La langue française

Antimoniure

Sommaire

  • Définitions du mot antimoniure
  • Étymologie de « antimoniure »
  • Phonétique de « antimoniure »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antimoniure »
  • Citations contenant le mot « antimoniure »
  • Traductions du mot « antimoniure »

Définitions du mot « antimoniure »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTIMONIURE, subst. masc.

CHIM. Nom générique des combinaisons de l'antimoine avec un autre corps simple (métal ou métalloïde). Synon. stibiure :
Elles [les émanations de cuivre] ont été particulièrement abondantes aux époques permienne et triasique, donnant naissance à des dépôts de sulfure (...) parfois d'arséniures et d'antimoniures (cuivre gris) ... A. de Lapparent, Abrégé de géol.,1886, p. 395.
Rem. 1reattest. 1838 (Ac. Compl. 1842); dér. du rad. du lat. antimonium (antimoine*), suff. -ure*.
PRONONC. : [ɑ ̃timɔnjy:ʀ].
BBG. − Bouillet 1859. − Chesn. 1857. − Duval 1959. − Grand. 1962. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Privat-Foc. 1870. − Rey-Cottez 1970, t. 38, p. 356.

Wiktionnaire

Nom commun

antimoniure \ɑ̃.ti.mɔ.njyʁ\ masculin

  1. (Chimie) Alliage d’antimoine.
    • Les antimoniures sont des alliages de matériaux contenant de l’antimoine (Sb) comme le GaSb, l'InSb.
    • Après un premier passage, le contenu de la nacelle est traité par l’eau qui, en dissolvant le chlorure de nickel, met à nu l’antimoniure formé. — (Comptes rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, volume 147, 1908)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTIMONIURE (an-ti-mo-ni-u-r') s. m.
  • Terme de chimie. Alliage d'antimoine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « antimoniure »

Du latin antimonium et -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antimoniure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antimoniure ɑ̃timɔniyr

Évolution historique de l’usage du mot « antimoniure »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antimoniure »

  • Dans les années 2000, le paysage des propriétés électroniques des matériaux s’est enrichi. Certains matériaux, comme le tellurure de mercure et l’antimoniure de bismuth, sont isolants en volume, mais leur surface est conductrice : deux exemples d’isolants topologiques. Ce caractère très particulier est lié à des symétries dans la structure des bandes de ces matériaux. Ces isolants topologiques sont très prometteurs en électronique car ils font de très bons conducteurs. En effet, du fait de son origine topologique, la conduction est alors une caractéristique globale : un défaut local dans le matériau n’altère pas la circulation du courant électrique. Pourlascience.fr, Des matériaux topologiques pas si rares | Pour la Science
  • Les isolants topologiques sont des matériaux dont certains étaient connus pour leurs propriétés thermoélectriques mais qui ont été dévoilés comme matériaux conducteurs en 2005. Ces matériaux ont une structure de type isolante mais présentent pourtant à leur surface des états « métalliques ». Ils sont donc isolants en volume et conducteurs en surface. L’antimoine via l’antimoniure de bismuth (qui sera le premier isolant topologique 3D a être réalisé) ou encore le mercure ont été à la base du développement de tels matériaux. Mais leur manipulation dangereuse a conduit à se tourner vers d’autres composant tels que des cristaux à base de bismuth. En 2012, de nouveaux matériaux topologiques sont détectés dans des sels de plomb et d’étain (étain+tellure par exemple). Quel intérêt pour l’électronique ? Le couplage entre direction du spin et courant. En effet, à la surface de ces matériaux tous les électrons se propageant dans une direction ont un spin identique, ce qui permet de contrôler des courants de spins sans avoir recours à des matériaux magnétiques. Techniques de l'Ingénieur, Nano-électronique : un monde plein d'exotisme | Techniques de l'Ingénieur

Traductions du mot « antimoniure »

Langue Traduction
Anglais antimonide
Allemand gallium-antimonid
Source : Google Translate API
Partager