La langue française

Antinobiliaire

Sommaire

  • Définitions du mot antinobiliaire
  • Étymologie de « antinobiliaire »
  • Phonétique de « antinobiliaire »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antinobiliaire »
  • Citations contenant le mot « antinobiliaire »
  • Traductions du mot « antinobiliaire »

Définitions du mot « antinobiliaire »

Wiktionnaire

Adjectif

antinobiliaire \ɑ̃.ti.nɔ.bi.ljɛʁ\

  1. Qui s’oppose aux nobles ou à la noblesse.
    • Antiseigneuriale à certains égards, la révolte des Bonnets rouges de Bretagne n’était pas antinobiliaire : ils souhaitaient que les filles nobles se choisissent des maris « de condition commune » et les anoblissent. — (Jean Delumeau, La Peur en Occident, 1978, Fayard, page 169.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antinobiliaire »

 Dérivé de nobiliaire avec le préfixe anti-. Référence nécessaire
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antinobiliaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antinobiliaire ɑ̃tɛ̃ɔbiljɛr

Évolution historique de l’usage du mot « antinobiliaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antinobiliaire »

  • L’augmentation du papier timbré s’applique sur l’ensemble du territoire et c’est à Bordeaux que la révolte débute, en mars 1675. Elle se diffuse dans d’autres villes d’aquitaine, ce qui fait craindre une sécession généralisée. Le roi a suffisamment à faire avec la guerre en Hollande pour ne pas avoir à gérer en plus une guerre civile en France. De façon très habile, il laisse l’émeute enfler jusqu’à ce que les citadins exaspérés se détachent des meneurs, puis proclame une loi d’amnistie en avril pour ramener la région vers le chemin de la paix. En aquitaine, la révolte du papier timbré est donc circonscrite de façon pacifique. il n’en est pas de même en Bretagne où l’oie révoltée est plus difficile à mater. La révolte, d’abord urbaine, touche Nantes et Rennes. Les émeutiers attaquent les bureaux de la ferme du papier timbré et ceux où la vaisselle en étain est marquée. Ils cassent les outils de marquage et les sceaux, volent et pillent les bâtiments. Après quoi d’autres villes sont touchées, notamment Saint-Malo, Guingamp et Morlaix. Les milices urbaines se placent régulièrement du côté des émeutiers, ce qui empêche le contrôle des villes. Puis, à partir du mois de juin, la révolte se déplace dans les campagnes. Celle-ci débute lorsque se diffuse la rumeur de l’instauration de la gabelle, la taxe sur le sel, dont la Bretagne était exemptée du fait de son statut de pays d’états. Mais ce n’est qu’une rumeur : le roi n’a nullement songé à appliquer une telle mesure. Pourtant, les paysans se rattachent à ce bruit pour prendre les armes, attaquer et détruire les registres paroissiaux. D’une révolte fiscale, on glisse à une révolte antinobiliaire : les paysans s’en prennent aux châteaux et à tout ce qui représente l’autorité de leurs seigneurs. Atlantico.fr, Comment la révolte des Bonnets rouges a fait vaciller Louis XIV, bien avant les Gilets jaunes | Atlantico.fr

Traductions du mot « antinobiliaire »

Langue Traduction
Anglais antinobiliary
Espagnol antinobiliario
Italien antinobiliary
Allemand antinobiliary
Chinois 抗胆碱
Arabe مضاد الصفراوي
Portugais antinobiliar
Russe antinobiliary
Japonais アンチビビリアリー
Basque antinobiliary
Corse antinobiliare
Source : Google Translate API
Partager