La langue française

Anthyllide

Sommaire

  • Définitions du mot anthyllide
  • Étymologie de « anthyllide »
  • Phonétique de « anthyllide »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anthyllide »
  • Citations contenant le mot « anthyllide »
  • Traductions du mot « anthyllide »

Définitions du mot « anthyllide »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTHYLLE, ANTHYLLIS, ANTHYLLIDE, subst. fém.

BOT. Plante herbacée dicotylédone qui pousse généralement dans les rocailles calcaires et dont une espèce, l'anthyllis vulneraria ou trèfle jaune, est cultivée comme plante fourragère. Synon. polycarpon(cf. L. Plantefol, Cours de bot. et de biol. végétale, t. 2, 1931, p. 379) :
En courant au fond d'un chemin creux, Pécopin se pencha et arracha de la berge une poignée d'herbes. À la lueur de la lune il examina ces plantes et reconnut avec angoisse l'anthylle vulnéraire des Cévennes, la véronique filiforme et la férule commune dont les feuilles hideuses se terminent par des griffes. Hugo, Le Rhin,1842, p. 211.
Rem. Littré et Guérin 1892 font une différence entre anthyllide (masc. ds Littré) et anthyllis, considérant le 1ercomme un terme d'hortic. ,,joli arbrisseau connu sous les noms de barbe de Jupiter, arbuste argenté`` et le 2ecomme un terme de bot. ,,trèfle jaune des sables``.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. − Harrap's 1963 transcrit : ɑ ̃tillid avec [ll] géminées; Pt Rob. : ɑ ̃ti(l)lis ou ɑ ̃ti(l)id avec possibilité ou non d'une prononc. par [ll]. 2. Forme graph.Rob. et Pt Rob. (cf. supra) écrivent : anthyllis ou anthyllide; Lar. encyclop. donne uniquement la forme anthyllis. 3. Hist.Land. 1834 : anthyllide (cf. aussi Ac. Compl. 1842 et Lar. 19equi introduit anthyllis dans son suppl.) qu'il transcrit : an-til-lide ([ll] géminées). DG : anthyllis et anthyllide, transcrits respectivement : an-tĭl'-lĭs et an-tĭl'-lid'. Littré réserve une entrée distincte à chacune de ces 2 formes (cf. aussi Besch. 1845 et Nouv. Lar. ill.); il note [ll] pour l'une et l'autre.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1556 anthyllis (Rich. Le Blanc, De la subtilité, fo3 rod'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 115 : Une herbe anthyllis, dite oreille de souris); 1751 id. (Encyclop. t. 1 : Il y a deux especes d'anthyllis; l'une croît en Candie et en Sicile [...] L'autre se trouve dans les pâturages, et fleurit en Mai); 1788 anthyllide (Ch. Linné, Philos. bot., trad. du lat. par F. A. Quesné, Paris, Cailleau; Rouen, Leboucher, p. 105 : L'Anthyllide des bois à Fleur pleine). Empr. au lat. anthyllis « sorte d'ivette » (Pline, Nat., 26, 84 ds TLL s.v., 165, 53) et anthyllium « sortes de fleurs comprenant deux espèces, l'une semblable à l'ivette, l'autre semblable à la lentille » (Id., Ibid., 21, 103, ibid., 165, 57). Les formes lat. sont elles-mêmes empr. aux formes gr. α ̓ ν θ υ λ λ ι ́ ς « cresse, plante marine » et α ̓ ν θ υ ́ λ λ ι ο ν « petite fleur », attestées ds Dioscoride (Bailly), ces deux formes ayant interféré et désigné chacune les deux espèces de plantes (cf. André Bot.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Bouillet 1859. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mots rares 1965. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

anthyllide \ɑ̃.til.lid\ masculin

  1. (Classification phylogénétique) (Botanique) Genre de la famille des fabacées (Fabaceae) ou légumineuses.
    • On sème l’anthyllide au printemps dans une céréale de mars, à raison de 15 à 20 kilogrammes de graines par hectare. — (Gustave Heuzé, Les plantes fourragères: Volume 2, 1892)
    • On distingue les anthyllides par leur calice renflé, à cinq dents; dix étamines réunies par leur base; une gousse petite, renfermée dans le calice, à une ou deux semences. — (Jean-Louis Marie Poiret, Histoire philosophique, littéraire, économique des plantes de l’Europe, Volume 7, 1829)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTHYLLIDE (an-til-li-d') s. m.
  • Terme d'horticulture. Joli arbrisseau connu sous les noms de barbe de Jupiter, arbuste argenté.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anthyllide »

Ἀνθυλλίς.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin anthyllis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anthyllide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anthyllide ɑ̃tilid

Évolution historique de l’usage du mot « anthyllide »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anthyllide »

  • L’anthyllide vulnéraire (Anthyllis vulneraria) appelé également trèfle jaune ou thé des Alpes, appartient à la famille des Fabacées. Ses feuilles ont été employées comme ersatz du thé comme le suggère son nom vernaculaire et cette discrète légumineuse a été remarquée pour ses bienfaits dans le traitement des toux persistantes, en plus de ses capacités à cicatriser les tissus. Binette & Jardin, L’anthyllide vulnéraire, aux vertus cicatrisantes : bienfaits et atout santé
  • Les lèvres desséchées craquent pour ce soin bio à base d’anthyllide, de callendula et de millepertuis. Ces plantes cicatrisantes s’associent de concert avec des huiles végétales nourrissantes qui prennent soin de la peau délicate de la bouche. Le petit plus : la poudre de soie pour l’éclat, la douceur et l’élasticité de la peau. Vogue Paris, Les 5 meilleurs baumes pour des lèvres toutes douces cet été | Vogue Paris
  • Ce fromage d’alpage doit tout à la diversité de la flore du Pays-d’Enhaut : alchémille, plantain des Alpes, anthyllide, flouve odorante, pissenlit, trèfle brun, gentiane… Contrairement au gruyère, produit dans les cantons de Fribourg, Vaud, Neuchâtel et Jura, l’étivaz ne peut donc être fabriqué qu’à Etivaz l’été. Il se distingue par sa richesse, son gras, ses parfums d’herbe fraîche et son goût légèrement fumé. , L’Etivaz, le fromage roi des alpages
  • Composée de calendula, de camomille, de millepertuis, d’anthyllide et d’amande, la crème purifiante pour le visage revitalise et clarifie le teint tout en purifiant et traitant la peau en douceur. C’est un soin quotidien qui peut être utilisé matin et soir. FemininBio, Sélection de nettoyants visage pour peaux mixtes et véganes - FemininBio
  • Comme l’explique Fanny Lefort, animatrice de cette réserve : « On protège ici un quart de la flore de Bourgogne ; on a des raretés comme l’ anthyllide des montagnes. qui n’existe pas plus au Nord ! On a aussi une plante endémique : la lunetière de Dijon (voir encadré). Plusieurs couples de faucons pèlerins nichent dans la combe… ». Pour fêter ses dix ans, qui sont ceux aussi de la communauté de communes de Gevrey-Chambertin qui la gère (avec l’Office ­national des forêts, gestionnaire associé), une série d’événements sont organisés (voir par ailleurs). Celle-ci se poursuivra le 24 mai par la fête de la Nature , avec le centre social. Une animation sera réalisée sur le thème des plantes messicoles, liées aux moissons… Le 21 juin, la dissémination des graines sera abordée avec le Conservatoire des espaces naturels bourguignons… Depuis la création de cette réserve, 4 700 personnes ont été sensibilisées lors d’animations diverses ! En décembre, une exposition sera présentée sur les personnalités ayant fondé la ­réserve, en particulier le botaniste Alain Chifflot, et Jean Roland, l’ancien directeur de Réserve naturelle de France… Aujourd’hui, le ­conservateur de la réserve de la combe Lavaux, c’est Laurent Servière, chargé de l’écriture du plan de gestion. À ses côtés, le garde technicien Thomas Morant fait respecter la réglementation. Quelques PV ont déjà été dressés pour sanctionner les visiteurs ne respectant pas les interdictions, par exemple de circulation motorisée… , Gevrey-Chambertin | Gevrey-Chambertin : Combe Lavaux, 10 ans déjà
  • La scille d’Espagne, l’orchis élancé, la renoncule de Grenade (endémique) longent les cours d’eau. Et les coussins de xérophytes épineux, aux belles couleurs au printemps, sont caractéristiques des pentes plus sèches de la haute montagne : buplèvre épineux, cytise épineux, alysson épineux, sabline piquante, érinacée anthyllide, astragale piquante. Dans les falaises, accrochées aux rochers, deux endémiques remarquables : l’aliela à feuilles plates et l’aliela « Balii » , ainsi que la joubarbe de l’Atlas ou le narcisse rupicole (en fin d’hiver). Tela Botanica, Entre botanique et randonnée : les sommets de l’Oukaïmeden – Tela Botanica

Traductions du mot « anthyllide »

Langue Traduction
Anglais anthyllid
Espagnol antilido
Italien anthyllid
Allemand anthyllid
Chinois
Arabe أنثيليد
Portugais antilídeo
Russe anthyllid
Japonais アンシリド
Basque anthyllid
Corse antilidì
Source : Google Translate API
Partager