La langue française

Antihumaniste

Sommaire

  • Définitions du mot antihumaniste
  • Étymologie de « antihumaniste »
  • Phonétique de « antihumaniste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antihumaniste »
  • Citations contenant le mot « antihumaniste »
  • Traductions du mot « antihumaniste »

Définitions du mot « antihumaniste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTI(-)HUMANISTE,(ANTI HUMANISTE, ANTI-HUMANISTE) adj. et subst.

NÉOL. (Celui) qui est défavorable ou hostile aux conceptions de la doctrine humaniste :
... il faut donc bien que l'humaniste soit misanthrope en quelque mesure. Mais c'est un misanthrope scientifique, qui a su doser sa haine, qui ne hait d'abord les hommes que pour mieux pouvoir ensuite les aimer. Je ne veux pas qu'on m'intègre, ni que mon beau sang rouge aille engraisser cette bête lymphatique : je ne commettrai pas la sottise de me dire « anti-humaniste ». Je ne suis pas humaniste, voilà tout. « Je trouve, dis-je à l'autodidacte, qu'on ne peut pas plus haïr les hommes que les aimer. » Sartre, La Nausée,1938, p. 152.
Rem. 1. 1reattest. (J. Maritain, Humanisme intégral, 1936, p. 10), dér. de humaniste*, préf. anti-*. 2. Le subst. corresp. antihumanisme est attesté dans notre docum. comme néol. d'aut. « Doctrine contraire à l'humanisme » : ,,Cet athéisme brutal dont nous parlons (cet antihumanisme) représente en quelque sorte la phase humaniste de l'histoire du peuple russe. N'oublions pas qu'à donner à ces mots leur sens culturel complet, la Russie n'a pas eu de Moyen Âge ni de Renaissance.`` (J. Maritain, Humanisme intégral, 1936, p. 76).
STAT. − Fréq. abs. littér. : Anti(-)humaniste. 2. Anti(-) humanisme. 2.

Wiktionnaire

Adjectif

antihumaniste \ɑ̃.ti.y.ma.nist\

  1. Qui est contre l’humanisme.
    • J’estime que ce point de vue idéologique constitue, en lui-même, une transgression antihumaniste possiblement redoutable. Pourquoi ? Parce que, si vous en arrivez à penser qu’il n’y a plus de différence entre le cerveau humain et l’ordinateur, sur quoi allez-vous fonder votre conviction qu’il est tout de même plus grave de tuer un homme que d’éteindre un ordinateur ? — (Alain Houziaux, La psychanalyse peut-elle guérir ?, L’Atelier, 2005, page 54)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antihumaniste »

 Dérivé de humaniste avec le préfixe anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antihumaniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antihumaniste ɑ̃tiymanist

Évolution historique de l’usage du mot « antihumaniste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antihumaniste »

  • Pour moi, Spinoza est le grand profanateur de cette « tradition sacrée ». Quelques antihumanistes (Hume, par exemple) défient l’humanisme en déniant le caractère unique de l’être humain par rapport au reste de la nature. D’autres insistent sur la marginalité de l’homme par rapport au divin. Spinoza semble attaquer l’humanisme sur deux fronts à la fois. Chez lui, le naturalisme comme l’infinité de Dieu ravalent l’homme à une place plutôt modeste. J’ai beaucoup de sympathie pour Marx, mais une certaine lecture marxiste de Spinoza demeure insensible à sa pensée religieuse et, pour cette raison, perd beaucoup du potentiel iconoclaste de son antihumanisme. Le Monde.fr, « Spinoza est le grand profanateur de la “tradition sacrée” humaniste »
  • L’écologie ne peut devenir une idéologie réactionnaire et antihumaniste, empreinte de la nostalgie d’un passé supposé plus radieux et de sociétés humaines jugées plus pures car prétendument plus proches de la nature. Tout comme le nucléaire, objet politique contre lequel l’acharnement de certains reposent davantage sur des préjugés philosophiques que sur des fondements scientifiques, l’écologie politique mérite mieux qu’une approche obscurantiste et dogmatique. À un moment charnière de notre histoire, et pour ne pas réitérer les erreurs du passé, il peut être nécessaire de relire celui qui, il y a un peu plus d’un demi-siècle, avait reproché aux intellectuels de son époque de soutenir le parti du mensonge et des crimes au nom de la foi et de la passion idéologique. À ceux-là, Raymond Aron opposait l’éloge de la vérité et de la justice, de la raison et de la lucidité: «Si la tolérance naît du doute, qu’on enseigne à douter des modèles et des utopies, à récuser les prophètes de salut, les annonciateurs de catastrophes. Appelons de nos vœux la venue des sceptiques s’ils doivent éteindre le fanatisme» . Le Figaro.fr, Extinction Rébellion: «L’écologie ne doit pas devenir une idéologie antihumaniste»
  • Des objectifs de développement dit durable des Nations Unies aux New Green Deals et autres transitions écolo-climatiques, en passant par les critères de patte blanche ESG (Environnement–Société–Gouvernance) dont se pare le monde de la finance, il n’y a plus personne pour opposer le principe de réalité de notre condition à ces folies antihumanistes. Tous les opportunismes s’y sont maintenant alignés, d’abord par soumission malicieuse ou servile avant de se mettre à croire aux mensonges qu’ils répètent en boucle. Il faut dire qu’il y a du pouvoir, des gloires et des picaillons à en tirer.  Atlantico.fr, L’appel d’AUTREMENT®, enfin citoyen | Atlantico.fr

Traductions du mot « antihumaniste »

Langue Traduction
Anglais antihumanist
Espagnol antihumanista
Italien antiumanista
Allemand antihumanist
Chinois 反人道主义者
Arabe ضد الإنسانية
Portugais antihumanista
Russe антигуманиста
Japonais 反人道主義者
Basque antihumanist
Corse antihumanista
Source : Google Translate API
Partager