La langue française

Ambroisien

Définitions du mot « ambroisien »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMBRO(I)SIEN1, ENNE,(AMBROSIEN, AMBROISIEN) adj.

A.− Fam. Qui est de la nature de l'ambroisie, nourriture des dieux :
1. Il proclama les foies de canard une nourriture délicate, exquise, ambroisienne, et trouva que ce petit fromage de chèvre, jaspé et persillé de vert, était un excellent éperon à boire. Il loua aussi le vin, lequel était vieux et de bon cru, et dont la belle couleur rougissait comme pourpre dans les anciens verres de Venise. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 465.
B.− Littér. Qui répand une odeur d'ambroisie, parfum des dieux ou des hommes :
2. Et les heures alors, filles du roi des cieux, parèrent sa poitrine et son cou gracieux de colliers brillants dont la splendeur environne sa chair de neige, puis ornant d'une couronne son front ambroisien, s'empressèrent encor pour attacher à ses oreilles des fleurs d'or! T. de Banville, Les Exilés,1874, p. 48.
3. Ainsi le magnifique Shogun n'habite point une maison de bois; mais son séjour est au centre de la forêt l'abaissement de la gloire vespérale, et la vapeur ambrosienne fait résidence sous le rameau horizontal. P. Claudel, Connaissance de l'Est,1907, p. 84.
Prononc. − Dernières transcription ds DG : an-bró-zyin, fém. -zyèn' (cf. aussi ambrosiaque).
Étymol. ET HIST. − 1504 « de la nature de l'ambroisie, doux, savoureux » (Lemaire de Belges, Le Temple d'Honneur et de Vertus, IV, 227, ds Hug. : Dame Esperance ... l'a semons au plantureux convive des esperitz bienheurez qui ne se paissent que de liqueur nectaree et de metz ambrosiens). Dér. du lat. ambrosia (ambroisie*); suff. -ien*.

AMBRO(I)SIEN1, ENNE,(AMBROSIEN, AMBROISIEN) adj.

A.− Fam. Qui est de la nature de l'ambroisie, nourriture des dieux :
1. Il proclama les foies de canard une nourriture délicate, exquise, ambroisienne, et trouva que ce petit fromage de chèvre, jaspé et persillé de vert, était un excellent éperon à boire. Il loua aussi le vin, lequel était vieux et de bon cru, et dont la belle couleur rougissait comme pourpre dans les anciens verres de Venise. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 465.
B.− Littér. Qui répand une odeur d'ambroisie, parfum des dieux ou des hommes :
2. Et les heures alors, filles du roi des cieux, parèrent sa poitrine et son cou gracieux de colliers brillants dont la splendeur environne sa chair de neige, puis ornant d'une couronne son front ambroisien, s'empressèrent encor pour attacher à ses oreilles des fleurs d'or! T. de Banville, Les Exilés,1874, p. 48.
3. Ainsi le magnifique Shogun n'habite point une maison de bois; mais son séjour est au centre de la forêt l'abaissement de la gloire vespérale, et la vapeur ambrosienne fait résidence sous le rameau horizontal. P. Claudel, Connaissance de l'Est,1907, p. 84.
Prononc. − Dernières transcription ds DG : an-bró-zyin, fém. -zyèn' (cf. aussi ambrosiaque).
Étymol. ET HIST. − 1504 « de la nature de l'ambroisie, doux, savoureux » (Lemaire de Belges, Le Temple d'Honneur et de Vertus, IV, 227, ds Hug. : Dame Esperance ... l'a semons au plantureux convive des esperitz bienheurez qui ne se paissent que de liqueur nectaree et de metz ambrosiens). Dér. du lat. ambrosia (ambroisie*); suff. -ien*.

AMBRO(I)SIEN2, ENNE,(AMBROSIEN, AMBROISIEN) adj.

Qui a rapport au rite dont l'origine est attribuée à saint Ambroise, évêque de Milan. Rite ambrosien, liturgie, messe ambrosienne.
Chant ambroisien :
1. Le chant ambrosien, institué, dit-on dans l'église de Milan par saint Ambroise, à la fin du ives., est toujours employé dans la liturgie particulière de ce diocèse. M. Brenet, Dict. pratique et historique de la musique,1926, p. 67.
Au fig. :
2. De temps en temps, j'espère qu'un schisme va se déclarer. Faites donc une église ambroisienne et procurez-moi une place de chanoine quelque part où il y ait des religieuses. P. Mérimée, Lettres à M. Panizzi,1870, p. 224.
P. anal. :
3. Maintenant je puis dire, mieux que le vieux Lucrèce : vous n'êtes plus, ô terreurs de la nuit! ou plutôt comme votre saint prophète : et la nuit est mon exultation dans mes délices! Réjouis-toi, mon âme, dans ces vers ambrosiens! Je ne vous crains point, ô grandes créatures célestes! Je sais que c'est moi qui vous suis nécessaire et je me tiens comme un pilote dans vos feux entrecroisés, et je vous ris aux yeux comme Adam aux bêtes familières. P. Claudel, Cinq grandes odes,1910, p. 282.
Prononc. ET ORTH. : [ɑ ̃bʀozjε ̃] ou [-ɔ-], fém. [-jεn]. Pt Rob. transcrit le mot avec [o] fermé, Pt Lar. 1968 avec [ɔ] ouvert. Harrap's 1963 note la forme ambroisien : ɑ ̃brwazjε ̃ (cf. aussi Guérin 1892 : ,,on dit aussi ambroisien``).
Étymol. ET HIST. − 1704 liturg. (Trév. : Ambrosien. Terme ecclesiastique. Rit ambrosien, office ambrosien, messe ambrosienne). Empr. au lat. ambrosianus « d'Ambroise (évêque de Milan de 374 à 397) » Ambroise (Epist. 22, 1 ds TLL s.v. 1868, 45 : basilicam, quam appellant Ambrosianam). Voir Théol. cath. t. 1, 1 1909, s.v. Ambroise et ambrosien.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 20.
BBG. − Archéol. chrét. 1924. − Bach.-Dez. 1882. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Duf. t. 1 1965. − Foi t. 1 1968. − Marcel 1938.

AMBRO(I)SIEN2, ENNE,(AMBROSIEN, AMBROISIEN) adj.

Qui a rapport au rite dont l'origine est attribuée à saint Ambroise, évêque de Milan. Rite ambrosien, liturgie, messe ambrosienne.
Chant ambroisien :
1. Le chant ambrosien, institué, dit-on dans l'église de Milan par saint Ambroise, à la fin du ives., est toujours employé dans la liturgie particulière de ce diocèse. M. Brenet, Dict. pratique et historique de la musique,1926, p. 67.
Au fig. :
2. De temps en temps, j'espère qu'un schisme va se déclarer. Faites donc une église ambroisienne et procurez-moi une place de chanoine quelque part où il y ait des religieuses. P. Mérimée, Lettres à M. Panizzi,1870, p. 224.
P. anal. :
3. Maintenant je puis dire, mieux que le vieux Lucrèce : vous n'êtes plus, ô terreurs de la nuit! ou plutôt comme votre saint prophète : et la nuit est mon exultation dans mes délices! Réjouis-toi, mon âme, dans ces vers ambrosiens! Je ne vous crains point, ô grandes créatures célestes! Je sais que c'est moi qui vous suis nécessaire et je me tiens comme un pilote dans vos feux entrecroisés, et je vous ris aux yeux comme Adam aux bêtes familières. P. Claudel, Cinq grandes odes,1910, p. 282.
Prononc. ET ORTH. : [ɑ ̃bʀozjε ̃] ou [-ɔ-], fém. [-jεn]. Pt Rob. transcrit le mot avec [o] fermé, Pt Lar. 1968 avec [ɔ] ouvert. Harrap's 1963 note la forme ambroisien : ɑ ̃brwazjε ̃ (cf. aussi Guérin 1892 : ,,on dit aussi ambroisien``).
Étymol. ET HIST. − 1704 liturg. (Trév. : Ambrosien. Terme ecclesiastique. Rit ambrosien, office ambrosien, messe ambrosienne). Empr. au lat. ambrosianus « d'Ambroise (évêque de Milan de 374 à 397) » Ambroise (Epist. 22, 1 ds TLL s.v. 1868, 45 : basilicam, quam appellant Ambrosianam). Voir Théol. cath. t. 1, 1 1909, s.v. Ambroise et ambrosien.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 20.
BBG. − Archéol. chrét. 1924. − Bach.-Dez. 1882. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Duf. t. 1 1965. − Foi t. 1 1968. − Marcel 1938.

Wiktionnaire

Adjectif

ambroisien \ɑ̃.bʁwa.zjɛ̃\

  1. (Religion) Relatif à saint Ambroise.
    • Le rite ambroisien.
  2. (Géographie) Relatif à Saint-Ambroise, municipalité québécoise.
  3. (Géographie) Relatif à Saint-Ambroise-de-Kildare, municipalité de paroisse québécoise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ambroisien »

(Siècle à préciser) Dérivé de Ambroise avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ambroisien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ambroisien ambrwasjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « ambroisien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ambroisien »

  • Ce lundi 8 juin, le ferrailleur saint-ambroisien comparaissait pour violences en état de récidive, en présence d’un mineur, et destruction du bien d’autrui. midilibre.fr, Gard : interpellé pour violences sur sa femme, il brûle le matelas de sa cellule - midilibre.fr

Traductions du mot « ambroisien »

Langue Traduction
Italien ambroisien
Source : Google Translate API

Ambroisien

Retour au sommaire ➦

Partager