La langue française

Anonymisation

Sommaire

  • Définitions du mot anonymisation
  • Étymologie de « anonymisation »
  • Phonétique de « anonymisation »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anonymisation »
  • Citations contenant le mot « anonymisation »
  • Traductions du mot « anonymisation »

Définitions du mot « anonymisation »

Wiktionnaire

Nom commun

anonymisation \a.nɔ.ni.mi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Fait de rendre anonyme.
    • L’intérêt en tout cas de l’algorithme mis au point par les chercheurs, est de permettre d’aller plus loin qu’une fausse anonymisation des données et de montrer que la science prend le problème au sérieux. — (LeMonde.fr)
    • A l’occasion de la journée Sécurité des Systèmes d'Information organisée par l’OSSIR sur le thème « Anonymat, vie privée et gestion d’identité », l'AFCDP publie le premier référentiel des outils d’anonymisation. — (securityvibes.com)

Nom commun

anonymisation \Prononciation ?\ (Royaume-Uni)

  1. Fait de rendre anonyme, anonymisation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « anonymisation »

 Dérivé de anonymiser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Composé de anonymise#en, anonymise, -ation#en et -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anonymisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anonymisation anɔ̃imisasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « anonymisation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anonymisation »

  • La Cnil est récemment revenue sur ces questions d'anonymisation dans un article de synthèse sur son site, intitulé "L’anonymisation de données personnelles", le 19 mai dernier. , La Cnil et l'anonymisation des données - Les Infostratèges
  • Auparavant réservée aux dossiers d’antiterrorisme, l’anonymisation des forces de l’ordre dans les procédures judiciaires liées aux manifestant·e·s serait donc devenue monnaie courante à Rennes ? Clairement, selon Maître Nicolas Prigent. La pratique s’est généralisée dans la capitale bretonne depuis le début de l’année où une autorisation est donnée à chaque nouvelle manifestation. La notion de « mouvements de contestation violents » (NDLR, notion qui n’a vraiment pas de sens juridique) est alors évoquée. « Rennes, la Rouge » ne faillit pas à sa réputation. « Tout ceci m’amène à penser qu’il existe une défiance claire de l’autorité policière envers le mouvement social dans sa globalité, poursuit l’avocat. Il n’y a plus de distinction entre des groupes violents appelés communément « Black Blocs » et la personne lambda qui vient exprimer son mécontentement dans la rue. » Alter1fo, L’anonymisation des policiers à Rennes : « C’est clairement un détournement de l’esprit de la loi… » – Alter1fo
  • Le processus, entièrement automatisé, est réalisé localement sur l’appareil et permet même pousser l’anonymisation de la vidéo jusqu’à déformer la voix et supprimer les métadonnées. Une aubaine pour permettre à n’importe quelle personne sans connaissance particulière en édition vidéo de partager du contenu en ligne sans violer le droit à l’image des personnes filmées. 01net, Comment filmer une vidéo anonymisée sur iPhone ?
  • Plus encore, le traitement d’anonymisation peut se faire en temps réel. Les fichiers bruts n’existent donc sous cette forme que durant un bref moment. Il n’y a donc pas de risques que les photos et vidéos qui n’ont pas eu le temps d’être floutées via Photoshop ou autre soient exploitées si le téléphone tombe entre de mauvaises mains ou est confisqué par une autorité. Geeko, Une app dotée d’une IA pour anonymiser les individus sur des photos et vidéos - Geeko
  • Tribune. Régulièrement, le débat sur les statistiques ethniques refait surface sur un mode manichéen. Certes, il est interdit de traiter des données individuelles faisant apparaître des appartenances ethniques, « raciales », religieuses, syndicales, politiques, etc., ainsi que des états de santé ou des orientations sexuelles. Mais comment expliquer que quantité d’enquêtes soient menées sur ces thèmes par la statistique publique, les chercheurs ou les sondeurs ? C’est que la loi assortit le principe d’une dizaine de dérogations. La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) les accorde en considérant la finalité de l’opération, le consentement des personnes, l’anonymisation des données et leur protection. Ces dérogations bénéficient aux enquêtes menées à des fins de connaissance, quasi jamais aux fichiers de gestion qui règlent le sort des personnes (salariés, locataires, élèves, etc.). Le Monde.fr, « Cessons d’opposer les principes républicains à la statistique ethnique »
  • Plus intéressante est l’approche d’Arcad Software. Fondamentalement, les mêmes principes de base sont adoptés, à savoir triturer de la donnée pour la rendre anonyme. Mais, première différence, l’outil est totalement agnostique et fonctionne a priori avec tous les moteurs SGBD. Deuxième différence, même si, comme dans la solution Oracle, une plateforme d’administration centralisée permet de construire les processus d’anonymisation, il existe un moteur de simulation pour visualiser le résultat potentiel : pour des algorithmes d’anonymisation simple, on ne voit pas l’utilité, mais dès que cela se complique, c’est bien de pouvoir visualiser le résultat avant de filer toute la base RH à l’éditeur. À noter que le produit fonctionne sur la base d’une création de DB bis : contrairement au concept de vue, il ne peut pas fonctionner « à la volée » pour tout type de SGBD ; c’est le prix de l’agnosticisme. Troisième différence, et elle est de taille, le produit propose une bibliothèque d’API pour les classiques tels les numéros de sécu, de CB, d’immatriculation de véhicules, etc. Bref, un gros toolkit bien utile et qui peut couvrir un bon paquet d’usages, d’autant que la solution met à disposition des outils de scripting qui permettent de construire ses propres algorithmes internes spécifiques au métier. La plupart des besoins d’anonymisation sont couverts, sauf des cas très précis qui relèvent essentiellement de la recherche ou de besoins très spécifiques, voir plus loin. , Anonymisation : comparatif de trois outils (partie I)
  • Le RGPD définit des contraintes qui limitent, et parfois empêchent, l’exploitation des données. L’anonymisation est la seule méthode permettant une exploitation sans risque de sanctions car elle enlève le caractère personnel aux données. Mais quelques précautions s’imposent ! Techniques de l'Ingénieur, Anonymisation des données, une nécessité à l’ère du RGPD | Techniques de l'Ingénieur

Traductions du mot « anonymisation »

Langue Traduction
Anglais anonymization
Espagnol anonimización
Italien anonimizzazione
Allemand anonymisierung
Portugais anonimato
Source : Google Translate API
Partager