La langue française

Angkorien

Sommaire

  • Définitions du mot angkorien
  • Étymologie de « angkorien »
  • Phonétique de « angkorien »
  • Évolution historique de l’usage du mot « angkorien »
  • Citations contenant le mot « angkorien »
  • Traductions du mot « angkorien »

Définitions du mot « angkorien »

Wiktionnaire

Adjectif

angkorien \ɑ̃ɡ.kɔ.ʁjɛ̃\

  1. Qui concerne Angkor.
    • Il apparaît non seulement comme le premier « roi suprême » à régner à Angkor, mais aussi et surtout comme le créateur de la royauté angkorienne, des ses titres (…). — (C. Pottier et al., Angkor, genèse d’une mégalopole, Pour la science n°435, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « angkorien »

De Angkor, ville antique du Cambodge, avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « angkorien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
angkorien ɑ̃gkɔrjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « angkorien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « angkorien »

  • Ce qui nous fascine nous, ce sont les troublantes similitudes qui rapprochent le déclin de l’empire angkorien de l’époque que nous vivons en Occident : transformation économique, perte de leadership, événements climatiques extraordinaires, artificialisation massive du milieu. Dans cette épisode, c’est la mémoire d’Angkor qui parle, ou plutôt notre interprétation de cette mémoire. POSITIVR, VIDÉO. Cambodge : découvrez l'histoire de l'effondrement de la cité d'Angkor
  • Bouddha protégé par le naga Cambodge, province de Preah Vihear, temple de Bakan (Preah Khan de Kompong Svay), art khmer angkorien, style d’Angkor Vat, 1re moitié du XIIe siècle grès, musée Guimet Connaissance des Arts, La vie du Bouddha en 5 œuvres | Connaissance des Arts
  • Les ruines du temple angkorien de Phnom Chisor se situent - comme leur nom l’indique - sur une colline. Le site se trouve à une cinquantaine de kilomètres au sud du Phnom Penh, en empruntant la nationale 2. Le temple est bâti de sorte à être aligné, via une voie sacrée, à deux autres autres temples bâtis en contrebas, l'un laissé à la nature, et l'autre mieux préservé. Un escalier monumental relie la colline à cette route. , Quelles excursions pour une journée en dehors de Phnom Penh ? | lepetitjournal.com
  • Chemin faisant, nous voici dans l'extrême Nord de l'Issan Vientiane n'est qu'à 83 km !-, à Udon Thani, une ville riche en temples délirants qui commande l'accès à Ban Chiang, site classé à l'UNESCO : il y a plus de 4 000 ans, les gens d'ici peignaient leurs poteries de belles volutes rouges, et la tradition est restée. Une incursion jusqu'à Sakon Nakhon permet d'admirer le Phra That Nara Cheng Weng, belle tour angkorienne dont les linteaux sont sculptés d'arbres magnifiques et de scènes de genre, toujours mythologiques. Bâti au temps de Louis XIV, le temple laotien de Phra That Choeng Chum est lui aussi un pur bijou: à la fois sobre et somptueux, ce sanctuaire abritant une relique du Bouddha est l'objet d'incroyables dévotions. La journée se termine en voguant sur le Mékong, fleuve cher à Marguerite Duras, parmi les jacinthes d'eau et les pirogues des pêcheurs -qui sont souvent des Vietnamiens d'origine ! Ho Chi Minh a même vécu là, durant ses années d'exil, une réplique de sa maison se visite à Ban Na Chok, beau village fréquenté aussi pour sa cuisine vietnamienne.  LExpress.fr, Thaïlande inédite - L'Express
  • L'art et l'innovation moderne ont marqué l'apogée de l'Empire angkorien. Alors que Paris comptait, au XIIIème siècle, à peine cent milles habitants, la vile d'Angkor abritait sept cent mille personnes et disposait d'un gigantesque réseau hydraulique, nécessitant une gestion draconienne et complexe. La réalisation de barays (lacs artificiels) transforme la plaine en un prospère et second grenier à riz. , CAMBODGE - RÉCIT : Angkor Cathédrale de lumière
  • Parmi les sujets traités, le Sosoro Museum dévoile le fonctionnement du système de troc pendant la période angkorienne, explique quels ont été les effets du protectorat français sur l’économie cambodgienne, revenant sur la crise de la piastre indochinoise… Le visiteur découvrira que le riel est une monnaie récente qui fut créée lorsque l’indépendance fut déclarée au Cambodge puis abandonné le temps de la période des Khmers rouges, qui reniaient la monnaie mais avaient pourtant préparé des billets qui n’ont jamais été mis en circulation. , L’économie cambodgienne livre ses secrets au musée Sosoro | lepetitjournal.com
  • C’est le bon plan pour sortir de la cohue touristique qui anime les temples les plus connus. Surnommé la citadelle des femmes, ce sanctuaire hindou dédié à Shiva, possède des sculptures à la finesse exquise. « Banteay Srei est unique, souligne Yavong. Ce nom est en fait inventé postérieurement par celui qui a découvert par hasard ce temple en pleine jungle. Comme le fondateur était un ministre, et non pas un roi, il n’a pas eu le droit de construire un “temple-montagne ”. C’est donc un temple à plat de dimension modeste. La pierre choisie pour cette construction, le grès rose, est rarissime et de très haute qualité. » Un matériau magnifié par le fait que « même maintenant, on ne connaît pas encore où se trouve la carrière d’où il a été extrait ! » Ce temple, remarquablement conservé, est considéré comme le joyau du site d’Angkor et de l’art angkorien. , Culture - Loisirs | Les temples d’Angkor, une richesse inépuisable
  • Sa thèse de doctorat, à l’époque, porte sur le réseau routier angkorien. Et notamment, la route de 100 kilomètres reliant Preah Khan à Angkor, la capitale de l’empire, aujourd’hui située dans la province de Siem Reap. « Des ‘temples étapes’, explique-t-il, furent édifiés d’un côté de la voie par le roi Suryavarman II au début du XIIème siècle, et de l’autre par Jayavarman VII aux XIIème et XIIIème siècles. » Asialyst, Cambodge : la splendeur perdue du temple de Preah Khan - Asialyst
  • Impossible de ne pas s’extasier devant le génie des sculpteurs et architectes du complexe religieux d’Angkor, entre hindouisme (jusqu’au 12e siècle) et bouddhisme. La concentration des temples étoiles que sont Angkor Wat, Angkor Thom ou le Ta Prohm peut néanmoins être trompeuse: l’empire khmer à son apogée a été le plus étendu en Asie du Sud-Est continentale. Des temples de style angkorien et préangkorien sont ainsi disséminés dans toute la province de Siem Reap et le reste du pays. Le Figaro.fr, Voyage parfait au Cambodge: le guide du Figaro
  • Actuel directeur des études de l’EFEO, il a passé quinze ans à ausculter sur le terrain les vestiges angkoriens. Il est secondé par Roland Fletcher, de l’université de Sydney, et Damian Evans, de l’EFEO, qui a réalisé l’empreinte du périmètre urbain au lidar. Ce rayon laser à haute fréquence relève, à travers le couvert forestier, des millions de points en trois dimensions avec une précision de quelques centimètres, laquelle révèle les traces de l’ancien bâti, maisons, temples, pyramides, canaux, digues, réservoirs, etc. Le Monde.fr, L’abandon d’Angkor serait lié à une « crise de l’eau »

Traductions du mot « angkorien »

Langue Traduction
Anglais angkorian
Source : Google Translate API
Partager