La langue française

Amorrite

Sommaire

  • Définitions du mot amorrite
  • Étymologie de « amorrite »
  • Phonétique de « amorrite »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amorrite »
  • Citations contenant le mot « amorrite »
  • Traductions du mot « amorrite »

Définitions du mot « amorrite »

Wiktionnaire

Nom commun

amorrite \a.mɔ.ʁit\ masculin

  1. Langue sémitique parlée par le peuple antique des Amorrites.
    • Il est possible que l’amorrite, uniquement pratiqué par oral, ait connu de fortes variantes régionales. L’existence d’individus bilingues, parlant à la fois akkadien et amorrite, est attestée, même s’il nous est impossible de dire quelle proportion de la population ils pouvaient représenter. — (Collectif, sous la direction de Patrick Boucheron, Migrations, réfugiés, exils, Odile Jacob, 2017)

Adjectif

amorrite \a.mɔ.ʁit\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif au peuple antique des Amorrites.
    • Si, trois cents ans plus tard, les sémites triomphent derechef avec les conquérants amorrites, ils bénéficient néanmoins de l’héritage de culture des Sumériens. — (Marcel Sendrail, Médecins et malades dans l’ancienne Mésopotamie, Mémoires de l’Académie des sciences, inscriptions et belles-lettres de Toulouse, 1972, page 165)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « amorrite »

Voir Amorrites.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amorrite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amorrite amɔrit

Évolution historique de l’usage du mot « amorrite »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amorrite »

  • Alors que face à Gabaon, la coalition des rois amorrites est impressionnante, étant parvenus à rassembler une troupe immense, la bataille tourne pourtant en faveur d’Israël ; La Bible relate cet épisode en ces termes : « Le Seigneur les frappa de panique devant Israël et leur infligea à Gabaon une lourde défaite« . Dieu soutient indéniablement son peuple. Fort de cette avance, Josué osa s’adresser à Dieu et aux éléments : « Soleil, arrête-toi sur Gabaon, lune, sur la vallée d’Ayyalone !« , Et le soleil s’arrêta, immobile, de même que la lune afin de laisser le temps à Josué et à son armée de l’emporter définitivement sur leur ennemi… L’Ancien Testament souligne le caractère unique de cet évènement qui ne se reproduira plus jamais dans l’histoire biblique : « Il n’y eut pas de jour comme celui-là, ni avant lui, ni après lui, ce jour où le Seigneur obéit à la voix d’un homme, car le Seigneur combattait pour Israël !«  (Jos 10,11-14). Dieu a soutenu à Gabaon son peuple – même à l’encontre des éléments naturels – à partir du moment où sa foi était sans réserve et suivait ses voies. Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Les lieux de la Bible : Gabaon, la ville où Salomon révéla sa sagesse
  • Les Akkadiens emmenés par Sargon, les commerçants et guerriers assyriens, les nomades amorrites qui ont fondé la première Babylone, les Hittites issus de peuples indo-européens… tous doivent aux Sumériens le calcul numérique, l’invention de la roue, de la voile, du tour de potier, des alliages de métaux, de l’astrologie… De même, à près de 2 000 mille ans de distance, les textes bibliques reprendront l’épisode du déluge décrit dans l’épopée du roi Gilgamesh, le plus ancien poème de l’humanité, composé dans la cité d’Uruk vers 2650 av. J.-C. Ainsi, de migrations en cités-Etats, d’empires en dynasties, les frontières s’étirent de l’Anatolie à l’Egypte, dans le sourd fracas des conquêtes, des défaites, mais aussi dans l’élan des échanges et la transmission des savoirs et des arts. Le Monde.fr, La Mésopotamie, un héritage universel
  • « Déjà connue dans le monde antique – des tablettes cunéiformes mentionnent même un centre urbain datant de 5000 ans avant J-C. et elle est mentionnée dans les civilisations amorrite, hittite, assyrienne –, la cité connue aujourd’hui sous le nom d’Alep a longtemps été un prospère carrefour marchand : « Elle est le passage du Nord au Sud, de l’Anatolie au Moyen-Orient et de l’Est à l’Ouest, de la Mésopotamie à la Méditerranée» et un carrefour culturel et linguistique. Certains y voient « le plus ancien foyer de peuplement continu au monde », écrit Pierre Magnan.  France Culture, Mémoire(s) d’Alep, avec Salam Kawakibi

Traductions du mot « amorrite »

Langue Traduction
Anglais amorite
Espagnol amorrita
Source : Google Translate API
Partager