La langue française

Anguillulose

Sommaire

  • Définitions du mot anguillulose
  • Phonétique de « anguillulose »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anguillulose »
  • Citations contenant le mot « anguillulose »
  • Traductions du mot « anguillulose »

Définitions du mot « anguillulose »

Wiktionnaire

Nom commun

anguillulose \ɑ̃.ɡi.ly.loz\

  1. Parasitose humaine provoquée par un nématode (ver rond) minuscule, Strongyloides stercoralis (ou anguillule) dont les femelles parthénogénétiques parasites, profondément fixées dans la muqueuse duodénale, déterminent la maladie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anguillulose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anguillulose ɑ̃gilylɔs

Évolution historique de l’usage du mot « anguillulose »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anguillulose »

  • Dans le cadre de l’article L. 162-1-7 du code de la sécurité sociale, la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a sollicité l’avis de la HAS sur la révision de la Nomenclature des actes de biologie médicale (NABM) concernant le diagnostic biologique de plus de 20 infections en parasitologie et en mycologie. La HAS publie en cette fin avril, un argumentaire traitant des actes relatifs au diagnostic de la strongyloïdose (anguillulose). , EDP Biologie - La référence professionnelle du monde la Biologie Médicale
  • L’origine de ses étranges symptômes diagnostiquée, Ben Taylor fut traité à Londres, dans un établissement spécialisé en maladies tropicales. On lui découvrit alors deux autres infections, une ankylostomose et une anguillulose, deux maladies dues également à des vers nématodes, installés dans l’intestin. Pourlascience.fr, Vous prendrez bien un ver à l’œil ? | Pour la Science
  • Parasitoses intestinales chez l'enfant Parasitoses intestinales autochtones (oxyurose, ascaridose, giardiase, taeniase, tricocéphalose, distomatose à grande douve), parasitose intestinale d'enfants ayant vécu ou voyagé dans les régions d'endémie connue (amibiase, bilharziose, ankylostomiase, anguillulose). Objectifs : Décrire le cycle et les manifestations cliniques et biologiques et donner les médicaments utilisés et leur posologie dans le traitement : de l'oxyurose, de l'ascaridiose, du taenia. de la lambliase. Institut Mère-Enfant, annexe pédiatrique, Rennes - avril 1999. , Le ténia
  • voila le produit, cent fois moins que ceux qui sont mis en avant par ce c omité de pitres-scientifiques ! Il s'appelle Ivermectine et.........L’ivermectine, capable d'inactiver le coronavirus en 48 heures Commercialisée en France sous l’appellation Stromectol, l’ivermectine est utilisée depuis des décennies contre les infections parasitaires humaines, telles que la gale, la filariose, l’anguillulose ou encore certaines rosacées (pour ne citer qu’elles). Cette molécule a également été introduite dans l’usage vétérinaire dans les années 1970. Selon un rapport publié en ligne, dans la revue Antiviral Research, le médicament a rapidement empêché la réplication du SARS-CoV-2 en laboratoire (in-vitro). Si sa version définitive n’est pas encore disponible, l'étude australienne a tout de même été relue par un comité d’experts et acceptée pour publication. Une "réduction significative" du virus dès le premier jour Les chercheurs de Melbourne (Australie) ont infecté des cellules avec le nouveau coronavirus, puis les ont exposées au médicament. “Nous avons montré qu'une seule dose d'ivermectine pouvait tuer(pour un virus, on devrait plutôt dire “inactiver”, ndlr) le Covid-19 dans une boîte de pétri en 48 heures, ce qui suggère une puissante activité antivirale”, explique le Dr David Andrew Jans, co-auteur de l'étude et professeur de biochimie et de biologie moléculaire, à nos confrères du DailyMail, le 3 avril 2020. Plus encore, “il y a eu une réduction vraiment significative" du virus au bout de seulement 24 heures, ajoute le Dr Kylie Wagstaff, responsable de l’étude et chercheuse au sein du Biomedicine Discovery Institute, dans un communiqué. Des tests complémentaires restent néanmoins nécessaires pour savoir si ces résultats peuvent être répliqués chez l’homme, et à quel dosage. Cette molécule décuple l’efficacité du système immunitaire "Nous pensons que l’ivermectine fonctionne principalement en ciblant une molécule clé de nos cellules qui, selon nous, aide le virus à proliférer”, rapporte le Pr Jans. “En arrêtant ce processus, le virus se réplique plus lentement. Notre système immunitaire a donc une meilleure chance de développer une réponse antivirale et d’éliminer le virus”..........L’ivermectine, capable d'inactiver le coronavirus en 48 heures Commercialisée en France sous l’appellation Stromectol, l’ivermectine est utilisée depuis des décennies contre les infections parasitaires humaines, telles que la gale, la filariose, l’anguillulose ou encore certaines rosacées (pour ne citer qu’elles). Cette molécule a également été introduite dans l’usage vétérinaire dans les années 1970. Selon un rapport publié en ligne, dans la revue Antiviral Research, le médicament a rapidement empêché la réplication du SARS-CoV-2 en laboratoire (in-vitro). Si sa version définitive n’est pas encore disponible, l'étude australienne a tout de même été relue par un comité d’experts et acceptée pour publication. Une "réduction significative" du virus dès le premier jour Les chercheurs de Melbourne (Australie) ont infecté des cellules avec le nouveau coronavirus, puis les ont exposées au médicament. “Nous avons montré qu'une seule dose d'ivermectine pouvait tuer(pour un virus, on devrait plutôt dire “inactiver”, ndlr) le Covid-19 dans une boîte de pétri en 48 heures, ce qui suggère une puissante activité antivirale”, explique le Dr David Andrew Jans, co-auteur de l'étude et professeur de biochimie et de biologie moléculaire, à nos confrères du DailyMail, le 3 avril 2020. Plus encore, “il y a eu une réduction vraiment significative" du virus au bout de seulement 24 heures, ajoute le Dr Kylie Wagstaff, responsable de l’étude et chercheuse au sein du Biomedicine Discovery Institute, dans un communiqué. Des tests complémentaires restent néanmoins nécessaires pour savoir si ces résultats peuvent être répliqués chez l’homme, et à quel dosage. Cette molécule décuple l’efficacité du système immunitaire "Nous pensons que l’ivermectine fonctionne principalement en ciblant une molécule clé de nos cellules qui, selon nous, aide le virus à proliférer”, rapporte le Pr Jans. “En arrêtant ce processus, le virus se réplique plus lentement. Notre système immunitaire a donc une meilleure chance de développer une réponse antivirale et d’éliminer le virus”.L’ivermectine, capable d'inactiver le coronavirus en 48 heures Commercialisée en France sous l’appellation Stromectol, l’ivermectine est utilisée depuis des décennies contre les infections parasitaires humaines, telles que la gale, la filariose, l’anguillulose ou encore certaines rosacées (pour ne citer qu’elles). Cette molécule a également été introduite dans l’usage vétérinaire dans les années 1970. Selon un rapport publié en ligne, dans la revue Antiviral Research, le médicament a rapidement empêché la réplication du SARS-CoV-2 en laboratoire (in-vitro). Si sa version définitive n’est pas encore disponible, l'étude australienne a tout de même été relue par un comité d’experts et acceptée pour publication. Une "réduction significative" du virus dès le premier jour Les chercheurs de Melbourne (Australie) ont infecté des cellules avec le nouveau coronavirus, puis les ont exposées au médicament. “Nous avons montré qu'une seule dose d'ivermectine pouvait tuer(pour un virus, on devrait plutôt dire “inactiver”, ndlr) le Covid-19 dans une boîte de pétri en 48 heures, ce qui suggère une puissante activité antivirale”, explique le Dr David Andrew Jans, co-auteur de l'étude et professeur de biochimie et de biologie moléculaire, à nos confrères du DailyMail, le 3 avril 2020. Plus encore, “il y a eu une réduction vraiment significative" du virus au bout de seulement 24 heures, ajoute le Dr Kylie Wagstaff, responsable de l’étude et chercheuse au sein du Biomedicine Discovery Institute, dans un communiqué. Des tests complémentaires restent néanmoins nécessaires pour savoir si ces résultats peuvent être répliqués chez l’homme, et à quel dosage. Cette molécule décuple l’efficacité du système immunitaire "Nous pensons que l’ivermectine fonctionne principalement en ciblant une molécule clé de nos cellules qui, selon nous, aide le virus à proliférer”, rapporte le Pr Jans. “En arrêtant ce processus, le virus se réplique plus lentement. Notre système immunitaire a donc une meilleure chance de développer une réponse antivirale et d’éliminer le virus”... L'Obs, Les Etats-Unis annoncent que le remdesivir agit contre le Covid-19

Traductions du mot « anguillulose »

Langue Traduction
Anglais strongyloidiasis
Espagnol estrongiloidiasis
Portugais acerca dos strongyloides
Source : Google Translate API
Partager