La langue française

Amarnien

Sommaire

  • Définitions du mot amarnien
  • Étymologie de « amarnien »
  • Phonétique de « amarnien »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amarnien »
  • Citations contenant le mot « amarnien »
  • Traductions du mot « amarnien »

Définitions du mot amarnien

Wiktionnaire

Adjectif

amarnien \a.maʁ.njɛ̃\ masculin

  1. (Histoire) Relatif à Amarna, à ses habitants ou à sa culture dans l’histoire de l’Égypte antique.
    • Un aspect fondamental de l’époque amarnienne n’avait toutefois pas encore été étudié : son art. — (« Néfertiti, la reine disputée », LeMonde.fr, 27 aout 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « amarnien »

Dérivé de Amarna avec le suffixe -ien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « amarnien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amarnien amarnjɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « amarnien »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amarnien »

  • Akhenaton et l'art amarnien en Égypte Futura, Akhenaton, le pharaon hérétique | Dossier
  • C’est d’ailleurs cette dernière piste qui est privilégiée. Les traits émaciés de la reine correspondent plus aux canons artistiques traditionnels qu’à la mode amarnienne, volontiers outrancière. Quoiqu’il en soit, il s’agit d’une pure merveille. L’originalité de la couronne, qui confirme un statut quasi équivalent à celui d’un pharaon, la perfection et la régularité des traits, font de cette œuvre un symbole de la beauté antique. Le public et les spécialistes ne s’y trompent pas : la coïncidence entre les canons de beauté actuels et le modèle antique et la qualité de l’œuvre en font rapidement un objet d’art universellement connu. Un simple sculpteur a fait bien plus pour la postérité de Néfertiti que tous les chamboulements initiés vainement par son illuminé de mari. , Néfertiti - Reine d'Egypte
  • Son père, Akhenaton, avait en effet institué, vers 1350 av. J.-C., le culte d’Aton et une nouvelle façon de prier, de vivre, de gouverner. On a parlé de « Printemps arabe », on peut parler d’un « Printemps amarnien », puisque Akhenaton quitte les capitales traditionnelles de ses prédécesseurs pour établir la sienne à Amarna, au nord de Louxor. Le Monde.fr, Exposition Toutankhamon à Paris : « Certains égyptologues le traitent de renégat »
  • Une œillère en ivoire au nom du "sculpteur et surintendant des travaux Thoutmès", montre en revanche qu'un maître artisan pouvait posséder des chevaux et un char, équipage le liant de façon incontestable à l'élite. La plupart de ces artistes ne se font jamais représenter au travail dans leurs ateliers. Nous les connaissons comme des personnages importants, richement vêtus et attablés devant une table chargée d'offrandes pour l'éternité. Si un sculpteur amarnien nous est montré occupé à peindre une statue, c'est dans le tombeau de son responsable administratif qui se fait représenter en pleine tournée d'inspection des ateliers royaux. Sciences et Avenir, CARNETS. Artistes ou artisans ? - Sciences et Avenir
  • Cette première journée donnera le ton aux cinq autres jours du voyage, tous ponctués de découvertes aussi spectaculaires les unes que les autres. La rive est nous dévoilera les trésors des temples de Kom-Ombo, d’Edfou, d’Esna, de Karnak et de Louxor. On quittera aussi deux fois la route du Nil pour découvrir deux temples moins connus : Dendérah, un des mieux conservés d’Égypte avec ses chapelles décorées, et Abydos, lieu de pèlerinage du dieu Osiris, qui cache des trésors marquant la période d’art amarnien. On termine par la rive ouest près de Louxor pour découvrir l’ancienne nécropole de Thèbes — appelée aussi la vallée des Nobles, des Rois et des Reines —, où les plus beaux tombeaux, ceux de Sethi 1er, de Toutânkhamon, de Nefertari, de Ramsès III, pour ne nommer que ceux-là — attendent les visiteurs afin de leur dévoiler leurs extraordinaires attraits. Le Devoir, Sillonner les eaux sacrées du Nil | Le Devoir
  • Plus tard, Amenhotep III (XVe siècle) a lui aussi demandé que ses traits changent suivant son âge et que sa corpulence soit visible. Mais c'est surtout son fils Amenhotep IV, plus connu sous le nom d'Akhenaton (XIVe siècle av. J.-C.), qui a bouleversé les règles au point de donner naissance à un art particulier, l'art amarnien. , Le portrait officiel - Cinq mille ans de mise en scène - Herodote.net

Traductions du mot « amarnien »

Langue Traduction
Anglais amarna
Source : Google Translate API
Partager