La langue française

Antiradar

Définitions du mot « antiradar »

Wiktionnaire

Adjectif

antiradar \ɑ̃.ti.ʁa.daʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Opposé aux radars routiers.
    • L’artificier antiradars pris à son piège. Le mystère des attentats contre des détecteurs de vitesse est sans doute résolu. Hier, un postier s’est grièvement blessé avec la bombe qu’il manipulait.
  2. (Technique) Qui brouille les radars.
    • Le brouillage peut être intentionnel (un dispositif antiradars dans le cas d’une guerre électronique) ou non voulu (par exemple dans le cas de forces alliées utilisant du matériel qui émet dans la même gamme de fréquences).
  3. (Militaire) Destiné à supprimer les radars ennemis.
    • Un missile antiradar.
    • Dans le cadre de la lutte antiradar, l’armée de l’air française déploie des moyens classiques (bombes guidées laser, missiles air-surface) en collaboration étroite avec des systèmes de renseignement électromagnétique. (Wikipédia, Wild Weasel)

Nom commun

antiradar \ɑ̃.ti.ʁa.daʁ\ masculin

  1. (Technique) Détecteur ou avertisseur de radars.
    • Les antiradars contournent la loi ? La loi interdit les détecteurs installés dans les voitures, mais pas les dispositifs qui annoncent les contrôles routiers par téléphone.
    • Pour éviter les flashs indésirables, de plus en plus d’automobilistes s’équipent d’un antiradar.
    • Pour leur permettre l’ivresse nocturne d’une pointe à 190 km/h sur une autoroute à l’abri d’un antiradar secret ? — (Pierre Daninos, La France prise aux mots, 1986)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antiradar »

 Composé de radar et de anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antiradar »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antiradar ɑ̃tiradar

Évolution historique de l’usage du mot « antiradar »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antiradar »

  • Coyote est officiellement plus vague pour être dans la légalité, la vente d'un antiradar au sens premier du terme étant interdite. Il ne parle jamais de contrôle, mais de "danger". Il donne une zone de danger de deux à quatre kilomètres de longueur, avec quatre étapes de bips. On comprend vite que le radar est au 3e bip. L'info sur la zone de danger reste à l'écran et Coyote se met à hurler quand la vitesse est excessive pour bien vous rappeler à l'ordre. Le système informe mieux sur la distinction entre les radars fixes (les dangers permanents) et les radars autonomes ou la présence d'un contrôle humain (les dangers temporaires). Chez Waze, c'est "police" pour toutes les alertes. Caradisiac.com, Test vidéo Caradisiac - Le match des antiradars : Waze peut-il remplacer Coyote ?
  • Les missiles de TOR-M2KM sont capables de détruire les missiles de croisière stratégiques et tactiques, les missiles antiradar et antinavires volant à très basse altitude, ainsi que les bombes aériennes guidées, les drones, les avions et hélicoptères. , La Russie livre à l’Arménie le système de défense antiaérienne Tor-M2KM | TRT Français

Traductions du mot « antiradar »

Langue Traduction
Anglais anti-radar
Source : Google Translate API

Antiradar

Retour au sommaire ➦

Partager