La langue française

Anabaptisme

Sommaire

  • Définitions du mot anabaptisme
  • Étymologie de « anabaptisme »
  • Phonétique de « anabaptisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anabaptisme »
  • Citations contenant le mot « anabaptisme »
  • Traductions du mot « anabaptisme »

Définitions du mot « anabaptisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANABAPTISME, subst. masc.

RELIG. Doctrine des anabaptistes :
La femme est la faiblesse même. − Suivre la femme élevée par le Platonisme et en mourant, dépérissant, allant à l'extrême, à l'idéalité exagérée, puis atteignant l'idée pure à l'aide du Christianisme (Julien) − puis la femme (du temps de Mélanchton) élevée par le Christianisme modifié perd la tête et va à l'extrême jusqu'à l'anabaptisme et à la folie du désespoir. A. de Vigny, Le Journal d'un poète,1837, p. 1073.
Prononc. : [anabatism]. Fér. 1768 fait la rem. suiv. : ,,Le p doit s'écrire mais on ne le prononce pas`` (cf. aussi Fér. Crit. t. 1 1787). Cf. aussi Fouché Prononc. 1959, p. 353 : ,,p est muet dans anabaptisme, anabaptiste, baptême, baptiser (et re-), baptismal, (fonts) baptismaux, baptistaire, baptistère, baptistin (-ine), rebaptisants, septain, septième (-ement), Baptiste (-in, -ine), etc. Il en est de même pour les anciens mots septaine, septan, septier (auj. setier)``. Fouché précise également que : ,,La prononciation régulière de cheptel est [ʃ ətεl]. Cependant [que] sous l'influence de l'orthographe, on prononce ordinairement [ʃ εptεl]``.
Étymol. ET HIST. − 1564 (Jean Crespin, Recueil des troubles advenus en France, 526, Delb. ds Quem. t. 1 1959 : L'anabaptisme est autre doctrine réprouvée). Empr. du gr. chrét. α ̓ ν α ϐ α π τ ι σ μ ο ́ ς « nouveau baptême » attesté chez S. Basile Le Grand, 4, 732, éd. Migne ds Bailly.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Fér. 1768. − Lav. Diffic. 1846.

Wiktionnaire

Nom commun

anabaptisme \a.na.ba.tism\ masculin

  1. (Christianisme) Doctrine chrétienne qui soutient qu’on ne doit pas baptiser les enfants avant l’âge de raison, ou qu’à cet âge il faut les baptiser de nouveau.
    • Dans la recherche récente, on retrouve le concept de « polygenèse » de l’anabaptisme. — (Marc Lienhard, Identité confessionnelle et quête de l’unité, 2007)

Nom commun

anabaptisme

  1. (Christianisme) Anabaptisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANABAPTISME. n. m.
Doctrine hérétique qui soutient qu'on ne doit pas baptiser les enfants avant l'âge de raison, ou qu'à cet âge il faut les baptiser de nouveau.

Littré (1872-1877)

ANABAPTISME (a-na-ba-ti-sm') s. m.
  • Secte des anabaptistes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANABAPTISME, hérésie des Anabaptistes. Voyez l’article suivant.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « anabaptisme »

Du latin anabaptismus (« second baptême »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anabaptisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anabaptisme anabatism

Évolution historique de l’usage du mot « anabaptisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anabaptisme »

  • Courant issu de la Réforme au XVIe siècle, l’anabaptisme prône l’autorité suprême de l’Écriture et la nécessité de préserver l’Église de toute emprise de l’État : le chrétien doit obéir à Dieu avant d’obéir au pouvoir civil. Reforme.net, Qui sont les amish ? - Reforme.net
  • Qu’est-ce que l’anabaptisme ? , Edition Sarrebourg - Château Salins | Les origines des anabaptistes dans la région de Dabo
  • Prêtre et théologien, Balthasar Hubmaier subit l’influence de Zwingli. Il est un des fondateurs de l’anabaptisme et finit martyrisé. Reforme.net, Cinéma : "Le Réformateur" Zwingli, un homme charismatique - Reforme.net
  • Principale branche de la galaxie évangélique au sein du protestantisme, le baptisme est né au début du XVIIe siècle. Il est issu de la rencontre de deux courants de la Réforme : l'anabaptisme, qui réserve le baptême aux adultes, et le puritanisme anglais, pour qui la réforme anglicane n'était pas allée assez loin et qui voulait rompre toute alliance entre Église et pouvoir temporel. La Croix, Qui sont les baptistes ?

Traductions du mot « anabaptisme »

Langue Traduction
Anglais anabaptism
Espagnol anabaptismo
Italien anabaptism
Source : Google Translate API
Partager