La langue française

Anti-républicain

Définitions du mot « anti-républicain »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTI(-)RÉPUBLICAIN, AINE,(ANTI RÉPUBLICAIN, ANTI-RÉPUBLICAIN) adj. et subst.

POLITIQUE
I.− Adj. Qui est opposé ou contraire à la république, aux républicains, ou à l'esprit républicain :
1. Il [Christophe] parlait au représentant d'un journal conservateur, qui lui prêta sur-le-champ des déclarations antirépublicaines. R. Rolland, Jean-Christophe,Les Amies, 1910, p. 1097.
2. À ma profonde consternation, l'œuvre en poussant a pris un caractère réactionnaire et antirépublicain sur lequel il n'y a plus à se méprendre, ... Claudel, Correspondance[avec A. Gide], 1899-1926, p. 121.
En constr. impers. :
3. Il est antirépublicain, dit le président, de porter des armes dans une réunion d'hommes libres. Et il ordonna de déposer aussitôt les fusils et les piques dans la ci-devant sacristie. A. France, Les Dieux ont Soif,1912, p. 114.
Rem. 1. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle. 2. 1reattest. 1793 (Bull. des amis de la vérité, no9 ds Frey, p. 140 : pantomimes antirépublicaines); dér. de républicain*, préf. anti-*.
II.− Emploi subst. Personne qui est opposée à la république, aux idées républicaines ou à leurs partisans :
4. Chose curieuse que les deux plus grands génies de ce temps, Balzac et Gavarni, aient été des anti-égalitaires et des anti-républicains, les souteneurs de formes différentes du passé. E. et J. de Goncourt, Journal,1859, p. 643.
Rem. 1. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Guérin 1892. 2. Certains dict. mentionnent le subst. dér. antirépublicanisme ,,doctrine ou attitude antirépublicaine`` (cf. Lar. 19e, Quillet 1965).
PRONONC. ET ORTH. : [ɑ ̃tiʀepyblikε ̃], fém. [-kεn]. Passy 1914 transcrit une durée mi-longue pour la 1resyllabe du mot. Les dict. gén. écrivent le mot sans trait d'union (cf. cependant ex. 4).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 8.
BBG. − Dub. Pol. 1962, p. 109, 147, 149.

ANTI(-)RÉPUBLICAIN, AINE,(ANTI RÉPUBLICAIN, ANTI-RÉPUBLICAIN) adj. et subst.

POLITIQUE
I.− Adj. Qui est opposé ou contraire à la république, aux républicains, ou à l'esprit républicain :
1. Il [Christophe] parlait au représentant d'un journal conservateur, qui lui prêta sur-le-champ des déclarations antirépublicaines. R. Rolland, Jean-Christophe,Les Amies, 1910, p. 1097.
2. À ma profonde consternation, l'œuvre en poussant a pris un caractère réactionnaire et antirépublicain sur lequel il n'y a plus à se méprendre, ... Claudel, Correspondance[avec A. Gide], 1899-1926, p. 121.
En constr. impers. :
3. Il est antirépublicain, dit le président, de porter des armes dans une réunion d'hommes libres. Et il ordonna de déposer aussitôt les fusils et les piques dans la ci-devant sacristie. A. France, Les Dieux ont Soif,1912, p. 114.
Rem. 1. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle. 2. 1reattest. 1793 (Bull. des amis de la vérité, no9 ds Frey, p. 140 : pantomimes antirépublicaines); dér. de républicain*, préf. anti-*.
II.− Emploi subst. Personne qui est opposée à la république, aux idées républicaines ou à leurs partisans :
4. Chose curieuse que les deux plus grands génies de ce temps, Balzac et Gavarni, aient été des anti-égalitaires et des anti-républicains, les souteneurs de formes différentes du passé. E. et J. de Goncourt, Journal,1859, p. 643.
Rem. 1. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Guérin 1892. 2. Certains dict. mentionnent le subst. dér. antirépublicanisme ,,doctrine ou attitude antirépublicaine`` (cf. Lar. 19e, Quillet 1965).
PRONONC. ET ORTH. : [ɑ ̃tiʀepyblikε ̃], fém. [-kεn]. Passy 1914 transcrit une durée mi-longue pour la 1resyllabe du mot. Les dict. gén. écrivent le mot sans trait d'union (cf. cependant ex. 4).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 8.
BBG. − Dub. Pol. 1962, p. 109, 147, 149.

Wiktionnaire

Adjectif

anti-républicain \ɑ̃.ti.ʁe.py.bli.kɛ̃\ masculin

  1. Qui est contre la république en tant que système politique.
    • En 1945, Maurras écrira : « Dans une certaine mesure, le fascisme italien, anti-capitaliste, anti-électif, anti-républicain (jusqu’en 1943) offre certains rapports avec nos idées… » — (Ariane Chebel d'Appollonia, L’extrême-droite en France : de Maurras à Le Pen, volume 1, Éditions Complexe, 1998)
    • Par ailleurs, à l’extrême-droite, les déceptions des royalistes de l’Action Française et des anciens ligueurs suscitent le développement d’une association secrète anti-républicaine, connue sous le nom de Cagoule. — (Jean-Claude Guiborel, ',)
  2. Qui est contre une république ou certaines valeurs fondatrices de cette république.

Nom commun

anti-républicain \ɑ̃.ti.ʁe.py.bli.kɛ̃\ masculin (pour une femme on dit : anti-républicaine)

  1. Personne qui professe des opinions anti-républicaines, qui défend des principes anti-républicains.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anti-républicain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anti-républicain ɑ̃tirepyblikɛ̃

Traductions du mot « anti-républicain »

Langue Traduction
Anglais anti-republican
Espagnol antirrepublicano
Italien anti-repubblicano
Allemand anti-republikanisch
Chinois 反共和党
Arabe مناهض للجمهوريين
Portugais anti-republicano
Russe антиреспубликанский
Japonais 反共和党
Basque errepublikaren aurkakoa
Corse antirepublicanu
Source : Google Translate API

Anti-républicain

Retour au sommaire ➦

Partager