La langue française

Ammoniac, ammoniaque

Sommaire

  • Définitions du mot ammoniac, ammoniaque
  • Étymologie de « ammoniac »
  • Phonétique de « ammoniac »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ammoniac »
  • Citations contenant le mot « ammoniac »
  • Traductions du mot « ammoniac »

Définitions du mot « ammoniac, ammoniaque »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMMONIAC, AQUE, subst. et adj.

CHIMIE
I.− Ammoniac, subst. masc. et adj.
A.− Subst. masc. Gaz incolore, possédant une odeur forte caractéristique, suffocant, qui se dégage lors de la décomposition de matières organiques azotées sous l'influence de certains ferments. Synon. gaz ammoniac :
1. Haber réussit à appliquer les principes de l'équilibre à la réaction de synthèse de l'ammoniac à partir d'azote et d'hydrogène. Hist. générale des sciences,t. 3, vol. 2, 1964, p. 406.
Rem. 1. Certains auteurs confondent l'ammoniac qui est un gaz et l'ammoniaque (cf. infra) qui est la solution aqueuse de ce gaz. Ainsi s'agit-il de l'ammoniaque (liquide) dans l'ex. suiv. :
2. ... on verse de l'ammoniac goutte à goutte avec une pipette... Nicolas ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 4, 1920-1924, p. 591).
Rem. 2. Inversement ammoniaque a été parfois employé au sens d'ammoniac :
3. L'ammoniaque est un gaz incolore ... Deschamps d'Avallon, Compendium de pharmacie pratique,1868, p. 799.
B.− Emploi adj. :
4. Le gaz ammoniac (...) est très soluble dans l'eau ... P. Lebeau, G. Courtois, Traité de pharmacie chimique, t. 1, 1929, p. 188.
Spéc., vx. Sel ammoniac. Substance blanche résultant de la combinaison de l'acide chlorhydrique et de l'ammoniac. Synon. mod. chlorure d'ammonium :
5. J'essayai de former de l'alcali volatil en décomposant le sel ammoniac avec de l'alcali fixe; mais la production fut lente et peu sensible, tandis qu'au niveau de la mer, cette production, par la même dose, me parut prompte et très-abondante. Voyage de La Pérouse autour du monde,t. 4, 1797, p. 3.
II.− Ammoniaque, subst. fém.
A.− Solution obtenue par dissolution du gaz ammoniac dans l'eau. Synon. vx, esprit de sel ammoniac, alcali volatil :
6. D'ailleurs, les plaies qu'ils [les moustiques] causent sont rapidement abolies par une goutte d'ammoniaque diluée dans l'eau. H. Coupin, Animaux de nos pays,dict. pratique, 1909, p. 309.
7. Pour aller chez Vévé, on franchissait d'abord un vaste porche commercial, qui sentait l'ammoniaque, les chevaux et la buanderie. Une maison de produits pharmaceutiques encombrait toute l'entrée. J. Malègue, Augustin ou le Maître est là,t. 1, 1933, p. 278.
8. Autour de notre planète naissante, en plus des premières ébauches d'une barysphère métallique, d'une lithosphère silicatée, d'une hydrosphère et d'une atmosphère, il y a donc lieu de considérer les linéaments d'une enveloppe spéciale − antithèse, pourrait-on dire, des quatre premières : zone tempérée de la polymérisation, où eau, ammoniaque, acide carbonique, flottent déjà, baignée de rayons solaires. Négliger cette buée ténue serait priver l'astre juvénile de sa plus essentielle parure. P. Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 70.
Rem. Cette solution est employée pour l'usage domestique comme dégraissant :
9. Il empoigna résolument les flacons de parfums, débarbouilla les goulots et les bouchons à l'émeri, frotta les étiquettes avec de la gomme élastique et de la mie de pain, puis il savonna la cuvette, trempa les peignes et les brosses dans de l'eau saturée d'ammoniaque, fit manœuvrer son vaporisateur et injecta la pièce de poudre de lilas de Perse, lava les toiles cirées du parquet et du mur, étrilla le petit cheval, essuya le dossier et les barreaux de la chaise basse. J.-K. Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 238.
Par métaph. :
10. Ainsi, l'image de Marina, évoquée dans l'atmosphère allemande, l'illuminait pour André. Alors qu'il s'épaississait avec ces socialistes qui préparent le bonheur futur comme un festin de noce, le souvenir de Marina fut une goutte d'ammoniaque versée dans son verre à la suite d'un repas trop lourd, et qui restitue à l'esprit sa lucidité. M. Barrès, L'Ennemi des Lois,1893, p. 186.
Emploi adj. PHARM., vx. Gomme-résine d'odeur fétide tirée d'une plante africaine, la dorème : Gomme ammoniaque :
11. ... on trouve la gomme ammoniaque sous deux formes dans le commerce. Dorvault, L'Officine,1844, p. 150.
B.− Vx. Sel résultant de la combinaison de l'ammoniaque avec un acide. Synon. ammonium :
12. La fabrication du chlorure d'ammonium, appelé aussi chlorhydrate d'ammoniaque, etc. P. Lebeau, G. Courtois, Traité de pharmacie chimique, t. 1, 1929, p. 43.
13. Le phosphate d'ammoniaque fut le premier en date de ces engrais complexes. Ses progrès résultèrent directement de ceux de l'industrie du phosphore. La première usine de phosphate d'ammoniaque fut créée en 1838 par Coignet, à Lyon, mais c'est seulement au début du xxesiècle qu'il commença de devenir un produit courant. L'Industrie française des engrais chimiques, 1. Engrais phosphatés et engrais azotés, 1954, p. 12.
DÉR.
Ammoniacé, ée, ammonacé, ée, adj.,chim. Qui contient de l'ammoniaque (attesté ds Nysten 1814 et la plupart des dict. gén. du xixes.).
Ammoniate, subst. masc.,chim., synon. de ammoniure(attesté ds Nysten 1814, Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e).
Ammonimétrie, subst. fém.,chim. ,,Dosage de l'ammoniaque`` (Houzeau, Ac. des sc. Comptes rend., t. 84, 1877, p. 551 ds Littré).
Ammonique, adj.,chim., synon. de ammoniacal (attesté ds Ac. Compl. 1842 et la plupart des dict. des xixeet xxes.).
Ammonisation, subst. fém.,chim. Formation de sels ammoniacaux (attesté ds Lar. 20eet Plantefol, Cours de botanique et de biologie végétale, t. 1, 1931, p. 359).
Ammoniure, subst. masc.,chim. Nom donné aux composés résultant de la combinaison de l'ammoniaque avec certains oxydes métalliques; ammoniure de cuivre (cf. Mozin-Biber, t. 1 1811 et Deschamps d'Avallon, Compendium de pharmacie pratique, 1868, p. 813).
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [amɔnjak]. Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob. et Pt Lar. 1968 transcrivent le mot avec un seul m. Warn. 1968 signale également la possibilité d'une prononc. avec m géminé (cf. aussi Land. 1834, Gattel 1841, Littré et DG pour m géminé). 2. Forme graph. − À propos de la graph. ammoniac, ammoniaque, Grev. 1964, § 345 fait remarquer : ,,Quelques adjectifs terminés par -c : ammoniac, caduc, franc (peuple), public, turc, remplacent c par qu devant l'e du féminin : Ammoniaque, caduque, franque, publique, turque``. Fér. 1768 écrit : ammoniac ou armoniak. Dér. Ammoniate. Seule transcription ds Littré : a-mmo-ni-a-t'. Ammonimétrie. Seule transcription ds Littré : a-mmo-ni-mé-trie. Ammonisation : [amɔnizajɔ ̃] (cf. Pt Rob.). Ammoniure. Seule transcription ds Littré : a-mmo-ni-ur'.
Étymol. ET HIST. I.− Adj. xives. chim. sal armoniac « chlorure d'ammonium » (Brun de Long Borc, fo72dds Gdf. Compl.), vedette maintenue jusqu'à Trév. 1752; 1575 gomme ammoniac « gomme-résine d'une plante d'Afrique » (Paré, V, 20, ibid.). II.− Subst. 1359 armonial « chlorure d'ammonium » (Compte de l'argent, p. 236 ds Gdf. Compl.); 1782 ammoniac (Guyton de Morveau, Mémoire sur les démonstrations chimiques, la nécessité d'en perfectionner le système, Dijon ds Journal d'observations sur la physique ..., p. 379 : Le mot ammoniac n'a eu seul et par lui-même jusqu'à présent aucune signification; prenons-le pour le nom de l'être simple qui nous manque); 1787 ammoniaque (Id., Méthode d'une nomenclature chimique, tableau p. 100 : Substance non décomposée. Nom nouveau : L'Ammoniaque). Empr. au lat. ammoniacum, adj. sal ammoniacus (Pline, 31, Hist. nat., 7, 39, 78 ds Forc. 1864-1926 : Quod vero in officinis est sale ammoniaco vel armoniaco, facticius est, vel saltem ab illo adulteratus); subst. ammoniacum « gomme résine » (Pline, 12, Hist. nat., 23, 49, 107, ibid.); gr. τ ο ̀ α ̓ μ μ ω ν ι α κ ο ́ ν « sel ammoniac ou gomme ammoniaque » (Dioscoride, 3, 98 ds Bailly), dér. de Α μ μ ω ν parce qu'on recueillait ces produits près du temple de Zeus Ammon en Libye; ammoniaque, fém. substantivé de ammoniac. Ammoniacé, ammoniate, 1814-1820 (Nysten). Ammonimétrie 1877, supra rem. Ammonique, 1838 (Ac. Compl. 1842). Ammonisation, 1928 (Lar. 20e). Ammoniure, 1811 (Mozin-Biber t. 1).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 3.
BBG. − Bader-Th. 1962. − Bél. 1957 (et s.v. ammoniacé, ée, ammoniate, ammoniure).Boiss.8. − Bouillet 1859 (et s.v. ammoniure).Brard 1838. − Chesn. 1857 (et s.v. ammoniacé, ammonique, ammoniure). − Comm. t. 1 1837. − Delorme 1962. − Duval 1959 (et s.v. ammonacé, ammoniacé, ammoniate, ammonique, ammonisation, ammoniure).Fér. 1768. − Fromh.-King. 1968 (et s.v. ammoniate).Galiana Astronaut. 1963. − Galiana Déc. sc. 1968. − Grand. 1962. − Hanse 1949. − Lar. comm. 1930. − Lar. méd. 1970. − Lar. mén. 1926. − Littré-Robin 1865 (et s.v. ammoniacé, ée, ammoniate, ammonique, ammoniure). − Méd. Biol. t. 1 1970 (s.v. ammoniacé, ammonique).Mont. 1967. − Nysten 1824 (et s.v. ammoniacé, ammoniate).Plais.-Caill. 1958 (s.v. ammonisation).Pope 1961 [1952], § 397. − Prév. 1755. − Privat-Foc. 1870. − Sc. 1962. − Thomas 1956. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

ammoniac \a.mɔ.njak\ masculin

  1. (Chimie) Composé chimique de formule NH3.
    • Les amides sont obtenues en partant de l’ammoniac par substitution à l’hydrogène de AzH3, d’un radical acide (acétyle, etc.). — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • Les chlores et les ammoniacs sont sans aucun doute les délégués d’une sorte de feu total, sauveur mais aveugle ; les poudres sont au contraire sélectives, elles poussent, conduisent la saleté à travers la trame de l’objet, elles ont une fonction de police, non de guerre. — (Quynh Delaunay, La Machine à laver en France : Un objet technique qui parle des femmes, L’Harmattan, 2003)
    • L’appellation « hydroxyde d’ammonium » de cette bouteille contenant de l’ammoniaque, nom donné à une solution aqueuse d’ammoniac, est incorrecte. — (John C. Kotz & ‎Paul M. Treichel Jr, Chimie générale, traduit de l'anglais, De Boeck Supérieur, 2006, p.345)

Adjectif

ammoniac \a.mɔ.njak\

  1. (Chimie) Relatif à l’ammoniac.
    • Nous avons vu que la pression est la même dans l’évaporateur et l'absorbeur, mais le mélange de gaz ammoniac-hydrogène dans l’évaporateur a une densité plus forte que celle de l'hydrogène dans l'absorbeur où le gaz ammoniac est absorbé par la solution pauvre. — (Pierre Rapin, ‎Patrick Jacquard & ‎Serge Sandre, Formulaire du froid, Dunod, 15e éd., 2014, p. 121)
    • Sel ammoniac, nom anciennement donné au chlorhydrate d’ammoniaque.
    • Gaz ammoniac, alcali volatil à l’état de gaz.
    • Gomme ammoniaque, gomme résine d’une odeur fétide, produite par une plante qui croît en Afrique.
    • Emplâtre de gomme ammoniaque.

Nom commun

ammoniaque \a.mɔ.njak\ féminin

  1. (Chimie) (nom UICPA) Solution aqueuse formée à partir d’ammoniac, utilisée notamment comme produit d’entretien à usage domestique ; l’ammoniaque ne peut être isolé et n’existe que sous forme ionique (NH4+ + OH-).
    • La solution d’ammoniaque est utilisée dans l’industrie pour le dégraissage, la fabrication des sels ammoniacaux. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • En présence de trop d’ammoniaque, il se sépare un magmat caséeux, le reste du liquide étant presque limpide. S’il y a trop peu d’ammoniaque, l’huile surnagera le magmat en gouttes et le reste de l’émulsion sera toujours opaque. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • L’appellation « hydroxyde d’ammonium » de cette bouteille contenant de l’ammoniaque, nom donné à une solution aqueuse d’ammoniac, est incorrecte. — (John C. Kotz & ‎Paul M. Treichel Jr, Chimie générale, traduit de l'anglais, De Boeck Supérieur, 2006, page 345)
    • Avant leurs matchs, les joueurs russes ont sniffé de l’ammoniaque, un stimulant de l’oxygénation du sang reconnu. — (« Moscou franc », Le Canard enchaîné, 11 juillet 2018, page 1.)
  2. (Par extension) (Familier) Ammonium.
    • Le sel dans lequel se convertit cet amide, par l’action prolongée de l’ammoniaque, est un sel amido-ammoniacal, dont les deux tiers de l’azote sont à l’état d’ammoniaque ou d’ammonium, et l’autre tiers à l’état d’amide. — (J. Malaguti, Recherches sur les éthers chlorés, dans Annales de chimie et de physique, 3e série, t. 6, 1846, p. 38)

Forme d’adjectif

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Féminin singulier de ammoniac.

Forme de verbe

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe ammoniaquer.

Nom commun

ammoniaque \a.mɔ.njak\ féminin

  1. (Chimie) (nom UICPA) Solution aqueuse formée à partir d’ammoniac, utilisée notamment comme produit d’entretien à usage domestique ; l’ammoniaque ne peut être isolé et n’existe que sous forme ionique (NH4+ + OH-).
    • La solution d’ammoniaque est utilisée dans l’industrie pour le dégraissage, la fabrication des sels ammoniacaux. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • En présence de trop d’ammoniaque, il se sépare un magmat caséeux, le reste du liquide étant presque limpide. S’il y a trop peu d’ammoniaque, l’huile surnagera le magmat en gouttes et le reste de l’émulsion sera toujours opaque. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • L’appellation « hydroxyde d’ammonium » de cette bouteille contenant de l’ammoniaque, nom donné à une solution aqueuse d’ammoniac, est incorrecte. — (John C. Kotz & ‎Paul M. Treichel Jr, Chimie générale, traduit de l'anglais, De Boeck Supérieur, 2006, page 345)
    • Avant leurs matchs, les joueurs russes ont sniffé de l’ammoniaque, un stimulant de l’oxygénation du sang reconnu. — (« Moscou franc », Le Canard enchaîné, 11 juillet 2018, page 1.)
  2. (Par extension) (Familier) Ammonium.
    • Le sel dans lequel se convertit cet amide, par l’action prolongée de l’ammoniaque, est un sel amido-ammoniacal, dont les deux tiers de l’azote sont à l’état d’ammoniaque ou d’ammonium, et l’autre tiers à l’état d’amide. — (J. Malaguti, Recherches sur les éthers chlorés, dans Annales de chimie et de physique, 3e série, t. 6, 1846, p. 38)

Forme d’adjectif

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Féminin singulier de ammoniac.

Forme de verbe

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe ammoniaquer.

Nom commun

ammoniaque \a.mɔ.njak\ féminin

  1. (Chimie) (nom UICPA) Solution aqueuse formée à partir d’ammoniac, utilisée notamment comme produit d’entretien à usage domestique ; l’ammoniaque ne peut être isolé et n’existe que sous forme ionique (NH4+ + OH-).
    • La solution d’ammoniaque est utilisée dans l’industrie pour le dégraissage, la fabrication des sels ammoniacaux. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • En présence de trop d’ammoniaque, il se sépare un magmat caséeux, le reste du liquide étant presque limpide. S’il y a trop peu d’ammoniaque, l’huile surnagera le magmat en gouttes et le reste de l’émulsion sera toujours opaque. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • L’appellation « hydroxyde d’ammonium » de cette bouteille contenant de l’ammoniaque, nom donné à une solution aqueuse d’ammoniac, est incorrecte. — (John C. Kotz & ‎Paul M. Treichel Jr, Chimie générale, traduit de l'anglais, De Boeck Supérieur, 2006, page 345)
    • Avant leurs matchs, les joueurs russes ont sniffé de l’ammoniaque, un stimulant de l’oxygénation du sang reconnu. — (« Moscou franc », Le Canard enchaîné, 11 juillet 2018, page 1.)
  2. (Par extension) (Familier) Ammonium.
    • Le sel dans lequel se convertit cet amide, par l’action prolongée de l’ammoniaque, est un sel amido-ammoniacal, dont les deux tiers de l’azote sont à l’état d’ammoniaque ou d’ammonium, et l’autre tiers à l’état d’amide. — (J. Malaguti, Recherches sur les éthers chlorés, dans Annales de chimie et de physique, 3e série, t. 6, 1846, p. 38)

Forme d’adjectif

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Féminin singulier de ammoniac.

Forme de verbe

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe ammoniaquer.

Nom commun

ammoniaque \a.mɔ.njak\ féminin

  1. (Chimie) (nom UICPA) Solution aqueuse formée à partir d’ammoniac, utilisée notamment comme produit d’entretien à usage domestique ; l’ammoniaque ne peut être isolé et n’existe que sous forme ionique (NH4+ + OH-).
    • La solution d’ammoniaque est utilisée dans l’industrie pour le dégraissage, la fabrication des sels ammoniacaux. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • En présence de trop d’ammoniaque, il se sépare un magmat caséeux, le reste du liquide étant presque limpide. S’il y a trop peu d’ammoniaque, l’huile surnagera le magmat en gouttes et le reste de l’émulsion sera toujours opaque. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • L’appellation « hydroxyde d’ammonium » de cette bouteille contenant de l’ammoniaque, nom donné à une solution aqueuse d’ammoniac, est incorrecte. — (John C. Kotz & ‎Paul M. Treichel Jr, Chimie générale, traduit de l'anglais, De Boeck Supérieur, 2006, page 345)
    • Avant leurs matchs, les joueurs russes ont sniffé de l’ammoniaque, un stimulant de l’oxygénation du sang reconnu. — (« Moscou franc », Le Canard enchaîné, 11 juillet 2018, page 1.)
  2. (Par extension) (Familier) Ammonium.
    • Le sel dans lequel se convertit cet amide, par l’action prolongée de l’ammoniaque, est un sel amido-ammoniacal, dont les deux tiers de l’azote sont à l’état d’ammoniaque ou d’ammonium, et l’autre tiers à l’état d’amide. — (J. Malaguti, Recherches sur les éthers chlorés, dans Annales de chimie et de physique, 3e série, t. 6, 1846, p. 38)

Forme d’adjectif

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Féminin singulier de ammoniac.

Forme de verbe

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe ammoniaquer.

Nom commun

ammoniaque \a.mɔ.njak\ féminin

  1. (Chimie) (nom UICPA) Solution aqueuse formée à partir d’ammoniac, utilisée notamment comme produit d’entretien à usage domestique ; l’ammoniaque ne peut être isolé et n’existe que sous forme ionique (NH4+ + OH-).
    • La solution d’ammoniaque est utilisée dans l’industrie pour le dégraissage, la fabrication des sels ammoniacaux. — (Cousin & Serres, Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • En présence de trop d’ammoniaque, il se sépare un magmat caséeux, le reste du liquide étant presque limpide. S’il y a trop peu d’ammoniaque, l’huile surnagera le magmat en gouttes et le reste de l’émulsion sera toujours opaque. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • L’appellation « hydroxyde d’ammonium » de cette bouteille contenant de l’ammoniaque, nom donné à une solution aqueuse d’ammoniac, est incorrecte. — (John C. Kotz & ‎Paul M. Treichel Jr, Chimie générale, traduit de l'anglais, De Boeck Supérieur, 2006, page 345)
    • Avant leurs matchs, les joueurs russes ont sniffé de l’ammoniaque, un stimulant de l’oxygénation du sang reconnu. — (« Moscou franc », Le Canard enchaîné, 11 juillet 2018, page 1.)
  2. (Par extension) (Familier) Ammonium.
    • Le sel dans lequel se convertit cet amide, par l’action prolongée de l’ammoniaque, est un sel amido-ammoniacal, dont les deux tiers de l’azote sont à l’état d’ammoniaque ou d’ammonium, et l’autre tiers à l’état d’amide. — (J. Malaguti, Recherches sur les éthers chlorés, dans Annales de chimie et de physique, 3e série, t. 6, 1846, p. 38)

Forme d’adjectif

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Féminin singulier de ammoniac.

Forme de verbe

ammoniaque \a.mɔ.njak\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe ammoniaquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe ammoniaquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe ammoniaquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMMONIAC, AQUE. adj.
T. de Chimie. Sel ammoniac, Nom anciennement donné au chlorhydrate d'ammoniaque. Gaz ammoniac, Alcali volatil à l'état de gaz. Gomme ammoniaque, Gomme résine d'une odeur fétide, produite par une plante qui croît en Afrique. Emplâtre de gomme ammoniaque.

Littré (1872-1877)

AMMONIAC (a-mmo-ni-ak, a-k') adj.
  • 1 Terme de chimie. Le chlorure ammonique ou chlorhydrate d'ammoniaque a eu le nom de sel ammoniac, parce qu'on le préparait autrefois dans la Libye, près du temple de Jupiter Ammon.
  • 2Gaz ammoniac (voy. AMMONIAQUE).
  • 3Gomme ammoniaque, gomme résine d'une odeur forte et d'une saveur âcre.

HISTORIQUE

XVIe s. Le sel armoniac, Palissy, 242. Il y faut appliquer ammoniac et galbanum dissoult en vinaigre et eau de vie, Paré, V, 20. De la gomme ammoniac dissoulte en eau de vie, Paré, V, 21. Une lozenge d'armoniac rozat, De Serres, 918.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMMONIAC, sel AMMONIAC ou ARMONIAC, sal ammoniacus seu armeniacus. (Hist. nat.) Nous ne connoissons le sel ammoniac des anciens que par les descriptions qu’ils en ont laissées : autant que nous pouvons en juger aujourd’hui, il paroît que ce sel étoit assez semblable à notre sel gemme. Les anciens lui ont donné le nom de sel ammoniac, parce qu’on le trouvoit en Libye aux environs du temple de Jupiter-Ammon. Quelques-uns l’ont appellé sel armoniac, ou armeniac, peut-être à cause du voisinage de l’Arménie. On ne sait pourquoi tant d’Auteurs ont dit que ce sel venoit de l’urine des chameaux, laquelle étant desséchée par l’ardeur du soleil, laissoit un sel sublimé sur les sables brûlans de l’Arabie & des autres lieux arides de l’Afrique & de l’Asie, où il passe beaucoup de chameaux pendant les longs voyages des caravanes : cette opinion est peut-être fondée sur ce que l’on a dit que l’urine des chameaux entre dans la composition du sel ammoniac, que l’on nous apporte aujourd’hui d’Egypte & de Syrie. Mais ce sel n’a de commun que le nom avec le sel ammoniac des anciens.

Nous connoissons aujourd’hui deux sortes de sel ammoniac, le naturel & le factice.

Le sel ammoniac naturel se tire des soufrieres de Pouzzol dans cette grande fosse dont il est fait mention à l’article de l’Alun. Voyez Alun. Il y a des fentes dans quelques endroits, d’où l’on voit sortir de la fumée le jour, & des flammes la nuit. On entasse sur ces fentes des monceaux de pierres ; les évaporations salines qui sont continuellement élevées par les feux soûterrains, passent à travers ces monceaux, & laissent sur les pierres une suie blanche, qui forme après quelques jours une croûte de sel. On ramasse cette incrustation, & on lui donne le nom de sel ammoniac. Cette suie blanche ou ces fleurs ont vraiment un goût de sel ; elles se fondent dans l’eau, & elles se crystallisent en tubes, qui ne paroissent pas différens de ceux du sel marin. Ce sel paroît approcher beaucoup du sel ammoniac des anciens ; & il paroît qu’on en doit trouver de la même nature dans plusieurs autres endroits, où il se fait des évaporations de sel fossile par les feux soûterrains.

M. d’Herbelot rapporte dans sa Bibliotheque orientale, que dans le petit pays de Boton en Asie, il y a une grotte où l’on voit de la fumée pendant le jour, & des flammes pendant la nuit, & qu’il se condense sur les parois de cette cavité un sel ammoniac, que les habitans du pays appellent nuschader. La vapeur qui forme ce sel est si pénétrante, que les ouvriers qui travaillent dans cette grotte, y périssent lorsqu’ils y restent un peu trop long-tems.

Nous avons deux sortes de sel ammoniac factice ; l’une vient des Indes ; elle est de couleur cendrée & en pains de figure conique, comme nos pains de sucre. Nous tirons l’autre d’Egypte & de Syrie, par la voie de Marseille ; elle est en forme de pains ronds & plats, d’un palme ou deux de diametre, & de trois ou quatre doigts d’épaisseur, concaves sur l’une des faces, & convexes sur l’autre, avec une petite cavité au centre de cette face. Ces pains sont raboteux & de couleur cendrée au-dehors, & blanchâtres, transparens, & cannelés au-dedans. Leur goût est salé, acre & piquant. Cette seconde sorte de sel ammoniac est beaucoup plus commune que la premiere, qui commence à être fort rare en ce pays-ci.

Il y a eu plusieurs opinions sur la formation & sur la composition du sel ammoniac factice. Les uns disoient qu’il venoit des urines que les chameaux répandent sur les sables de la Libye, & que c’étoit le sel fixe de ces urines que la chaleur des sables faisoit sublimer ; mais cela n’est rapporté par aucun auteur digne de foi. Cette opinion paroît aussi fausse, par rapport à notre sel ammoniac, que par rapport à celui des anciens, comme on l’a déjà dit. D’autres croyoient que pour faire le sel ammomac, on ramassoit l’urine des chameaux ou des autres bêtes de charge, qu’on la faisoit évaporer ; & qu’après plusieurs lotions, on modeloit le résidu en forme de pains. Enfin d’autres prétendoient que ce sel étoit composé de cinq parties d’urine d’homme, d’une partie de sel marin & d’une demie-partie de suie ; que l’on faisoit évaporer toute l’humidité de ce mêlange, & sublimer le résidu ; qu’ensuite on dissolvoit la matiere que donnoit la sublimation, & que l’on faisoit évaporer la dissolution pour tirer le sel ammoniac. Malgré tout cela, nous ne saurions pas encore la vraie préparation de ce sel, sans le Pere Sicard Jésuite, missionnaire en Egypte, qui a rapporté le procédé que l’on suit pour cette préparation. Voici en peu de mots ce qu’il en dit, dans les nouveaux mémoires des Missionnaires de la Compagnie de Jesus, dans le Levant. Tome II.

« On fait du sel ammoniac dans plusieurs lieux d’Egypte, comme Damaier & Mehallée ; mais sur-tout à Damaier, qui est un village dans la partie de l’Egypte appellée Delta, aux environs de la ville de Mansoura. On met une certaine suie dans de grandes bouteilles de verre d’un pié & demi de diametre avec un peu de sel marin dissous dans de l’urine de chameaux ou d’autres bêtes de somme. On remplit les bouteilles jusqu’à la moitié ou aux trois quarts, & on les range au nombre de vingt ou trente sur un fourneau bâti exprès pour cet usage ; on entoure les bouteilles avec de la terre-glaise, de façon que leur col ne passe que d’un demi-pié au-dessus de la terre ; alors on met le feu au fourneau, on l’augmente par degré ; & lorsqu’il est poussé à un certain point, on l’entretient pendant trois jours & trois nuits. Pendant ce tems, il se sublime une matiere qui s’attache au col des bouteilles, & il reste au fond une masse noire ; la matiere sublimée est le sel ammoniac. Il faut pour la préparation de ce sel une suie qui ait été produite par les excrémens des animaux, sur-tout des chameaux ». Cette suie est fort commune en Egypte ; car le bois y étant fort rare, on brûle les excrémens des animaux mêlés avec la paille ; on en fait de petites masses semblables à celles que les Tanneurs font avec le tan, & qu’ils appellent mottes à brûler : en Egypte on donne le nom de gelées à celles qui sont faites avec la fiente des animaux. Geoffroy, Mat. med. tom. I. Voyez Sel. (I)

LE SEL AMMONIAC, si l’on en croit l’illustre Boerhaave, garantit toutes les substances animales de la corruption, & pénetre les parties les plus intimes des corps ; il est apéritif, atténuant, résolutif, diaphorétique, sudorifique, antiseptique, & diurétique, propre à irriter les nerfs & à provoquer l’éternument ; il n’agit point sur le corps humain par une qualité acide ou alkaline, mais par une autre beaucoup plus pénétrante que celle du sel commun ; on l’ordonne à la dose d’un scrupule mêlé avec d’autres substances, dans les fievres intermittentes, dans les obstructions.

On en fait un gargarisme de la façon suivante dans la paralysie de la langue, dans le gonflement des amygdales : prenez de l’eau de fleurs de sureau, six onces ; de l’esprit de cochléaria, une once ; du sel ammoniac, un gros : mêlez-les ensemble, & faites-en un gargarisme.

Le sel ammoniac, dissous avec la chaux dans un vaisseau de cuivre, donne une eau ophthalmique qui est de couleur bleue.

Le sel volatil & l’esprit volatil urineux du sel ammoniac s’ordonnent à la dose de douze grains pour le sel volatil, & de douze gouttes pour l’esprit & sel aromatique huileux. Toutes ces préparations sont bonnes pour réveiller & irriter dans les affections soporeuses, dans l’affection hystérique.

On employe l’esprit de sel ammoniac pour frotter les parties affligées de rhûmatisme. Il ne faut point ordonner les esprits volatils seuls ; car ils irritent & brûlent les membranes de l’œsophage & des intestins, comme des caustiques.

Les fleurs martiales de sel ammoniac sont un excellent apéritif ; elles s’ordonnent jusqu’à la dose d’un scrupule. Ces fleurs mises dans l’eau-de-vie, donnent la teinture de Mars de Mynsicht.

Le sel fébrifuge de Sylvius est le résidu ou le caput mortuum de la distillation du sel ammoniac avec le sel de tartre. Ce sel crystallisé se donne à un gros, & davantage, dans les fievres intermittentes & autres maladies. (N)

*Ammoniaque (Gomme) ; c’est un suc concret qui tient le milieu entre la gomme & la résine. Il s’amollit quand on le manie, & devient gluant dans les mains. Il est tantôt en gros morceaux formés de petits grumeaux, rempli de taches blanches ou roussâtres, parsemé dans la substance d’une couleur sale & presque brune ; de sorte qu’on peut fort bien le comparer au mêlange de couleurs que l’on voit dans le benjoin amygdaloïde : tantôt cette gomme est en larmes ou en petits grumeaux compacts & solides, semblables à de l’encens, jaunâtres & bruns en-dehors, blancs ou jaunâtres en-dedans, luisans & brillans. Sa saveur est douce d’abord, ensuite un peu amere : son odeur est pénétrante, & approche de celle du galbanum, mais elle est plus puante ; elle s’étend facilement sous les dents sans se briser, & elle y devient plus blanche : jettée sur des charbons ardens, elle s’enflamme, & elle se dissout dans le vinaigre ou dans l’eau chaude. On nous l’apporte d’Alexandrie en Egypte.

Pour l’usage on préfere le suc en larmes aux gros morceaux ; il faut choisir celles qui sont grandes, pures, seches, qui ne sont point mêlées de sable, de terre ou d’autres choses étrangeres. On les purifie quand elles sont sales, en les faisant dissoudre dans du vinaigre ; on les passe ensuite & on les épaissit.

Dioscoride dit que c’est la liqueur d’un arbre du genre de la férule, qui naît dans cette partie de la Libye, qui est près du temple de Jupiter-Ammon. M. Geoffroy dit qu’elle découle comme du lait, ou d’elle-même, ou par l’incision que l’on fait à une plante ombellifere, dont on n’a pas encore la description. Au reste, les graines qu’on trouve dans les morceaux de cette gomme, font bien voir qu’elle est le suc d’une plante ombellifere ; car elles sont foliacées, semblables à celles de l’anet, mais plus grandes. L’auteur que nous venons de citer, ajoûte que la plante qui les porte croît dans cette partie de l’Afrique qui est au couchant de l’Egypte, & que l’on appelle aujourd’hui le royaume de Barca.

Cette gomme donne dans l’analyse chimique par la distillation du phlegme limpide, roussâtre, odorant & un peu acide ; du phlegme urineux ; de l’huile limpide, jaunâtre, odorante, & une huile épaisse, roussâtre & brune.

La masse noire restée dans la cornue, calcinée au creuset pendant vingt heures, a laissé des cendres brunes dont on a tiré par lixiviation du sel alkali fixe.

D’où l’on voit que cette gomme est composée de beaucoup de soufre, soit grossier, soit subtil, mêlé avec un sel de tartre, un sel ammoniacal, & un peu de terre.

Elle est apéritive, atténuante, détersive ; elle amollit, digere, résout ; elle excite les regles ; elle fond les duretés & les tumeurs scrophuleuses.

On la donne en substance depuis un scrupule jusqu’à un demi-gros ; elle fait un excellent emménagogue, & pour cet effet on l’employe en pilules & en bols avec les préparations de mars & les fleurs de sel ammoniac.

Les préparations de la gomme ammoniaque sont les pilules, l’emplâtre & le lait.

Emplâtre de gomme ammoniaque : prenez de la gomme ammoniaque plus de six onces ; de la cire jaune, de la résine, de chacune cinq onces ; de l’emplâtre simple de mélilot, de l’onguent d’althéa, de l’huile d’iris, de la terebenthine de Venise, de chacun une once & demie ; de la graisse d’oie, une once ; du sel ammoniac, des racines de bryone, d’iris, de chacune demi-once ; du galbanum, du bdellium, de chacun deux gros : faites cuire le tout jusqu’à consistance de cérat : on doit employer bien de la précaution dans cette composition. Voyez Emplatre ; on en fait peu d’usage.

Lait d’ammoniac : prenez de la gomme ammoniaque la plus pure, trois gros ; faites-la dissoudre dans six onces d’eau d’hysope : ce remede est bon dans l’asthme & la respiration gênée.

Pilules de gomme ammoniaque : prenez de la gomme ammoniaque préparée avec le vinaigre de squille, deux onces ; du meilleur aloès, une once & demie ; de la myrrhe, du mastic, du benjoin, de chacun demi-once ; du safran de mars, du sel d’absinthe, de chacun deux gros ; du sirop d’absinthe, une suffisante quantité pour en faire des pilules ; elles sont un grand apéritif : on en peut user à la dose d’un demi-gros par jour le matin & le soir. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « ammoniac »

(XIVe siècle) Du latin ammoniacum, ellipse de sal ammoniacus désignant les sels trouvés près du temple d’Ammon, une divinité égyptienne (Amun, Amon) assimilée à Jupiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀμμωνιαϰὸς, de Ἄμμων, surnom de Jupiter en Libye (voy. AMMON) ; Berry, armoniac. Du temps de Ménage, l'usage voulait que l'on dît armoniac.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ammoniac »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ammoniac amɔnjak

Évolution historique de l’usage du mot « ammoniac »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ammoniac »

  • Alertés mardi 23 juin aux environs de 19 h 30, les sapeurs-pompiers sont intervenus dans un immeuble de la rue Jules-Guesde, quartier Saint-Jacques, à la suite de la diffusion d’ammoniac dans le bâtiment. Alors qu’elle procédait au nettoyage de la cage d’escalier de l’immeuble de cinq étages, une personne a déversé de l’ammoniac sur le carrelage au niveau du 2e étage. ladepeche.fr, Carcassonne. Quatre personnes intoxiquées à l’ammoniac dans un immeuble - ladepeche.fr
  • Alertés mardi 23 juin aux environs de 19 h 30, les sapeurs-pompiers sont intervenus dans un immeuble de la rue Jules-Guesde, quartier Saint-Jacques, à la suite de la diffusion d'ammoniac dans le bâtiment. Alors qu'elle procédait au nettoyage de la cage d'escalier de l'immeuble de cinq étages, une personne a déversé de l'ammoniac sur le carrelage au niveau du 2e étage. lindependant.fr, Carcassonne : quatre personnes intoxiquées à la suite de la diffusion d'ammoniac dans un immeuble - lindependant.fr
  • « Le marché Refroidisseurs à absorption d’ammoniac mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Refroidisseurs à absorption d’ammoniac devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Marché Refroidisseurs à absorption d’ammoniac mondial 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | Johnson Controls, Hitachi, LG, Yazaki, Thermax – Thesneaklife
  • Une unité de l'usine du groupe chimique Yara, à Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), a été mise à l'arrêt à la suite d'une fuite d'ammoniac, qui n'a pas fait de blessé, a annoncé jeudi la préfecture de Seine-Maritime. Le Figaro.fr, Seveso: fuite d'ammoniac à l'usine chimique Yara près du Havre
  • L’expérience Cloud (Cosmics leaving outdoor droplets) du CERN révèle que l’ammoniac et l’acide nitrique pourraient jouer un rôle dans la formation des particules fines, à l’origine d’épisodes de pollution urbaine atmosphérique (smog), notamment durant l’hiver. L'Essor Savoyard, Ain : le CERN sur une piste pour réduire la pollution urbaine hivernale - L'Essor Savoyard
  • Marché mondial Eau d’ammoniac qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial Eau d’ammoniac. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale Eau d’ammoniac. the walkingdeadfrance, Global Eau d'ammoniac Marché Analyse de la demande et perspectives précises 2020-2029 - the walkingdeadfrance
  • Ces rejets sont liés à l’activité même de la firme, qui manie des produits extrêmement toxiques, dont l’ammoniac (écrit « ammoniaque » sous sa forme aqueuse), pour fabriquer des engrais. Ce composant chimique est dangereux : corrosif, il provoque des brûlures en cas de contact avec la peau. Si sa concentration excède certains seuils, il entraîne la brûlure des yeux et des poumons, devenant alors létal. Déversé dans l’eau, il détruit la faune aquatique. Selon la classification internationale d’étiquetage des produits chimiques, il est classé H400, c’est-à-dire « Très toxique pour les organismes aquatiques ». Enfin, mis en contact avec certains composants chimiques, il devient explosif. En France, les Toulousains en ont fait les frais en 2001, lors de l’explosion de l’usine AZote Fertilisants (AZF). Novastan, Kazakhstan : à Aktaou, KazAzot déversait de l’ammoniaque dans la nature
  • L'arrêté préfectoral de restriction des usages de l'eau en raison d'une pollution à l'ammoniaque dans le Finistère a été levé. « La qualité de l'eau pompée dans l'Aulne ne varie plus et montre que la pollution est passée », assure dans un communiqué la préfecture du Finistère. Actu-Environnement, Pollution à l'ammoniaque dans le Finistère : retour à la normale pour la distribution d'eau
  • Le dernier rapport sur le marché des inhalants d’ammoniaque (sels odorants) présente une série de facettes industrielles liées au marché mondial des inhalants d’ammoniaque (sels d’odeur) telles que les perspectives régionales, les tendances actuelles, la part de marché des inhalants d’ammoniaque (sels d’odeur), l’application, les inhalants d’ammoniac (Sels d’odeur) taille de l’industrie, part des revenus, profils des meilleures entreprises, perspectives de croissance future et prévisions potentielles. Le rapport sur le marché mondial des inhalants d’ammoniac (sels d’odeur) est chargé d’évaluer la taille récente du marché ainsi que les stratégies de développement dans quelques années. Nous les Coiffeurs, Recherche sur le marché des inhalants d’ammoniac (sels odorants) (impact du COVID-19) 2021-2027: ABC Medical, CodeBlu Medical, Vital Pharmaceuticals – Nous les Coiffeurs
  • Granules d’alun d’ammoniaque en poudre d’ alun d’ammoniaque Gabonflash, mondial Ammoniac Alun Marché Dynamique et tendances de l'industrie mondiale, prévisions d'efficacité 2030 | HengyangJianheng, ZiboYiqiang, Jiangsu Zhongya - Gabonflash
  • Le rapport Sans ammoniaque composé de moulage Phénolique Industry 2021 est une compilation d’informations de première main, d’évaluations qualitatives et quantitatives par des analystes du secteur, des contributions d’experts du secteur et de participants de l’industrie à travers la chaîne de valeur. Le rapport fournit une analyse approfondie des tendances du marché parent, des indicateurs macro-économiques et des facteurs directeurs ainsi que de l’attractivité du marché selon les segments. Le rapport cartographie également l’impact qualitatif de divers facteurs du marché sur les segments de marché et les zones géographiques. Le rapport de marché devrait refléter une tendance de croissance positive dans les années à venir et ce facteur qui est précieux et soutient l’entreprise. , Sans ammoniaque composé de moulage Phénolique Sanayi 2021 Croissance du marché, taille, part, demande, tendances et rapport de recherche sur l’analyse des producteurs 2026 – MillauJournal

Traductions du mot « ammoniac »

Langue Traduction
Anglais ammonia
Espagnol amoniaco
Italien ammoniaca
Allemand ammoniak
Portugais amoníaco
Source : Google Translate API
Partager