La langue française

Althussérisme

Sommaire

  • Phonétique de « althussérisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « althussérisme »
  • Citations contenant le mot « althussérisme »
  • Traductions du mot « althussérisme »

Phonétique du mot « althussérisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
althussérisme altyserism

Évolution historique de l’usage du mot « althussérisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « althussérisme »

  • Il n’empêche. Althusser aura voulu, en théorie et en pratique, changer le parti, changer le marxisme, changer le monde. Et cette aspiration – sans doute traversée par la folie maniaque qui s’emparait de temps à autre d’Althusser – fut bel et bien partagée. Par ses élèves, les étudiants, et au-delà, une partie non négligeable du monde intellectuel et militant (les étudiants communistes engagés contre la guerre d’Algérie, notamment). Et c’est justement là ce qu’on a appelé "l’althussérisme" : une manière d’interroger avec rigueur les évidences de son temps, sans que cette rigueur et cette interrogation ne dégénèrent en radicalisme, en violence dogmatique. regards.fr, Que reste-t-il d’Althusser ? - regards.fr
  • Professeur émérite de littérature contemporaine à l’université Lumière-Lyon-II, spécialiste de Michaux, Orwell, Sartre, ou Queneau, philosophe de formation - militant ouvrier aussi, artisan, lamineur, vendeur de sabots suédois et pianiste de bar -, Jean-Pierre Martin, pendant toute une période de sa vie - celle, en Mai 68, de son engagement dans la Gauche prolétarienne - n’a pas même envisagé qu’on pût être «curieux» : il n’avait pas besoin de «chercher ailleurs» puisque le marxisme-léninisme et l’althussérisme, pris pour religion, lui servaient de viatique, expliquaient tout, offraient «le remède à la souffrance du monde». Longtemps, sous l’emprise d’une telle fascination, obsessionnelle et anesthésiante, il a ainsi délaissé ses poètes et écrivains chéris, déserté les salles de cinéma, étouffé son goût des voyages, bridé ses «désirs d’explorations esthétiques, intellectuelles et sensibles». Libération.fr, Jean-Pierre Martin : pour vivre libre, vivons curieux - Culture / Next
  • Un tel défi intellectuel résume, à lui seul, la postérité de son œuvre, tant dans la théorie politique critique que dans les sciences sociales. Le travail de Laclau s’inscrit dans le renouvellement profond de la philosophie politique marxiste, après le deuil intellectuel de l’althussérisme et celui, politique, du marxisme-léninisme. Comme Claude Lefort, Étienne Balibar, Jacques Rancière, Miguel Abensour ou Maximilien Rubel, Laclau a repensé la politique démocratique à l’intérieur de la tradition marxiste, en essayant de concilier l’élargissement de l’égalité et la sauvegarde des libertés, tout en récusant les pis allers d’un économicisme analytique qui faisait obstacle à l’observation des conflits sociaux réels. Sa théorie démocratique a aussi retenu l’attention des sciences sociales, et particulièrement son analyse des processus de genèse du conflit social, à partir de l’expression, individuelle et collective, de demandes insatisfaites. D’où une interrogation, dans le prolongement de Laclau, sur les limites des démocraties représentatives modernes et le potentiel émancipateur des dispositifs d’inclusion ou de participation des publics subalternes, notamment en Amérique latine. , Le peuple selon Ernesto Laclau - La Vie des idées
  • Il est regrettable que la paralysie et l’intimidation aient réduit ces réserves au silence. Leur expression publique par un philosophe dont le prestige allait croissant aurait, à l’époque, pu modifier les termes d’un débat passablement obscur. D’autant que les résistances qui tenaient Derrida à l’écart du parti n’étaient pas purement discursives ou théoriques : « Elles étaient aussi politiques ». En ce sens, ironise-t-il trente ans après, « je me sens plus marxiste qu’eux ». Non sans raison, si la débâcle du parti lui apparut, comme il l’affirme, prévisible dès les années soixante : « Personnellement, je voyais déjà le Parti pris dans une logique suicidaire ». Et « le paradoxe de l’althussérisme, c’est qu’il prétendait en même temps transformer le parti et l’endurcir ». De ce point de vue, le phénomène althussérien est un produit théorique singulier, « très français », dont l’inspirateur se révéla plus suicidaire encore que son parti. De sorte tous deux furent les « grands perdant de 68 »[5]. Club de Mediapart, Althusser et le mystère de la rencontre, par Daniel Bensaïd | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « althussérisme »

Langue Traduction
Anglais althusserism
Espagnol althusserism
Italien althusserism
Allemand althusserismus
Chinois 阿尔萨斯主义
Arabe althusserism
Portugais althusserismo
Russe althusserism
Japonais 運動療法
Basque althusserism
Corse althusserisimu
Source : Google Translate API
Partager