La langue française

Antiquisant, antiquisante

Définitions du mot « antiquisant, antiquisante »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTIQUISANT, ANTE, adj. et subst.

BEAUX-ARTS
A.− Emploi adj. Qui s'inspire de l'Antiquité gréco-romaine ou la rappelle par certains de ses caractères. Néo-classicisme antiquisant :
Paul Storr (...) se révèle comme le dernier des grands orfèvres anglais, et personnifie en quelque sorte le début du xixesiècle. Il assure avec succès et maîtrise la transition entre les xviiieet xixesiècles, joignant la grâce antiquisante du premier à la froide perfection du second. S. Grandjean, L'Orfèvrerie du XIXesiècle en Europe,1962, p. 87.
Rem. 1reattest. 1910 (Chantavoine, Liszt, p. 166 : ,,Entre Dante et Liszt, le romantisme antiquisant de la peinture allemande s'est interposé``); enregistré ds Lar. encyclop., Lar. 3 et Rob. Suppl. 1970. Dér. de antique*, suff. -isant (-iser*).
B.− Emploi subst. Artiste qui s'inspire des modèles de l'Antiquité (cf. Lar. encyclop. et Lar. 3).
BBG. − Rey-Cottez 1970, t. 38, p. 357.

Wiktionnaire

Adjectif

antiquisant \ɑ̃.ti.ki.zɑ̃\ masculin

  1. (Arts) Qualifie un artiste ou une œuvre qui s’inspirent de l’Antiquité gréco-romaine ou la rappelle par certains de ses caractères.
    • Ces saints et ces saintes ont tous une auréole en disque, à leur nom, qui s'accorde avec les médailles décoratives (hagiographiques et non antiquisantes) placées sur les montants du premier étage ; […]. — (André Chastel, Histoire du retable italien des origines à 1500, Liana Levi, 2012)
  2. (Arts) Qualifie une personne intéressée par l’antique. 
    • Garcilaso recueille aussi des informations qui lui arrivent de Séville, et tout ce matériau est soumis à la méthode rigoureuse de ses amis antiquisants qui l'ont accueilli comme un des leurs […]. — (Carmen Bernand, Un Inca platonicien: Garcilaso de la Vega : 1539-1616, Fayard, 2006, page 54)
  3. (Figuré) Se dit d’une façon de parler ou d'écrire qui masque ses véritables intentions sous couvert d’une inspiration ou d’une référence à l’Antiquité.
    • Comme le souligne Jean-Fabien Spitz, "pour Marx lui-même, la phraséologie antiquisante et républicaine qui culmine avec Robespierre et Saint-Just n’était qu’un déguisement sous le masque duquel les représentants de la bourgeoisie montante s’étaient cachés pour réaliser leur tâche de transformation de la société en "vaste marché" et les hommes en "libre concurrents". — (Jean-Claude Michéa, Philosophie de Nietzsche, 1898, page 99 dans Bernard Quemada (directeur), Datations et documents lexicographiques : matériaux pour l’histoire du vocabulaire français, t. 22- (Le complexe d’Orphée, Question 9, 2013, page 310))

Nom commun

antiquisant \ɑ̃.ti.ki.zɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : antiquisante)

  1. (Arts) Artiste dont l’œuvre s’inspire de l’Antiquité.
    • Charles Cumberworth (1811-1852), Pierre-Charles Simart (1806-1858) et Gédéon Adolphe Casimir de Forceville-Duvette (1799-1886) sont tous trois à classer dans les antiquisants. — (Francis Moulinat, Présentation, en introduction à Écrits sur l'art, de Charles Baudelaire, note 142, Librairie Générale Française, 1992 & Le Livre de Poche, 2012)
  2. (Arts) Personne intéressée par l’antique.
    • Il s'agit, pour Andrea Cozzo, de montrer que la « tribu » des antiquisants – lui qui est helléniste ne veut pas faire de distinction entre hellénistes et latinistes – obéit à des règles d'interprétation qui sont celles de notre socialisation disciplinaire […]. — (Dialogues d'Histoire Ancienne, 2007, vol.33-2, page 192)

Forme de verbe

antiquisant \ɑ̃.ti.ki.zɑ̃\

  1. Participe présent de antiquiser.

Forme d’adjectif

antiquisante \ɑ̃.ti.ki.zɑ̃t\

  1. Féminin singulier de antiquisant.

Forme d’adjectif

antiquisante \ɑ̃.ti.ki.zɑ̃t\

  1. Féminin singulier de antiquisant.

Forme d’adjectif

antiquisante \ɑ̃.ti.ki.zɑ̃t\

  1. Féminin singulier de antiquisant.

Forme d’adjectif

antiquisante \ɑ̃.ti.ki.zɑ̃t\

  1. Féminin singulier de antiquisant.

Forme d’adjectif

antiquisante \ɑ̃.ti.ki.zɑ̃t\

  1. Féminin singulier de antiquisant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antiquisant »

Participe présent adjectivé de antiquiser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antiquisant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antiquisant ɑ̃tikisɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « antiquisant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antiquisant »

  • Le marché précise que l’équipe devra comprendre obligatoirement un céramologue antiquisant et médiéviste, un géomorphologue, un archézoologue, un anthropologue, un historien documentaliste et un xylologue. SudOuest.fr, Charente-Maritime : un appel d’offres pour fouiller l’amphithéâtre de Saintes
  • Balayant toute idée d’ascèse associée aux silhouettes monochromes, Pierpaolo Piccioli propose un prélude autour du blanc et de ses élans cinématiques : plissés, ruchés, effets de plumasserie mais aussi de transparence… Les aplats de fluos, comme électriques dans une atmopshère un poil clinique, ouvrent la voix à des imprimés inspirés par la nature et ses locataires. À l’accessoire, antiquisant, des amulettes dépareillées envoient valser toute idée de monachisme.   , Que retenir du défilé Valentino printemps-été 2020 ?
  • Les couleurs, minérales et apaisantes, évoquent l'art nouveau : citrine, quartz, jade, calcédoine, marbre... On notera également les découpes savantes dévoilant le corps des femmes ; le travail de la fourrure et du cuir, antiquisant, en assemblage de matières ; ou encore l'irréductible sac "Baguette" qui se décline en versions fourrure et mosaïque.  , Que retenir du défilé Couture de Fendi à Rome ?
  • L’historien François Dosse s’est fait une vocation de « mettre en histoire » des personnalités françaises du monde de l’esprit dont, hier encore, la présence et l’action faisaient notre quotidien. Après Paul Ricœur ou Cornelius Castoriadis, voici Pierre Vidal-Naquet (1930-2006), antiquisant et homme de gauche passionnément impliqué dans d’innombrables combats – contre la torture pendant la guerre d’Algérie, contre la politique d’occupation israélienne, etc. S’étant défini un jour comme « juif, athée, marxiste et français », Vidal-Naquet semble avoir structuré toute son activité publique sur le modèle de l’affaire Dreyfus et de sa mémoire. Le Monde.fr, Biographie. Pierre Vidal-Naquet, l’helléniste dans la cité
  • Il s’arrête sur le cas de Néron, au premier siècle de notre ère : « L’empereur s’est produit dans des spectacles en tant que chanteur, conducteur de char… Il aimait beaucoup être applaudi et avait une espèce de claque. 5 000 jeunes gens de fort belle apparence. Ces derniers l’accompagnaient et étaient rémunérés pour cela. Quand Néron descendait sur scène, il savait qu’au moins 10 000 mains énergiques l’encenseraient, sous la conduite de chefs de claque. » Ils étaient d’autant plus suivis que les applaudissements sont contagieux, d’après une étude scientifique suédoise de 2013. Elle révèle que leur ardeur ne provient pas tant de la qualité du spectacle que d’un « phénomène de transmission sociale et comportementale ». Quoi qu’il en soit Néron, lui, en était fort satisfait et, poursuit notre antiquisant, « Néron était un peu drogué à ça. » Il n’était pas le seul. À l’époque, pour les empereurs, ces manifestations d’enthousiasme sont un moyen d’être en contact avec leur peuple, de le sentir. « Il faut que la plèbe soit contente du pouvoir et ne fasse pas d’émeutes parce que le prix du froment serait trop cher. Il faut qu’il y ait une atmosphère de joie dans la cité, décrit Alexandre Grandazzi. C’est comme un sondage grandeur nature. » , Pourquoi applaudit-on les soignants ? - Elle
  • En septembre, sur le stand de Michel Giraud à la Biennale de Paris, une sculpture en argent captait tous les regards. Sur sa base de porphyre antiquisant, elle mêlait des références au cubisme, à l’Art déco et à l’orfèvrerie médiévale. Une beauté bizarre, typique de l’univers de Gustave Miklos. Flash-back vers une autre Biennale, en 2014, où Cheska Vallois exposait dans son fameux hommage à Jacques Doucet (où rien n’était à vendre) un vide-poche en pierre orné de petits animaux laqués. Lui aussi sortait de l’imagination de Miklos et floutait les repères, avec sa coupelle aux allures d’objet de fouilles et son bouquetin et son ours rappelant autant l’Asie que l’Afrique. Derrière ces pièces uniques se cache ce peintre et sculpteur né en Hongrie en 1888, ayant étudié le cubisme à Paris avec Jean Metzinger et passé la Première Guerre Mondiale dans la Légion à Salonique, où il s’est imprégné d’art byzantin. AD Magazine, Le mystère Gustave Miklos | AD Magazine
  • Longtemps exilé dans la péninsule italienne, il s'est attaché à rendre le charme des campagnes autour de Rome et de Florence par une approche à la fois antiquisante et réaliste. LEFIGARO, Trésors des musées de province : Montpellier, cité des peintres
  • Bien sûr, la liste des entrées laisse percer certaines options portées par les maîtres d’œuvre. Ainsi peut-on s’étonner que la vie, les rites et la pensée religieuse demeurent cantonnés dans les deux premières parties (coordonnées par Pierre Savy et l’antiquisante Katell Berthelot), qui portent sur l’Antiquité et le Moyen Age et s’étendent jusqu’à l’émancipation française de 1791. Elle disparaît quasi entièrement de la troisième, coordonnée par Audrey Kichelewski, spécialiste des juifs dans la Pologne d’après 1945. Le Monde.fr, « Histoire des juifs », sous la direction de Pierre Savy : trois millénaires en quatre-vingts dates
  • La lecture du matériau musical a le souci de la beauté, jusqu'à la salissure, toujours pigmentée de tons intensément électriques, sur fond noir et/ou blanc. Le cadavre est toujours exquis. Le profane se montre le revers du sacré, comme la vieillesse et la jeunesse, la lumière et les ténèbres, l’imagerie antiquisante et les images modernes. Le spectacle se déroule ainsi sur ces dualités mais également en suivant le fil d’un générique de fin permanent : déroulant les extinctions des espèces, des langues, des peuples… jusqu’à l’extinction des feux de la rampe. Olyrix.com, Le Requiem de Mozart par Castellucci ouvre le Festival d’Aix-en-Provence : l’inspiration du...
  • Pour cette compétition, vingt-cinq albums BD, signés d’auteurs et de dessinateurs de plusieurs pays européens, étaient sur la ligne de départ, tous parus en 2014 et d’inspiration antiquisante. Dans le hall du collège Feuchères, samedi en fin de matinée, en présence d’élus et de plusieurs des membres du jury, a eu lieu la proclamation officielle des résultats. Un choix que les jurés ont chacun justifié, développant les raisons de leur vote. midilibre.fr, Nîmes : “Oracle”, prix de la BD antiquisante - midilibre.fr
  • Anne Cheng : « J’accorde en effet une grande importance à décloisonner l’étude de la Chine ancienne et de la Chine contemporaine. À ce titre, je ne me définis pas comme une antiquisante. J’ai d’abord dû combattre une compartimentation profondément ancrée. Les études chinoises sont cloisonnées entre d’une part les études classiques à l’EPHE et d’autre part les études contemporaines à l’EHESS. Plus concrètement, au lieu de comparer, pour mieux les opposer, l’Europe et la Chine, il me paraît plus intéressant d’étudier comment les idées ont circulé entre elles à l’ère moderne. La vision que nous avons des traditions chinoises est, de fait, déjà conditionnée depuis longtemps par la manière dont elles ont été reçues initialement en contexte européen. Autrement dit, mon étude et ma pratique des textes classiques ne prennent leur sens que dans la façon dont je vois et je vis mon rapport au destin actuel de la Chine. Forbes France, Anne Cheng : "Le Mot Chine N'Est Pas Chinois" | Forbes France
  • Directement inspirée d'une toile de Puvis de Chavannes trônant dans l'escalier du Palais des Beaux-Arts de Lyon, la Jeune file à la cruche n'est pas qu'une charmante représentation féminine antiquisante. Comme le rappelle Valérie Montalbetti, co-commissaire et responsable des sculptures au Musée Bourdelle, « elle fut la révélation du Salon d'Automne de 1912, comme l'avait été la Méditerranée d'Aristide Maillol en 1905 ». Arsène Alexandre estima même qu'elle était « la perfection de ce que Maillol a cherché sans y atteindre encore ». La pureté des formes, ainsi que la ligne sinueuse semblant dessinée d'un seul jet, lui valurent d'être exposée en 1913 à New York, l'Armory Show, à côté de Mademoiselle Pogany de Brancusi et d'une Femme accroupie de Maillol, deux symboles de la modernité. Connaissance des Arts, Le sculpteur Joseph Bernard au musée Paul-Dini : la redécouverte d'un grand moderne | Connaissance des Arts

Traductions du mot « antiquisant »

Langue Traduction
Anglais antique-style
Espagnol arcaizante
Source : Google Translate API

Synonymes de « antiquisant »

Source : synonymes de antiquisant sur lebonsynonyme.fr

Antiquisant

Retour au sommaire ➦

Partager