La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « androcentrisme »

Androcentrisme

Variantes Singulier Pluriel
Masculin androcentrisme androcentrismes

Définitions de « androcentrisme »

Wiktionnaire

Nom commun - français

androcentrisme \ɑ̃.dʁɔ.sɑ̃.tʁism\ masculin

  1. fait ou tendance à être centré sur l’homme (de sexe masculin).
    • Les féministes américaines, qui s’étaient emparées de la préhistoire dans un but idéologique, ont mis beaucoup d’eau dans leur vin. Mais en dénonçant l’androcentrisme, elles ont ouvert la voie à de nouvelles recherches. — (« Non, la femme de Cro-Magnon n'était pas qu'un objet sexuel... », Le Nouvel Observateur, 6 avril 2014)
    • L’après-midi même du 14 avril 2010, lors du conseil municipal, elle s’en était prise durement au maire comme l’attestent les PV du conseil disponibles sur le site de la mairie de Clamart. «Je défends la place des femmes dans tous les domaines, explique-t-elle aujourd’hui, j’avais dénoncé l’androcentrisme qui n’est pas un parti politique mais la politique de tous les partis…» — (« Une seconde vidéo gênante pour le maire de Clamar », Le Figaro.fr, 26 janvier 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « androcentrisme »

Composé de andro- et centrisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « androcentrisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
androcentrisme ɑ̃drɔsɑ̃trism

Évolution historique de l’usage du mot « androcentrisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « androcentrisme »

  • Est-ce l’avènement d’un cinéma nouveau, un peu plus ouvert à un regard qui ne serait plus exclusivement celui de l’homme blanc ? Les épisodes #MeToo et les protestations du milieu du cinéma contre l’androcentrisme du 7ème art finissent-ils par porter leurs fruits ? Pas si vite, écrit le journaliste de l’Obs : « Soyons honnêtes : la liste des nommés ressemble plus à une sélection du Festival de Sundance (consacré au cinéma indépendant) qu’à un plateau des Oscars digne de ce nom. » L’année 2020 marquée par la pandémie a empêché bien des films de sortir sur grand écran et les productions plus modestes, vues sur des plateformes de streaming, se sont frayé un chemin. Faut-il comprendre que cette diversité si nouvelle s’éclipsera dès que le cinéma, le vrai, le dur, sur grand écran sera débarrassé du covid ? Les Nouvelles NEWS, Oscars 2021 : le covid révélateur d’androcentrisme sur grand écran – Les Nouvelles NEWS
  • Encore faut-il, pour y parvenir, sensibiliser l’ensemble de la société… et ça passe par les médias qui sont très majoritairement peu enclins à se saisir du sujet. Pendant que les chercheuses, journalistes et femmes politiques réfléchissaient à la meilleure façon de lutter contre l’androcentrisme des médias, ceux-ci étaient tout occupés à préparer des articles sur le dernier livre d’Emmanuel Todd, un pamphlet antiféministe fait de déni du patriarcat et d’attaques contre des féministes imaginaires. (Lire ici) Ce qui donne de gros titres comme «Le patriarcat n’a pas disparu en Occident, il n’a jamais existé» (Le Figaro) ou « Le féminisme actuel est une catastrophe pour les milieux populaires » (Le Point) , ou encore  : « Dans un grand nombre de domaines, les femmes sont déjà au pouvoir » (l’Express). Et très peu d’articles sur le colloque du 19 janvier… Ou comment entretenir « le mythe de l’égalité déjà là » selon l’expression de Christine Delphy. A ce rythme, on n’ose pas imaginer les résultats du cru 2025 du GMMP… Mais nous continuons le combat ! Les Nouvelles NEWS, L’information, miroir déformant sexiste de la société – Les Nouvelles NEWS
  • C’est par rapport au célibat que généralement le prêtre est reconnu vrai et par conséquent qu’il est légitimé dans son ministère. Il y a là-dedans une forme de figure héroïque qui sied bien au prêtre et que lui-même cultive, par ses « précautions » vis-à-vis de la femme. Il faut ajouter à cela la forme d’autorité que le prêtre souhaite incarner dans son ministère. Si son modèle repose sur l’androcentrisme culturel ambiant, il y a fort à parier que son autoritarisme de chef place la femme à un niveau tel qu’il lui sera difficile d’être sensible à une collaboration à des niveaux importants de responsabilité. La Croix Africa, Les droits de la femme dans les Églises en Afrique (Deuxième partie)

Androcentrisme

Retour au sommaire ➦

Partager