La langue française

Anti-français

Définitions du mot « anti-français »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTI(-)FRANÇAIS, AISE,(ANTI FRANÇAIS, ANTI-FRANÇAIS) adj.

Qui est hostile aux intérêts ou aux idéaux de la France et des Français. Parti, préjugé antifrançais :
1. Ce que le grand Arnauld constate en le déplorant, Barrès en fait la base de son éthique. Pour plus d'utilité il a peint comme kantienne et allemande, ou protestante et antifrançaise − et par conséquent haïssable, cette forme de pensée qui est proprement janséniste et plus profondément française au contraire, que la forme de pensée jésuite à laquelle elle s'est toujours opposée. Gide, Feuillets,1918, p. 666.
2. ... étant juifs et se connaissant eux-mêmes, ils savent qu'on peut être juif et ne pas être forcément traître et anti-français, ... Proust, La Prisonnière,1922, p. 42.
Emploi substantivé :
3. 2 décembre journée triste, mais importante. Données positives : 1. Ma femme ne m'aime plus guère, 2. elle est venue ici par un reste d'amitié pour moi, mais elle aurait mieux aimé rester en Allemagne sans moi, 3. elle ne comprend ni ne comprendra ma conduite, 4. elle est allemande et antifrançaise fanatique, et me perdrait si elle venait en France. C'est un bonheur qu'elle n'y soit pas venue. Constant, Journaux intimes,1815, p. 455.
4. Vous me rappelez que j'avais pris l'initiative en mars 1907, dans cette réunion de la salle Wagram, d' « inciter les pères de famille, dans chaque commune, à se grouper pour discuter en commun les intérêts des élèves, pour soutenir le maître dont l'enseignement est salubre et pour entraver l'aliboron, c'est-à-dire l'instituteur malfaisant, l'anti-français ». Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1909-11, p. 291.
Rem. 1. Attesté ds Lar. 19e, Guérin 1892, Lar. encyclop. Suppl. 1968. Seul ce dernier mentionne l'emploi subst. 2. L'ex. 3 fournit la plus anc. attest. ds notre docum. La forme sans trait d'union tend à devenir usuelle. Formé sur français*, préf. anti-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 23.

ANTI(-)FRANÇAIS, AISE,(ANTI FRANÇAIS, ANTI-FRANÇAIS) adj.

Qui est hostile aux intérêts ou aux idéaux de la France et des Français. Parti, préjugé antifrançais :
1. Ce que le grand Arnauld constate en le déplorant, Barrès en fait la base de son éthique. Pour plus d'utilité il a peint comme kantienne et allemande, ou protestante et antifrançaise − et par conséquent haïssable, cette forme de pensée qui est proprement janséniste et plus profondément française au contraire, que la forme de pensée jésuite à laquelle elle s'est toujours opposée. Gide, Feuillets,1918, p. 666.
2. ... étant juifs et se connaissant eux-mêmes, ils savent qu'on peut être juif et ne pas être forcément traître et anti-français, ... Proust, La Prisonnière,1922, p. 42.
Emploi substantivé :
3. 2 décembre journée triste, mais importante. Données positives : 1. Ma femme ne m'aime plus guère, 2. elle est venue ici par un reste d'amitié pour moi, mais elle aurait mieux aimé rester en Allemagne sans moi, 3. elle ne comprend ni ne comprendra ma conduite, 4. elle est allemande et antifrançaise fanatique, et me perdrait si elle venait en France. C'est un bonheur qu'elle n'y soit pas venue. Constant, Journaux intimes,1815, p. 455.
4. Vous me rappelez que j'avais pris l'initiative en mars 1907, dans cette réunion de la salle Wagram, d' « inciter les pères de famille, dans chaque commune, à se grouper pour discuter en commun les intérêts des élèves, pour soutenir le maître dont l'enseignement est salubre et pour entraver l'aliboron, c'est-à-dire l'instituteur malfaisant, l'anti-français ». Barrès, Mes cahiers,t. 8, 1909-11, p. 291.
Rem. 1. Attesté ds Lar. 19e, Guérin 1892, Lar. encyclop. Suppl. 1968. Seul ce dernier mentionne l'emploi subst. 2. L'ex. 3 fournit la plus anc. attest. ds notre docum. La forme sans trait d'union tend à devenir usuelle. Formé sur français*, préf. anti-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 23.

Wiktionnaire

Adjectif

anti-français \ɑ̃.ti.fʁɑ̃.sɛ\

  1. Variante de antifrançais.

Note d’usage : On peut écrire indifféremment anti-français ou antifrançais comme le démontre l’usage depuis plusieurs siècles. Cependant la réforme de l’orthographe de 1990 encourage à supprimer le trait d’union par souci de simplification.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anti-français »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anti-français ɑ̃tifrɑ̃sɛ

Traductions du mot « anti-français »

Langue Traduction
Anglais anti-french
Espagnol anti-francés
Italien anti-francese
Allemand anti-französisch
Chinois 抗法国
Arabe ضد الفرنسيين
Portugais anti-francês
Russe антифранцузский
Japonais 反フランス
Basque anti-frantsesa
Corse anti-francese
Source : Google Translate API

Anti-français

Retour au sommaire ➦

Partager