peuple, etc. Hist. de la sc.,1957, p. 1565.
II.− Emploi subst. [En parlant d'une pers.] ,,Celui qui est opposé aux doctrines rationalistes.`` (Lar. 19e).
Rem. 1reet unique attest. lexicogr. ds Lar. 19e(1866); dér. de rationaliste*, préf. anti-*, comme pendant à antirationalisme.

Phonétique du mot « antirationaliste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antirationaliste ɑ̃tiratjɔ̃alist

Évolution historique de l’usage du mot « antirationaliste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antirationaliste »

  • STÉPHANIE ROZA Du constat que l’héritage des Lumières, sous plusieurs formes, était l’objet d’attaques de la part de gens qui soit se disaient de gauche, soit étaient populaires dans les milieux de gauche. Ils étaient repris par les militants, invités à s’exprimer dans des espaces de gauche comme des autorités qui intéressaient la gauche. C’est le paradoxe qui m’a fait écrire. J’ai voulu interroger leur côté anti-Lumières, antirationaliste, antiprogressiste, antiuniversaliste. L'Humanité, Stéphanie Roza : « Sans droits universels, pas de libération des femmes » | L'Humanité
  • Ce petit livre polémique, souvent excessif, écrit par un jeune philosophe, a le mérite de se demander comment un penseur antirationaliste, apologiste de la domination et de la violence, de l’écrasement des faibles, de l’aristocratie, antiféministe et même antisémite a pu devenir une des grandes références de l’intelligentsia française de gauche. En évoquant à la fois Georges Bataille, Maurice Blanchot, Albert Camus, Gilles Deleuze, Michel Foucault et Michel Onfray, l’auteur fait la généalogie de cette irrésistible ascension, dans laquelle Mai 68 a joué un grand rôle. Le Monde diplomatique, Misère du nietzschéisme de gauche. De Georges Bataille à Michel Onfray, par Jean Bricmont (Le Monde diplomatique, septembre 2007)

Traductions du mot « antirationaliste »

Langue Traduction
Anglais counter-enlightenment
Source : Google Translate API
Partager