La langue française

Anonymité

Sommaire

  • Définitions du mot anonymité
  • Étymologie de « anonymité »
  • Phonétique de « anonymité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anonymité »
  • Citations contenant le mot « anonymité »
  • Traductions du mot « anonymité »

Définitions du mot anonymité

Trésor de la Langue Française informatisé

Anonymité, subst. fém.Synon. vieilli de anonymat;1reattest. 1782 (Mirabeau, Des Prisons d'état, Hambourg, p. 98) : ,,Je ne me nomme point, parce que cette franchise est aussi peu nécessaire qu'elle serait imprudente : mais l'homme que je livre à l'indignation de ses concitoyens me reconnaîtra infailliblement. J'ai prodigué à toutes les pages ce qui peut me déceler à ses yeux (...). Après ce défi formel je crois être justifié de l'anonymité ...``; attesté ds Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Quillet 1965.

Wiktionnaire

Nom commun

anonymité \a.nɔ.ni.mi.te\ féminin

  1. Anonymat.
    • Une discussion animée s'est déroulée concernant l'anonymité dans les forums publics. Certains sont d'avis qu'elle encourage l'expression libre.
    • L’anonymité fut le motif ou le prétexte pour lequel les acheteurs belges se sont vus déboutés de leur demande. — (J. Ludvigh, Qui payera les dettes de l’Autriche, 1861)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « anonymité »

(Siècle à préciser) De anonyme avec le suffixe -ité. Donné comme vieilli par le TLFi [1], il semble connaitre une seconde jeunesse sous l'influence de l'anglais anonymity.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anonymité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anonymité anɔ̃imite

Évolution historique de l’usage du mot « anonymité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anonymité »

  • Actuellement en phase bêta, l’application présente plusieurs atouts. L’anonymité est garantie, contrairement à la quasi-majorité des réseaux sociaux sur le marché, ce qui pourrait inciter plus de gens à utiliser les services de l’application. De plus, l’application présente l’avantage d’être dynamique, avec un contenu qui change à chaque déplacement selon la nature de l’endroit actuel. Enfin, cette application, qui mise plutôt sur les réseaux de proximité, constitue une évolution logique de la démocratisation de l’usage du mobile sur un marché encore mal exploité, tant sur le plan humain que commercial. Restreindre les vues et les publications à un périmètre réduit peut redonner une deuxième vie aux espaces informels que sont les quartiers et booster ainsi les échanges humains. La vision offerte par une telle application pourrait, d’ailleurs, constituer un boost pour d’autres projets et applications qui impacteraient encore plus les utilisateurs appartenant à un même périmètre géographique réduit, tels que les petits commerces, les services à domiciles ou encore les aides fournies. La récente pandémie de Covid-19 a montré les limites actuelles et les difficultés auxquelles sont livrés les différents acteurs locaux, et cette application peut constituer un levier de développement pour ceux-ci. THD - Tunisie Haut Debit, Dipla, un projet de réseau social de proximité | | THD - Tunisie Haut Debit
  • Cette nouvelle loi de Éric Ciotti qui va donner un passe-droit aux policiers de violenter les gens en toute impunité et anonymité, sachent que sans preuves (vidéos), la parole d'un policier prévoit sur celle d'une victime des violences policières, une victime se trouvent devant un tribunal "d'inquisition", comparution immédiate et présumé coupable, sans pouvoir préparer sa défense, l'accusé n’a plus les moyens de se défendre. Ce nouveau dispositif législatif, loi n°2992 proposé par le député Éric Ciotti, est complèté par la loi AVIA, ou la loi du CRIF, la loi interdisant un sentiment, le sentiment de la haine ! AgoraVox, Nouvelle proposition de loi visant à rendre non identifiables les forces de l'ordre lors de la diffusion d'images dans l'espace médiatique - AgoraVox le média citoyen
  • L'avènement d'internet est à double tranchant. Le web a donné la possibilité au monde entier, pour peu qu'on ait accès à un téléphone ou un ordinateur, d'être connecté au reste du monde, d'être au courant des dernières actualités, et surtout de pouvoir s'exprimer librement. Une réalité un brin plus nuancée dans certains pays (bonjour la Chine) où la liberté d'expression sur internet est très limitée, et l'accès aux réseaux sociaux interdit. Mais en donnant la possibilité à tout le monde de donner son opinion, les réseaux sociaux ont peut-être fait une erreur : créer l'anonymité la plus parfaite pour celui qui la souhaite. Ainsi, des millions de personnes peuvent chaque jour donner le pire des opinions possibles partout où cela leur chante, sans jamais risquer une sanction pour leurs propos, même si ils sont à caractère racistes, antisémites ou incitant à la haine. Une situation régulièrement dénoncée par bon nombre d'associations et de personnages publics, comme Eric Dupond-Moretti hier soir. Non Stop Zapping, 20H30 le dimanche : Eric Dupond-Moretti dézingue les réseaux sociaux (vidéo) | Non Stop Zapping
  • Ceci est évidemment assez problématique pour la Chine, un pays gardant un contrôle très autoritaire de sa population. En effet, les cryptomonnaies permettent une certaine anonymité qui ne colle pas avec les valeurs du gouvernement chinois. TheCoinTribune, La crypto officielle chinoise poursuit son développement en secret – TheCoinTribune
  • Il y a aussi d’autres motifs. Dans sa contribution, Melinda Weir donne la version de Nadim Kyriakos-Saad. Pour ce conseiller général adjoint du FMI et expert de la lutte contre le blanchiment d’argent, «l’économie souterraine, informelle ou criminelle, contribue certainement à l’attrait des grosses coupures.» Mais, ajoute-t-il, il serait faux d’assimiler systématiquement l’argent liquide à la corruption: «Il y a un désir latent de respect de la vie privée et d’anonymité qui peut être tout à fait légitime.» Bilan, Le billet de 100 dollars a le vent en poupe - Bilan
  • La partie (2) correspondrait à une monnaie digitale où tous les comptes et toutes les transactions seraient situés dans les systèmes d’information de la banque centrale, ce qui soulève des questions car les banques centrales n’ont jamais eu pour rôle de gérer les comptes bancaires des particuliers. L’efficacité opérationnelle d’une banque centrale serait-elle la même que celle de dizaines de banques commerciales ? Le suivi des transactions illégales et frauduleuses serait certes facilité grâce à la digitalisation et la centralisation, mais c’est un aspect qui est habituellement géré par les banques commerciales ; la banque centrale y arriverait-elle ? Quid de l’anonymité des transactions vis-à-vis de la banque centrale ? Est-ce que ce dispositif ne créerait-il pas une concurrence avec les banques de détail ? Est-ce que les banques centrales ont vraiment vocation à gérer les transactions de tous les citoyens, et est-ce que les citoyens veulent que toutes leurs transactions bancaires soient gérées par l’État ? , Les CBDC, la solution blockchain des États face à la menace des monnaies privées | Finance & Strategy
  • L'entreprise n'a pas non plus accès aux données transmises et n'a besoin d'aucune information sur l'utilisateur : l'anonymité est la règle. En outre, le destinataire également est protégé : ses données de contact sont complètement anonymisées avant l'envoi. Une déchiqueteuse fait également partie des fonctions : elle permet de supprimer définitivement des données de votre appareil de sorte qu'une récupération est impossible. AndroidPIT, Application Wickr : protégez vos messages de la NSA ! | AndroidPIT

Traductions du mot « anonymité »

Langue Traduction
Anglais anonymity
Espagnol anonimato
Italien anonimato
Source : Google Translate API
Partager