La langue française

Antigiscardisme

Définitions du mot « antigiscardisme »

Wiktionnaire

Nom commun

antigiscardisme \ɑ̃.ti.ʒis.kaʁ.dism\ masculin

  1. (France) (Politique) Doctrine consistant à s’opposer aux idées de Valéry Giscard d’Estaing.
    • Eh bien, moi, j’étais militant en 81, et j’entendais : « Oh, finalement, François Mitterand, il fait de l’antigiscardisme primaire, il attend que ça vienne tout seul », et qu’est-ce qu’il y a eu néanmoins ? — (Laurent Binet, Rien ne se passe comme prévu, Grasset, 2012)
    • Cinq ans plus tard, lors de l’adoption définitive de la loi, Chirac, par antigiscardisme primaire, avait voté avec la plupart des députés de droite contre la loi Veil qu’il avait pourtant promue. — (Jean-Michel Thénard, En voiture, Simone, Le Canard Enchaîné, 5 juillet 2017, page 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antigiscardisme »

De Giscard, nom de famille de Valéry Giscard d’Estaing, homme politique français, avec le préfixe anti- et le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antigiscardisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antigiscardisme ɑ̃tiʒiskardism

Évolution historique de l’usage du mot « antigiscardisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antigiscardisme »

  • Chantre de l'antigiscardisme, le « Canard » entame une période difficile avec l'arrivée de la gauche au pouvoir. Proche de François Mitterrand, Roland Dumas est aussi l'avocat historique du journal qui est soupçonné de ménager le nouveau président. Il voit émerger une concurrence nouvelle, dont celle du « Monde », qui développe son service d'investigation, et l'hebdomadaire voit ses ventes chuter. leparisien.fr, Cinq « Canard » à la une - Le Parisien
  • Et c'est sous Giscard d'Estaing que va se produire le vrai changement dans la conception des programmes d'histoire... Oui, c'est entre 1977 et 1979 que s'amorce l'éclatement des chronologies et des objets. On introduit l'étude de l'histoire par thèmes, sur une longue durée. Cette réforme se heurte à l'antigiscardisme conjugué de la droite et de la gauche, de Michel Debré aux communistes. Déjà, Giscard a supprimé la célébration du 8 mai 1945, et les gaullistes comme le PCF lui reprochent de vouloir anesthésier l'esprit national. C'est avec Mitterrand à l'Elysée et Chevènement à l'éducation nationale qu'est réaffirmé l'ancrage chronologique et national. Pour autant, la question de l'adéquation entre l'histoire enseignée et l'évolution de l'historiographie n'est pas réglée. Une nouvelle mise à niveau est engagée depuis les programmes de 1995. On opère ainsi un certain retour à l'événement et aux acteurs, une revalorisation du récit, ou encore on intègre la mémoire collective comme objet d'histoire et d'enseignement. Le Monde.fr, "Les programmes d'histoire sont de plus en plus ambitieux"

Images d'illustration du mot « antigiscardisme »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « antigiscardisme »

Langue Traduction
Anglais anti-cycling
Espagnol anti-ciclismo
Italien anti-cycling
Allemand anti-radfahren
Chinois 防骑车
Arabe مكافحة ركوب الدراجات
Portugais anti-ciclismo
Russe анти-езда на велосипеде
Japonais アンチサイクリング
Basque anti-txirrindularitza
Corse anti-ciclismo
Source : Google Translate API

Antigiscardisme

Retour au sommaire ➦

Partager