La langue française

Anticomanie

Définitions du mot « anticomanie »

Wiktionnaire

Nom commun

anticomanie \ɑ̃.ti.kɔ.ma.ni\ féminin

  1. Manie des choses antiques.
    • Tout cela me paraît aperçu avec les petites bésicles de l’anticomanie. — (Denis Diderot, Œuvres complètes, 1821, tome X, page 69)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTICOMANIE (an-ti-ko-ma-nie) s. f.
  • Manie des choses antiques. Tout cela me paraît aperçu avec les petites bésicles de l'anticomanie, Diderot, Œuvr. compl. 1821, t. X, p. 69.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anticomanie »

 Composé de antique et de manie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anticomanie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anticomanie ɑ̃tikɔmani

Évolution historique de l’usage du mot « anticomanie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anticomanie »

  • C’est un jeune homme charmant, spirituel, affable et la vie lui sourit. A 21 ans, il arrive à Rome dans les bagages de Choiseul, notre nouvel ambassadeur. Il n’est même pas lauréat du prix de Rome mais on l’accueille à l’Académie de France. L’anticomanie fait rage. Le jeune homme se gorge de ruines qu’il parcourt avec son copain Fragonard. Il lui emprunte vite une légèreté, une souplesse, une agilité de pinceau qui donne un grand naturel aux petits personnages perdus dans ses décors solennels et délabrés. Son talent saute aux yeux et, à peine rentré à Paris, il devient membre de l’Académie royale de peinture. Là, le succès poursuit sa mélodie. , Hubert Robert, l’oiseau de malheur
  • Le jeune Hubert Robert pose ses valises à Rome en 1754. Il y étudie certes les collections d’œuvre d’art, mais s’intéresse surtout aux monuments et ruines qui parsèment la ville. Le Colisée et la place du Capitole bien sûr, mais aussi les jardins et des éléments d’architecture isolés retiennent son attention. C’est en adoptant des points de vue et des cadrages originaux que Robert impose sa manière dans une époque en pleine « anticomanie ». Ainsi de cette étude à la sanguine de la place du Capitole : vue du côté de l’escalier, la cordonata, l’artiste relègue au second plan la statue équestre de Marc Aurèle pour se concentrer sur les flâneurs, petits personnages bien vivants qui animent la scène. Robert use du même procédé dans sa Vue de la Villa Madame : les arches antiques ne sont que le cadre d’une scène pittoresque où des lavandières battent et étendent le linge entre les piliers délabrés d’un pont, sans aucun ménagement. , Hubert Robert au musée du Louvre: une poétique des ruines
  • Formé à l’Académie de France à Rome à l’occasion d’un séjour de plus de dix ans en Italie, Hubert Robert s’imprégna des nombreux paysages qu’il arpenta lors de son « Grand Tour ». Revenu en France en 1765, il fut reçu l’année suivante à l’Académie royale de peinture et de sculpture comme « peintre d’architecture ». La mode était à l’antique, et cette mode avait même un nom : l’« anticomanie ». Les compositions nées de ses souvenirs de voyage et enrichies par une imagination érudite et fertile connaîtront un grand succès. Le Monde.fr, Les fabriques d’Hubert Robert à La Roche-Guyon
  • A Rome, la fréquentation de Piranèse, artiste attaché à ressusciter les beautés de l'Antiquité, donne au jeune Robert le sens des constructions architecturales, et plus encore celui des ruines. Car l'expatrié se retrouve emporté par un courant puissant, cette mode de "l'anticaillerie", cette "anticomanie" qui saisit le siècle à son mitan. En peignant des vestiges, réels ou imaginaires, l'artiste trouve la gloire et gagne un surnom: "Robert des ruines".  LExpress.fr, Hubert Robert, le peintre des ruines au Louvre - L'Express
  • À la fin du Moyen Âge, la Renaissance avait redécouvert les classiques païens. Les hommes de la Révolution française puisèrent, on le sait, notamment via Rousseau et Montesquieu, une part de leurs modèles politiques, moraux ou esthétiques dans l’Antiquité, au point que l’historienne Claude Mossé a pu parler à leur sujet d’une « anticomanie » (9). Sous la IIIe République, il existait encore une « école païenne », selon l’expression de Charles Baudelaire, à laquelle les laïques les plus éminents ont contribué par de nombreux travaux, allant de l’essai philosophique au poème. Ernest Renan écrivit ainsi une célèbre « Prière sur l’Acropole », Anatole France reprit une histoire antique dans son roman « Thaïs », Georges Clemenceau salua la fin du monde païen dans « Le Grand Pan ». Au début du xxe siècle, Marcel Sembat, l’un des principaux théoriciens de la promotion des fêtes civiles, écrivait que « la Séparation comporte une construction après une destruction. L’oeuvre des Fêtes civiles est la suite, le prolongement naturel de l’oeuvre de Séparation ». Un Comité des fêtes et cérémonies civiles fut mis sur pied, en correspondance avec des Comités locaux. Le Comité publia une revue, les « Annales des fêtes et cérémonies civiles », qui devait devenir « Les Fêtes ». On y trouve des études approfondies sur l’histoire, la sociologie, l’esthétique de toutes les fêtes. De nombreuses initiatives y sont recensées et commentées. Club de Mediapart, Noël païen | Le Club de Mediapart
  • En effet, quand beaucoup proposent, à Paris, New York, Londres ou Tokyo, des cartels techniques ou sommaires pour accompagner les œuvres, Galliera met un soin inouï à raconter et à décrire. Par leur ­vocabulaire, les légendes qui sous-titrent une robe en coton, un manchon ou un soulier plongent le public dans un temps révolu ou une intimité contemporaine, lui révèlent des mots (« anticomanie », « lophophore »). Et il repart de là en sachant ce qu’est un « en-cas » qui ne se mange pas, repu de bonnes sensations, notamment celle d’avoir appris quelque chose. Le Monde.fr, A Galliera, les vêtements ont une âme

Images d'illustration du mot « anticomanie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « anticomanie »

Langue Traduction
Anglais anti-mania
Espagnol anti-manía
Italien anti-mania
Allemand anti-manie
Chinois 反躁狂症
Arabe مكافحة الهوس
Portugais anti-mania
Russe анти-мания
Japonais 反マニア
Basque anti-mania
Corse anti-mania
Source : Google Translate API

Synonymes de « anticomanie »

Source : synonymes de anticomanie sur lebonsynonyme.fr

Anticomanie

Retour au sommaire ➦

Partager