La langue française

Antihydrogène

Définitions du mot « antihydrogène »

Wiktionnaire

Nom commun

antihydrogène \ɑ̃.ti.i.dʁɔ.ʒɛn\ masculin

  1. (Physique) Équivalent de l’hydrogène mais constitué d’antimatière, c’est-à-dire composé d’un positron et d’un antiproton.
    • Afin d’aborder ces problèmes de façon expérimentale, il est nécessaire de créer des atomes d’antihydrogène. — (Laurent Sacco, Une première : on a piégé des antiatomes d’hydrogène !, futura-scienceS.com, 19 novembre 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antihydrogène »

Composé de hydrogène et du préfixe anti- qui indique un lien avec l’antimatière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antihydrogène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antihydrogène ɑ̃tiidrɔʒɛn

Évolution historique de l’usage du mot « antihydrogène »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antihydrogène »

  • Des physiciens du CERN ont identifié, dans des atomes d’antihydrogène, les mêmes interactions quantiques que celles à l’œuvre dans notre bon vieil hydrogène. La matière et son double se ressemblent décidément beaucoup; or les scientifiques cherchent la différence: elle expliquerait où est passée l’antimatière, mystérieusement disparue Le Temps, Le miroir de l’antimatière reste intact - Le Temps
  • Ce n’est qu’en 1996 que les premiers atomes d’antihydrogène ont été créés au CERN – une première dans l’histoire de l’univers ! En effet, après le Big Bang, l’antihydrogène n’aurait pas eu le temps de se former selon le modèle cosmologique actuel : le Big Bang aurait créé autant de particules de matière que d’antimatière, mais les quarks et antiquarks (qui composent respectivement matière et antimatière) se seraient annihilés avant la formation d’antiprotons, qui auraient, avec des antiélectrons, pu former l’antihydrogène. La petite fraction résiduelle de quarks « ordinaires » qui a subsisté à cette grande annihilation serait en fait à l’origine de toute la matière visible de l’univers. The Conversation, Connaissance de l’antimatière : la science avance, pas à pas
  • Pour tester les propriétés de l’antimatière, des physiciens ont analysé le rayonnement émis par un atome d’antihydrogène excité : il est identique à celui de l’atome d’hydrogène. Pourlascience.fr, Une première mesure du spectre de l’antihydrogène | Pour la Science
  • Les chercheurs du Cern sont parvenus à mesurer les transitions "électroniques" de l'antihydrogène avec une précision 100 fois supérieure aux derniers résultats de 2016. Leurs résultats ont été publiés dans Nature. Sciences et Avenir, Le CERN a réalisé une mesure incroyablement précise sur un atome d'antimatière - Sciences et Avenir
  • L'expérience Alpha au Cern traque d'éventuelles différences entre les atomes d'hydrogène et d'antihydrogène, à la recherche d'une nouvelle physique et d'une solution à l'énigme de l'antimatière en cosmologie. Avec des atomes d'antihydrogène, les physiciens ont réussi à observer l'équivalent du célèbre décalage de Lamb en électrodynamique quantique, à l'origine de plusieurs prix Nobel de physique. Futura, Énigme de l'antimatière : le Cern sur sa piste avec le décalage de Lamb dans l'antihydrogène
  • Après avoir été le premier laboratoire au monde à créer puis à piéger des atomes d'antihydrogène, le Cern est maintenant le premier à pouvoir générer des faisceaux de ces atomes d'antimatière. Leur étude pourrait permettre d'aller au-delà de la théorie de la relativité restreinte et surtout de comprendre où est passée l'antimatière cosmologique qui manque toujours à l'appel. Futura, Antimatière : le Cern produit le premier faisceau d'antihydrogène
  • Pourquoi l'antimatière –cette double de la matière– a-t-elle disparu de l'Univers? Les physiciens sont à la recherche d'infimes différences entre les deux. L'expérience alpha du Cern vient de montrer une similarité entre structure atomique de l'hydrogène et de l'antihydrogène...  Sciences et Avenir, l'antihydrogène et l'hydrogène ont la même structure hyperfine - Sciences et Avenir
  • Des atomes d'antimatière, de l'antihydrogène, ont été piégés pendant plus de 16 minutes, lors d'une expérience réalisée au Centre européen de recherches nucléaires (Cern) à Genève, qui devrait faciliter l'étude de l'antimatière, selon une étude publiée dimanche. , Antimatière : des atomes d'antihydrogène piégés pendant 16 minutes au Cern
  • En étudiant le comportement de 386 atomes d'antihydrogène créés spécialement pour l'expérience Alpha, les physiciens du Cern ont tenté de percer l'énigme de l'antimatière cosmologique. Plongés dans un champ électrique, ils se sont déplacés d'une façon compatible avec une charge électrique totale nulle, à l'instar des atomes d'hydrogène. Les chercheurs ne lâchent pas l'affaire et continueront à les utiliser pour traquer d'éventuelles différences entre matière et antimatière. Futura, Le Cern sur la piste de l'énigme de l'antimatière avec l'antihydrogène
  • Les dernières découvertes proviennent de scientifiques de l’expérience ALPHA au CERN près de Genève, qui rapportent dans la revue Nature qu’ils ont pu suspendre des atomes de l’équivalent en antimatière de l’hydrogène, l’antihydrogène, pendant des centaines d’heures dans le vide. Cela leur a permis d’observer que dans l’antihydrogène – qui est composé d’un antiproton et d’un positron, l’antiparticule de l’électron – les sauts de niveaux d’énergie connus sous le nom de décalage de Lamb étaient identiques à ceux observés dans l’hydrogène. Cette symétrie exclut l’une des réponses possibles à l’écart matière-antimatière. Breakingnews.fr, Les physiciens se rapprochent de la question de la rareté de l'antimatière

Traductions du mot « antihydrogène »

Langue Traduction
Anglais antihydrogen
Espagnol antihidrógeno
Italien anti-idrogeno
Source : Google Translate API

Antihydrogène

Retour au sommaire ➦

Partager