La langue française

Amiauler

Définitions du mot « amiauler »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMIAULER, verbe trans.

Can., région. Tromper, séduire par de belles paroles. Il s'est encore laissé amiauler par ce vendeur (Bél. 1957) :
Tiens-toi sur tes gardes, il cherche à t'amiauler. − Ce verbe, qui semble une corruption d'emmieller, tire peut-être son origine des miaulements intéressés des chattes. H. Coulabin, Dict. des locutions populaires du bon pays de Rennes en Bretagne,1891.
Étymol. ET HIST. − Pic. 1851 amioler « caresser, faire amitié » (Corblet); 1869 « charmer, séduire » (Gaz. des Trib. 13 janv. 1869 ds Moisy 1885 : Quand il a bu et qu'il dit qu'il m'aime ... moi qui suis chérissante de mon naturel, je me laisse amiauler, et ça finit toujours par une pèle que je reçois); amiauler encore vivant en norm. au sens de « amadouer, circonvenir » (Moisy 1885); cf. aussi norm. ramiauler « amadouer, se réconcilier » (ibid.); 1930 amiauler « charmer, séduire » (Canada). Prob. dér. de l'a. fr. amiaule, amiable*; dés. -er. Amiaule est attesté dep. le xiies. [lorr.], St Bernard, Serm. fr. mss p. 50 ds La Curne t. 1 1875, s.v. amiable : Jhesu Criz, li filz de Deu naist en Betleem Jude. O! naissance plaine de sainteit honoraule al munde, amiaule as homme; cf. xiiies. amiaule, Rose, Vat. Ott. 1212, fo36dds Gdf. Compl., s.v. amiable; admiavle, 1eravr. 1332, A. Abbev. CC 7 ibid. Le passage du lat. amicabilis à une forme amiaule propre aux dial. normano-pic. (Ch.-T. Gossen, Petite gramm. de l'anc. pic., Paris, 1951, pp. 87-90), s'explique par l'évolution b > v en lat. vulg. puis vocalisation en [w] au contact du l. Un rapprochement avec l'onomat. miau- (miauler*) et le lat. mel (miel*) s'est prob. produit par étymol. second., mais dans son orig. première amiauler* n'est à rattacher ni à emmiauler « enjôler, leurrer » (< miau onomat.) attesté ds les dial. norm., du Nord-Ouest et du Centre, Moisy 1885, Dum. 1849, Verr.-On. t. 1 1908, Jaub. t. 1 1855, ni à emmieller*.
BBG. − Bél. 1957. − Canada 1930. − Dul. 1968. − Georgin (R.). Le Français au Canada. Déf. Lang. fr. 1969, no47, p. 44.

Wiktionnaire

Verbe

amiauler \a.mjo.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Régional) Finir par convaincre par ses paroles, amadouer.
    • Mais ce n'était pas un gars à savoir les amiauler. — (Roger Vercel, La caravane de Pâques, 1948)
    • Y me semblait, par-dessus tout, que si j'arais eu le front, j'm'arais pas laissé amiauler par Florent jusqu'à lâcher l'amarre malgré l'apercevance de mauvais temps. — (Yves Thériault, Moi, Pierre Huneau, 1976)

Verbe

amiauler \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie inconnue)

  1. Variante en graphie inconnue de amiaoler (graphie ABCD).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amiauler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amiauler amjole

Traductions du mot « amiauler »

Langue Traduction
Anglais seduce
Source : Google Translate API

Amiauler

Retour au sommaire ➦

Partager